Le belle orientale

il y a
1 min
49
lectures
7

Un texte c'est comme une vie, il naît, il grandit mot après maux, il vit à travers ses lecteurs et il s'achève brutalement par un point final. Mais un bon texte c'est comme une bonne personne, il  [+]

Un beau matin, la belle orientale qui chantait devant le miroir réalisa qu'elle voulait plus. Plus que ce reflet, plus que ce miroir qui lui chantait sa petite vie. Son sac à main pour tout bagage, Saïd à sa gauche et Mohamed à sa droite, elle se décida à partir. Ses deux enfants n'avaient que huit et douze ans, ils méritaient mieux que ce qu'elle leur offrait. Elle avait toujours eu un rêve, un peu fou, celui de donner des cours de chant. Au détour d'une rue, elle entr’aperçoit son reflet encore une fois. La belle orientale se dit pourquoi pas ? Elle laissa ses chiffons derrière elle pour vivre son rêve et donner une belle vie à ses deux garçons, parce que dans ce monde de fous, on ne peut compter que sur soi-même. Elle n'a prévenu personne avant de partir, elle a simplement pris un nouveau départ où les belles orientales peuvent devenir tout ce qu'elles veulent. Loin d'ici.


Défi : suite de la chanson de Francis Cabrel, Saïd et Mohammed.

Je vous conseille aussi http://short-edition.com/oeuvre/poetik/un-beau-matin-defi-de-johanna-desbarats de LJB qui est magnifique !
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,