Le cadeau

il y a
1 min
521
lectures
43
Qualifié

"Les pages sont encore blanches mais il y a cette impression miraculeuse que les mots sont là, dans une encre invisible réclamant d'être révélée" V.Nabokov "La musique a sept lettres  [+]

Image de Eté 2015
Anna était étendue sur ce canapé-lit, enfermée dans sa tour d'ivoire, les quatre murs de son adolescence retrouvée. Deux semaines déjà écoulées...
Bulle de sérénité, à l'abri des tumultes, hors d'atteinte, un choix qui avait été longuement réfléchi.

Silence et repos, le temps suspendu aux derniers mots entre eux échangés et la conclusion inévitable « c'est mieux ainsi ».
On sonna une fois, vibration grésillante et lointaine, au-delà de l'armoire.
Elle n'attendait personne.
Ensommeillée dans un songe sans fin, tissé à souhait de ficelles improbables.
Demi-absence ou demi-réalité ?
On sonna à nouveau, plus d'hésitation possible, quelqu'un attendait quatre étages plus bas, sur le seuil.
Le bourdon à visage humain qui la poursuivait à présent disparut des nuées de son rêve.
Elle lança un oeil prudent de la fenêtre, à la dérobée et tout à coup, une image vue d'en haut lui parvint : casque de moto, tenue sombre.
Elle questionna à l'interphone d'une voix hésitante.
On lui répondit : « Madame, un colis pour vous ! »
Surprise faisant frémir la frêle faille restante de son âme fragile.
Il apparut soudain, déployant toute son envergure de phénix inattendu.
Bouquet immense de roses Garance, sans épine aucune, le velours soyeux des pétales au parfum ensorcelant.
« Ostentatoire ce rouge vif », se dit-elle à elle-même.
« Banal cadeau de réconciliation" ajouta-t-elle entre deux soupirs. »
En son centre, une excroissance de papier, bombée, scotchée et agrafée solidement attira son attention.
À l'intérieur, telle une imbrication de poupées russes, navigant de surprise en surprise, elle découvrit quatre pages noircies par lui.
Écriture vigoureuse et nerveuse, empreint de remords et d'aveux, une mise à nu de sincérité.
Des mots choisis, pesés, soufflés jusqu'à elle, écume fluide de souvenirs et de promesses.
Au fond de l'enveloppe, ses doigts virent se dessiner la silhouette d'un petit objet lui aussi emballé, cette fois de kraft froissé.
Petite momie ou amulette étrange ? Un tremblement, une onde froide l'entoura.
Elle savoura quelques instants le plaisir ressenti « avant d'ouvrir », sous l'emballage, devant chaque paquet inconnu, sa curiosité attisée, imaginant une multitude de possibles. Moment gourmand qu'elle aimait faire durer...
Blanc passé, usé même, le temps lui avait infligé quelques rayures assassines.
Un crissement, une pression unique du pouce et elle sortit enfin : virevoltante, enjouée et joueuse.
Minuscule au départ puis ayant fière allure, flamme fauve naissante sans fumée.
D'un clic sec puis évanouie, drôle de cadeau, ce briquet pour elle qui ne fumait jamais. Peut-être dans l'espoir de rallumer quelques braises endormies, comme souvent il le répétait.

Elle entendit raisonner cette expression anodine mais pourtant familière :
« C'est juste au cas où... »

43

Un petit mot pour l'auteur ? 30 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean-Michel Palacios
Jean-Michel Palacios · il y a
Très beau. Le feu et la flamme vous animent.
Amitiés JM

Ps : si vous avez qqs instants pour un peu de fraîcheur : un haïku "douceurs polaires "
Et plein d'autres choses. Merci

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un texte, avec une touche d'originalité. En prime mon cadeau, "un vote".
Image de Julien
Julien · il y a
tout en douceur et plein d'espoir, je vote pour cette vision si loin de la mienne, encore que…:) +1http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/recit-d-une-violence-ordinaire
Image de Jean-Claude Renault
Jean-Claude Renault · il y a
Serait-ce une étincelle ostentatoire ? +1
Image de Madeleine Duval
Madeleine Duval · il y a
j'ai aimé cette lecture mon vote et chance pour le concour
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Jolie plume, poétique et fluide, légère et profonde à la fois. Originale l'idée du briquet qui interroge : peut-on raviver la flamme ? Tout dépend des braises n'est-ce pas ? Je vote pour la beauté du texte et sa fin qui présage peut-être d'une suite...
Image de Christian Auguste
Christian Auguste · il y a
Ce texte m'a allumé...et ce ne fut pas qu'une étincelle. Allons dans votre univers
Image de Stelline
Stelline · il y a
Merci pour vos votes et ce dernier commentaire. Belle analyse et lecture experte!
Image de Frédérique Lechat-Lechat
Frédérique Lechat-Lechat · il y a
J'aime votre pseudo, Stelline. Il est comme votre prose, poétique. Métaphores et phrases nominales, la flamme en cadeau, simplement beau. Curiosité, multitude, gourmand, possibles ... L'espoir est là, même si rien n'est promis, et qu'il faudra au moins du temps. Pas de nostalgie, pas de désespoir, et un avenir même s'il est inconnu, comme du temps de notre adolescence. J'aime, merci. Mon vote !
J'allais oublier ! Si vous voulez lire mon tanka, il faut cliquer : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/mains-en-etoiles

Image de Micky
Micky · il y a
Très beau. Mon vote.

Vous aimerez aussi !