3
min

Le baiser

Image de Laula

Laula

121 lectures

58

Il me restait une heure.
Une heure avant que minuit ne sonne et que je redevienne moi-même.
À minuit, le charme serait rompu : plic plac plouc, dans la boue !

La pluie tombait à torrent, et toute princesse que j’étais, l’on ne m’avait pas équipée d’un parapluie. Plus personne dans les rues : tout le monde aux abris...

Je m’engouffrai dans le premier souterrain que je trouvai.

Des bruits de ferraille, de longs « biiiiip » avant la fermeture des portes, toute une musique familière pour les voyageurs nocturnes qui zigzaguaient joyeusement dans les sous-sols de Paris.

Un RER passa sur un quai. Le RER C. C comme chance ? Je l’entendis émettre son « biiiiip ». C’était un signe peut-être... Vite, je grimpai dedans !

Je ne savais pas dans quelle direction il allait ; peu m’importait.
Il me fallait juste un baiser. Mais qui allait donc m’embrasser ?...
Comment faire pour avoir un baiser ? Sur la bouche s’il vous plait !

Ça commençait mal : à cette heure, un mercredi soir, peu de personnes voyageaient encore.

J’aperçus une femme avec son petit garçon qui pleurait dans la poussette : le pauvre chou, il devait avoir sommeil...

Je distinguai au fond du wagon de jeunes amoureux en train de s’enlacer. Voilà qui était parfait ! Et si je leur demandai un baiser ?

Doucement, mais pas trop tout de même – l’heure tournait –, je m’avançai. Ils étaient assis sur les strapontins. Avec délicatesse, je m’agenouillais pour les avoir à ma hauteur.

« Je voudrais un baiser, puis-je en avoir un moi aussi ? » demandai-je au jeune garçon qui se mit à m’observer les yeux écarquillés.

« Mais qui c’est, celle-là ?! commença la jeune femme qui l’accompagnait. Tu la connais ?! Oh hé, mais je rêve ! Allô ici la Terre, tu me réponds oui ou quoi ?! »

Hmm ça commençait mal. Mal de chez mal ! La jeune fille paraissait en colère contre son petit ami, tandis que lui continuait de me fixer comme si je sortais tout droit d’un conte de fées.

« Eh oui très cher, avais-je envie de lui souffler. Je sors bien tout droit d’un conte de fées ! Mais si tu ne me fais pas vite fait bien fait un baiser, dans moins d’une heure, je redeviendrai moi-même. Par pitié, sors de ta rêverie et fais-moi un baiser... ! »

Comme s’il avait lu mes pensées, le jeune homme enfin revint à lui. Mais au lieu de m’embrasser, il se tourna vers sa bien-aimée et lui répondit :

« Mais ma chérie, voyons je ne la connais pas ! Qui est-elle ? Que nous veut-elle ? »

Oh il reposait la question... ! Quelle chance pour moi ! Ce que je voulais l’intéressait donc ? J’allais vraiment pouvoir obtenir mon baiser... ?!

Tout enthousiaste, je dévoilai mon plus chaleureux sourire et mon plus doux regard, et de ma voix la plus tendre, répondis au jeune garçon :

« Je veux seulement un baiser... »

Le jeune homme à nouveau parut comme hypnotisé...
Son amie le regarda un instant, interloquée, puis encore plus furieuse que précédemment elle se tourna vers moi. J’eus à peine le temps d’apercevoir son regard noir que...

« Paaaaaaaaaaaf !!!!!!! »

Une énorme gifle en pleine face. Voilà ce qu’elle me donna !
Au lieu du baiser tant attendu... Ma parole, mais quelle drôle de façon de se comporter !

Je n’y comprenais rien. J’étais toute embarrassée, toute choquée. Je n’étais qu’une princesse qui voyageait dans le RER C. Une princesse qui demandait un baiser.

Le couple sortit à la station Pereire. Toute une foule de jeunes gens s’engouffrait dans le wagon. C’était ma chance !

Mais la gifle m’avait toute décoiffée ! Ma joue était si rouge et enflée. Une petite larme de douleur restait coincée dans mon œil droit.

« Tant pis, me dis-je, une princesse reste une princesse ! À moi le baiser ! »

J’allai pour m’avancer vers le groupe de jeunes gens, lorsqu’un homme m’interrompit dans mon élan. Sitôt que le train se mit à démarrer, il prononça d’une voix forte un discours dans lequel il demandait une pièce. Puis, son petit discours fini, il se rendit devant chaque passant, tendit la main, et quelques personnes lui donnèrent ce qu’il demandait : de jolies pièces dorées !

Incroyable ! Je venais de comprendre comment obtenir mon baiser ! À mon tour, à l’arrêt suivant, lorsque les nouveaux voyageurs prirent place, je commençai mon discours de princesse : « Chers voyageurs de la nuit, je suis une princesse et voudrais juste un baiser. Je vais passer vous voir, les lèvres tendues vers vous et j’espère obtenir ce que je demande. Merci beaucoup ! »

À peine j’eus fini mon discours que la petite foule du RER s’esclaffa. Des rires en n’en plus finir ! Puis des applaudissements ! Je n’y comprenais rien ! Je passai malgré tout auprès des voyageurs, bouche tendue vers eux. Et leurs rires reprirent de plus belle ! Aucun ne me donna de baiser. Seule une passante, qui semblait avoir pitié, me donna quelque chose : la tablette de chocolat dont elle ne voulait plus.

Peinée, j’allais m’asseoir dans un coin et la dégustai, retenant mes larmes. Mais bien vite, les larmes séchèrent : mais quel régal, cette chose ! Ce chocolat ! Je me délectai ! Le sourire revint vite à mes lèvres. Mais pas que ! Ma bouche était toute pleine de chocolat !...

Le dernier arrêt. Terminus. Déjà ? Minuit allait bientôt sonner. Il me fallait sortir, comme tous les autres voyageurs... Je m’approchai de la porte du RER quand, tout à coup, le petit garçon de tout à l’heure qui pleurait dans la poussette, se mit à me contempler. Il était comme hypnotisé...

Tandis que sa mère rangeait leurs affaires, il descendit de sa poussette et s’approcha de moi, semblant vouloir me dire quelque chose. Je me baissai à sa hauteur et là...

Smaaaaack !!!! Il me fit un baiser !!!

« Miam miam » dit-il ensuite un grand sourire aux lèvres. « Miam miam co-co-la ! »

Mon baiser !
Minuit n’avait pas encore sonné !
Finie la pauvre petite grenouille qui effraie les passants sur les quais de Seine.
J’étais devenue princesse pour l’éternité !

Petit secret juste entre nous :
Si vous voulez me rencontrer et me faire un baiser, rendez-vous dans le RER C !

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
58

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de JP Acteurstudio
JP Acteurstudio · il y a
Princesse pour 1 jour, princesse pour toujours. Kiss
·
Image de Laula
Laula · il y a
Merci de tout coeur à vous tous pour vos votes et vos commentaires très touchants. Mon histoire n'a malheureusement pas touché le jury. Rien d'inhabituel en somme^^ Bravo aux finalistes et aussi à tous les autres participants :)
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Très belle histoire, mon petit vote pour un grand j'aime
·
Image de Laula
Laula · il y a
Très gentil à vous, merci :)
·
Image de Clem
Clem · il y a
Superbe histoire, drôle et attendrissante !
·
Image de Laula
Laula · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Ambrant
Ambrant · il y a
Très joliment écrit, dites donc. Un baiser au chocolat, il n'y a rien de plus sucré ! ^^
·
Image de Laula
Laula · il y a
Hihi, merci :)
·
Image de Thara
Thara · il y a
Un texte résolument bien écrit, comme un conte. Merci pour ce partage de lecture...
·
Image de Laula
Laula · il y a
Je vous en prie, merci à vous :)
·
Image de PtitChat
PtitChat · il y a
Hahha j'ai adoré ! C'est tellement drole ! ^^ C'est trop fort Laula ! Vous pouvez tout écrire on dirait, Bravo !
·
Image de Laula
Laula · il y a
Oh merci ! :)
·
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Charmante histoire, pleine de poésie, et qui pose aussi la question de la solitude de l'individu au coeur de la foule. L'humour tout au long du récit en renforce encore l'intérêt. Bravo !
·
Image de Laula
Laula · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Un très belle découverte au détour du RER. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poèmes "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie et "j'avais l'soleil au fond des yeux" en finale de la matinale en cavale. Bonne chance à vous.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux

·
Image de Laula
Laula · il y a
merci !
·
Image de Jose
Jose · il y a
J'adore ce texte très joyeux, plein d'humour. Mon vote maxi. Bravo.
·
Image de Laula
Laula · il y a
Un grand merci :)
·