Le baiser d'Hédonnée

il y a
2 min
6 661
lectures
19
Qualifié

Nourrissant mon imagination de sensations réelles ou imaginaires, je vous propose de vous évader le temps d'un rêve. Embarquement immédiat pour un pays érotique sensuel et subtil  [+]

Image de Printemps 2021
Votre Hédonnée adore ces moments. Elle adore vous prodiguer ces câlins-là...

Mes baisers remontent tout doucement entre vos cuisses. Alternant d'une jambe à l'autre. Vous ressentez ma respiration qui effleure cette peau si sensible et si douce. Mes lèvres se posent en douceur, forment un doux baiser et s'envolent pour se poser délicatement un peu plus haut, se rapprochant inexorablement de votre sexe. Je sens le désir vous envahir, partant d'une contraction de vos pétales de roses, il envahit votre pubis, la base de votre sexe puis peu à peu la totalité de votre sexe. Vous désirez mes lèvres sur lui. Vous les désirez, mais elles tardent à venir. Hédonnée veut se faire désirer. Elle sait que se faire attendre, augmente le désir de son amant. Elle en joue en jeune fille espiègle. Elle jette un coup d'œil vers son visage. Il lui sourit, mais ses yeux la supplient. Il veut ses lèvres, sa bouche, sa langue. Enfin, Hédonnée se décide. Elle vient déposer d'abord de petits baisers au bout de la verge. Il ressent alors immédiatement un envol de papillons entre ses cuisses et entre ses hanches. Son pubis de tend vers elle. Il en veut plus. Il veut qu'elle le lèche, le suce, l'engloutisse dans ce palais divin des délices-rois. Enfin, du bout de la langue, elle commence ses caresses expertes. Par petits coups tout d'abord. Des petits lapements vifs. Puis, les lèvres entrouvertes, elle l'accueille. Il pénètre lentement dans sa bouche, savourant le contact de ses lèvres qui enserrent son sexe. Il pose ses mains dans la chevelure rouge d'Hédonnée. Il veut qu'elle reste ainsi une éternité, son sexe entièrement dans la bouche de la déesse. Puis, la belle entreprend de sucer langoureusement, avec délicatesse et doigté l'aiguille déboussolée de son amant. Elle désire sa jouissance. Savoir qu'il prend plaisir à ces jeux indécents la comble et fait aussi monter le désir en elle. Elle sent ses seins se gonfler au rythme des respirations de l'homme qu'elle aime. Leurs respirations s'accordent. Il n'existe plus que dans la douceur des caresses. Il accepte le laisser son désir se répandre en lui. Il désire offrir sa jouissance. Il se sent homme grâce à elle, grâce au feu du désir qu'il peut lire dans ses yeux. Il ferme les yeux. Plus rien n'existe. Seulement cette tension dans son bas-ventre. Cette tension qui devient insoutenable. Et qui explose dans le tonnerre d'une arène remplie de Minotaures chargeant pour l'assaut final !
La déflagration a illuminé l'Univers.
Une douce pluie d'été de répand sur eux. Ils sont beaux. Ils sont deux corps étendus sur une plage nocturne. Les vagues ont tout emporté. L'écume vient les couvrir de baisers.
La nuit étoilée les enveloppe.
Accueillant ce calme infini, ils se blottissent l'un dans l'autre, ne faisant plus qu'un jusqu'au petit matin.
19

Un petit mot pour l'auteur ? 17 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de eroto6
eroto6 · il y a
Un récit lu d'un trait,magique et sublime a la fois.
Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
Merci !
Image de Nadia Batchep
Nadia Batchep · il y a
j'ai aimé vous lire une fois de plus Alma🥰👌je pose tous mes cœurs💓 ❤️ pour vous sans hésitation !!!
Si vous avez un moment ça me ferait plaisir que vous me lisiez sur ma page 🙏🙏🙏

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je vous préfère à Booba !!! je ne sais pas dire tellement pourquoi ... sourires
évidemment tout est chaud et doux dans cet extrait de délicieux partages, les images nous plongent immédiatement dans les moiteurs du désir ...

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Hédoné : déesse du plaisir.
Hédonnée, jolie variation sur le plaisir.
Et des métaphores très divertissantes dans ce texte charmant et sensuel.

Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
merci !
Image de Olessya Mendelevich
Olessya Mendelevich · il y a
Fascinante !
Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
merci !
Image de Julien LEON
Julien LEON · il y a
Joli texte :)
Si je peux me permettre, la répétition douceur/doux à la 3è ligne pourrait être évitée.
Et délices-rois, c'est grammaticalement incorrect puisque "délice" est féminin au pluriel :)

Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
Vous pouvez vous permettre ! Toutefois, un excès de douceur ne saurait nuire en de pareilles circonstances... Et pour les délices-rois, je suis fan du mélange des genres, pas vous ? ;-)
Image de Julien LEON
Julien LEON · il y a
Tout s'explique ! En effet, le texte traite de genres qui se mélangent.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Paroxysme de la sensualité et de l'érotisme !
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
"Je bois dans ta déchirure, j'étale tes jambes nues, je les ouvre comme un livre où je lis ce qui me tue..." Je me demande si vous n'avez pas fait mieux que ce cher vieux Bataille. Félicitations et je m'abonne à votre page.
Image de Johanna So
Johanna So · il y a
et n'oublions pas Booba : " Suce écarte bouge, me colle pas comme Oncle Ben's "
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
pliée de rire !!! en effet ^^

Vous aimerez aussi !

Très très courts

L'intrigante exaltée

Gail

Madame de Froidmond n’était plus très loin d’entrer à la Cour. Tous les plans échafaudés allaient enfin porter leurs fruits. Il faut dire que son mariage avec le duc de Boulogne l’avait... [+]

Très très courts

Dans de beaux draps

Danydark

Et un jour qu’elles désiraient s’enlacer dans ses bras,
Qu’elles pensaient ne jamais se lasser dans ses draps,
Alors que les corps caressaient du bout des doigts,
Que les peaux et les... [+]