917 lectures

177 voix

En compétition

Ce n’est pas comme les autres fois.
Je sais bien qu’on est à moitié débile quand on tombe amoureux comme ça.
Ça ne prévient pas, ça se niche dans vos bras, ça se loge dans le cœur, on a un nom sur la langue et des marques de baisers qui vous laissent tout moite rien que d’y repenser. D’un coup, on devient heureux et gentil avec tout le monde. On étouffe de tendresse, on bout de l’intérieur, on délire de désir. On vibre, on vit comme personne.

Aujourd’hui, le soleil a irradié d’une lueur nouvelle.
C’est à ce moment-là que j’ai regardé Alice, noyée dans la lumière d’un matin qui avait changé.
— Alice… On va se revoir bientôt ? Oui ?
Elle a pris un air de pythie grecque, silencieuse et secrète, avec ses cheveux blonds en cascade dans son dos, et ses yeux de rivière enchantée. Et puis, après un moment de réflexion, elle a répondu :
— Oui. Pourquoi pas ?
On est restés tous les deux comme ça, dans une sorte de bulle pleine de couleurs, fébriles et intimidés. Et puis elle est partie sur un sourire.
Mais je n’ai pas eu peur. Elle souriait de bonheur, comme si on s’était compris.

Elle n’est pas comme les autres, elle.

***

— C’est sûr, c’est sûr qu’y a bien du chemin ! marmonne Marie Champion.
— Vous en êtes certaine ?
— Ah ben ça, dame, oui !

Marie Champion est une vieille voisine de ma grand-mère.
Forcément, dès qu’elle a vu Alice sortir de chez moi au petit matin (mon célibat de trentenaire attardé l’inquiète beaucoup), ma grand-mère a sommé Marie Champion de se rendre chez moi.
— Tu peux la croire, elle ne se trompe jamais ! a-t-elle insisté.



Marie Champion se tient toute droite devant mon lit.
Elle lit l’avenir dans les draps des amants. Chaque pli, chaque dessin, chaque forme constitue un signe. Des draps froissés sur toute leur hauteur évoquent une longue route à faire à deux, avant de s’aimer. S’ils sont entravés par un pli horizontal aux deux tiers de la hauteur : séparation douloureuse après un moment de vie commune. Des bords chiffonnés : le mari sera infidèle. Un arc oblique surmonte les pieds du lit : c’est l’épouse qui le sera. Des nœuds de tissu, placés à mi-chemin sur deux plis sinueux indiquent le nombre d’enfants à naître. Trouve-t-on une croix sur la diagonale qui va de la tête du lit jusqu’aux pieds : c’est la mort du couple qui est signifiée, autrement dit, le divorce.
Des draps lisses : aventure sans lendemain.

Justement, mes draps à moi ne sont pas lisses. Du tout.
— Voyez donc, là ! Un arbre !
Marie Champion désigne une forme d’arbre que je n’avais pas encore vue : au milieu du lit, là où se situe l’emplacement de deux corps lorsqu’ils s’enlacent.
— C’est la marque du carrefour où deux vies se sont rencontrées ! Juste là ! déclare la vieille médium.
Effectivement, maintenant qu’elle me les a montrés, un tronc d’arbre et une branche verticale sont bien visibles dans les draps.
— L’arbre : y prend racine ici, dans vot' lit ! Ça va être du solide !
— Du solide ?
— Dame, oui ! Une sacrée histoire d’amour que v’là ! Regardez donc : la branche est toute dressée vers le haut, avec vigueur, dit Marie Champion d’un air admiratif.
Je souris à ce symbole phallique !
— Une branche dressée comme ça, c’est un avenir plein d’amour qui s’annonce ! Et plein de petiots à venir ! conclut la vieille dame, en posant son index noueux sur les nœuds que forme le tissu.

Je sens vibrer mon portable. Un SMS d’Alice ! « Libre ce week-end ? Très envie de te revoir. »
— Ah dame, oui ! Du solide tout ça ! déclare Marie Champion en hochant la tête de contentement lorsqu’elle me voit sourire à mon téléphone.

PRIX

Image de Hiver 2020

En compétition

177 VOIX

CLASSEMENT Très très court

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un bon moment de lecture pour ce texte plein d'imagination ! Mon soutien ! Une invitation à découvrir “David contre Goliath” qui est également en compétition pour le Prix Portez Haut les Couleurs 2020. Merci d’avance et bonne journée ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/david-contre-goliath-2
·
Image de JACB
JACB · il y a
Quelle idée originale, c'est quand même mieux que la boule de cristal ou le marc de café...un peu comme les lignes de vie de la main, ces plis d'amour sur les draps !! Une histoire infiniment sympathique..surtout que la prédiction prend racine...que du bonheur! Merci Dona, bonne chance!****
·
Image de Dona
Dona · il y a
Merci JACB ! votre commentaire me réjouit !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Très belle inspiration... Lire dans les plis des draps l'avenir amoureux... C'est très original et superbement bien raconté. Merci pour cet agréable moment de lecture...
·
Image de Dona
Dona · il y a
Oh ! quel beau compliment qui ensoleille mon après-midi si pluvieux ! Merci Lélie de Lancey !
·
Image de Hervé Poudat
Hervé Poudat · il y a
Dans les draps froissés, le nœud féminin de l’amour. Belle prose Dona*****
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-maitre-des-histoires

·
Image de Dona
Dona · il y a
Merci beaucoup ! ai voté pour votre histoire :)
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
A l'avenir...à aborder sans modération ! mes voix Dona
en lice , Antarctique, si vous aimez...

·
Image de Dona
Dona · il y a
Merci Zouzou ! je cours voir votre texte !
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
Un bon moment de lecture
·
Image de Dona
Dona · il y a
Merci Chantane ! ;)
·
Image de Christophe Pascal
Christophe Pascal · il y a
Très original! Je touche du bois...
·
Image de Dona
Dona · il y a
AH AH ! très joli commentaire :)
·
Image de RAC
RAC · il y a
Très frais et très encourageant !
·
Image de Dona
Dona · il y a
Merci ! Sympa :)
·
Image de De margotin
De margotin · il y a
😀amusant

Bonjour et Bonne année 2020

Pensez à cliquer sur ce lien pour voter mon histoire. Merci beaucoup

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/nilie-3

Merci beaucoup

·
Image de Dona
Dona · il y a
fait !
·
Image de De margotin
De margotin · il y a
Merci beaucoup
·
Image de Aymeline Fonvieille
Aymeline Fonvieille · il y a
Une jolie idée et un texte qui donne le sourire, bravo !
·
Image de Dona
Dona · il y a
Merci pour votre sourire !!
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Ils cheminent côte à côte sur une route inconnue.Autour d'eux se dressent des arbres centenaires et de frêles arbustes aux branches délicates qui frémissent dans le vent.Sur le chemin ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Comme chaque dimanche, mon réveil sonna à huit heures. Après une douche rapide, je gagnai le rez-de-chaussée. Je levai les persiennes avant de retrouver Mikado dans la cuisine. Je lui préparai ...