Le zèle de l'esprit critique

il y a
1 min
47
lectures
8

Recule mais N'abandonne pas. N'abandonne jamais  [+]

Quand l'un prend plaisir, en éprouvant du plaisir à lire l'autre, il n‘en demeure pas moins logique que l'un trouve chez l‘autre, l'expression de son âme muette, pourtant sonore. L'un et l'autre, qui sont-ils ? Sont-ce des mots ? Ou sont-ce des êtres ? Que dis-je alors ! Des êtres !? Oui, et c'est une évidence ! Mais, dirais-je aussi des mots ? Je dirais que c'est peu évident ; et c'est même douteux. Je doute fort bien que l'un et l'autre soient des mots, du moins dans ce contexte. De quoi est-il question ici ? Certainement qu‘il est question, ici, de l'un et de l'autre ; mais, plus précisément, il s'agit de l'un qui prend plaisir à lire l'autre, et qui ce faisant éprouve du plaisir à le lire. Eh bien, voyons ! Un mot peut-il lire ? [Rire...] Un mot peut-il ressentir quelque chose d'un mot ? Il est vrai que l'un s'écrit par le moyen d'un mot, tout de même que l'autre, mais allons-nous jusqu'à dire que l'un, tout comme l'autre, sont des mots ? Peut-être ; puisque certains diront que si ! Car cela leur semblerait-il que l'un et l'autre sont susceptibles d'être répertoriés dans un dictionnaire, qui ne définit que des mots. Mais ceux-là, j’avoue qu’ils n'ont rien compris de la logique. Et il leur dut falloir une réflexion de trop pour s'en rendre compte. En effet, il n'y a que des êtres, ou tout au moins certains êtres, qui ressentent. Il n'y a que ceux-là qui puissent, en fait, éprouver des sensations. Et, ici, l'un et l'autre, voilà des êtres. Ce sont eux, et c'est d'eux qu'il s'agit. Oui, je vais vous parler de ces deux extrêmes. Je vais vous parler de l'un et de l'autre. Qui sont-ils ? Nous savons, maintenant, que ce sont des êtres ; mais de quelle espèce ? Il est clair que l'un et l'autre sont vivants, car il n'y a que les vivants qui puissent éprouver ou être éprouvés itou... Je n‘abuserais pas de votre attention, et j‘en arrive là en nous disant ceci : ayons le zèle de l'esprit critique. En fait, si nous nous reportons à ce qui est dit un peu plus haut, à savoir que l'un prend plaisir à lire l'autre, alors que, par hypothèse, il n'y a que les hommes qui lisent, nous ne pouvons qu'inférer que l'un et l'autre sont des hommes. Et, depuis qu‘il y a des hommes, et qui pensent, et qui lisent, il a toujours existé ceux qui, audacieusement, traduisent leur pensée par des mots, en laissant, parfois, une trace écrite, et d'autres qui, au complet rebours, restent muets. L'un est muet, et l'autre s'exprime ; puis, l'un lit l'autre, et, finalement, l'un se retrouve dans l'autre. Mais, encore faut-il qu'il y ait un autre ; et c'est Moi.
8
8

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une forme de vertige existentiel dans ce jeu de miroir.
Image de Cristo
Cristo · il y a
J' aime cette interrogation mais on dit aussi " les grandes douleurs sont muettes".
Exprimer écrire, la douleur est salutaire pour celui ou celle qui la subit, mais aussi pour ceux qui sont capable de l'entendre. Donc je donne raison à l'écrivain , celui qui a appris en écoutant comme vous l'avez dit précédemment.

Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Merci Cristo !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Je n'ai jamais su qui je suis...
Image de Dranem
Dranem · il y a
Il est indispensable d'avoir l'esprit critique; belle démonstration !
Mon invitation à découvrir Le gardien en lice pour le GP :https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-gardien-7

Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Un moment de réflexion. Un joli jeu de mots. On apprécie la lecture.
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Votre commentaire est repu de modestie ! Merci vraiment, Atoutva !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Les règles de l'orthographe remaniées par une plume talentueuse ! Vous gagnez un lecteur et un abonné ! Je vous invite à découvrir mon texte en finale ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-legende-des-etoiles
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Merci Félix ! Je crois que j'ai laissé quelques traces sous la légende des étoiles ! Merci encore d'être venu me lire.

Vous aimerez aussi !