2
min

Latin driver

Image de Francesca Fa

Francesca Fa

22 lectures

3

Je ne sais même pas si je suis là bien entière. Encore chamboulée vraiment. Renonçant à prendre mon vélo avec mes grosses bottes, je suis partie à pied déposer quelques affiches dans les rues alentour. Chargée de mon paquet d’affiches sous mon parapluie, j’essayais de trouver la balance pour ne pas trébucher, si bien que je n’ai pas remarqué le bolide qui arrivait sur moi juste engagée pour traverser... Je n’ai rien vu, rien compris, j’ai seulement senti un grand souffle noir arracher une grosse part de l’espace devant moi. Il a dû rester un centimètre et demi de cet espace entre l’immonde bête et moi. Voilà, ce matin n’était pas mon dernier matin.
Mais vraiment, je le clame haut et fortissimo : je hais les Italiens au volant et tout particulièrement les Romains. Il faut savoir qu’en Italie, le piéton est la proie à abattre dans le jeu des Latin Drivers. Traverser une rue à Rome équivaut à une épreuve Fort-Boyard puissance dix ou à ces jeux du cirque organisés dans le Colisée de Rome justement, on a simplement remplacé les lions par des bagnoles. En effet, l’automobiliste qui voit un pied de piéton prétendre sans vergogne occuper un peu de son terrain de jeu l’espace de cinq secondes, non seulement ne ralentit pas mais accélère en appuyant à fond sur le klaxon. Et le cycliste bien fou qui ose s’aventurer entre les bolides peut avoir de même à le regretter, j’ai tenté l’aventure une fois du Vatican à l’Opéra et retour, j’ai vite remisé Marguerite my beautiful bike au grenier. Le motocycliste, quant à lui, hésite entre victime et tueur, endossant alternativement les deux rôles selon son humeur.
Le stationnement en double file, voire triple file, ou sur trottoirs, passages piétons compris, est dans le règlement du Latin Driver. Les personnes handicapées et celles avec poussette passent des heures en salles de musculation afin de pouvoir lever leurs engins au-dessus des véhicules toujours prioritaires. Car le Latin Driver est prioritaire, c’est comme ça, il faut faire avec. Si tu n’as pas les muscles, tu dois ramper sous les voitures. Tu peux toujours râler, à Rome tout le monde râle toute la sainte journée et je n’ai jamais vu un automobiliste stopper devant un piéton, jamais.
Le mois dernier lorsque j’ai applaudi un Latin Driver qui stationnait sur le passage piéton, il m’a crié « scema ! » et j’ai en toute logique répondu « buffone !», c’est autorisé dans le jeu, mais il faut savoir que l’on peut ainsi se prendre un pain sur la figure, cette fois-là je ne me suis pris qu’un « vaffa ! »
Je voudrais être énervée peut-être, mais ça ne vient pas. Non, pas même énervée. Brava ! Je préfère en retenir que ce matin n’était pas mon dernier matin... Finalement c’était une belle journée.





Scema : Imbécile


Buffone : Bouffon


Vaffa : Va te faire...


Brava : Brave





Rome, 2008



De mon "futur" recueil L'Amore
Droits réservés

Thèmes

Image de Très très courts
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
On essaie de se représenter la scène, on pédale avec toi. Encore un texte plein d'humour.
·
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
Merci Dolo, se représenter la scène est moins dangereux que la vivre en l'occurrence, ouf tu l'as échappé belle !
·
Image de Loustik65
Loustik65 · il y a
Ah et merci pour le lexique ! J'espère que bôcou vont te lire, file la pêche, très positif ton texte
·
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
Très belle journée à toi Loustik, et au plaisir de te lire, ce qui donne la pêche itou
·
Image de Loustik65
Loustik65 · il y a
Ah génial on est dedans super visuel avec en plus l' énergie du lieu, franchement c une jolie balade, drôle, tonique ( ça doit étre le vélo :) ! J'avais en tête une lumière du matin blanche pétante et puis une autre plus pastel de fin d'après midi, et c rigolo mais les bagnoles je les voyais comme ds les vieux films avec Gassman, très plan séquence ce texte, on est avec toi et un regard fin énervé et tendrement caustique, j'aime bien le tempo du texte et puis spéciale dédicace à marguerite my beatutiful bike, chaaadore !
·
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
Marguerite, habituellement jaune camouflé de vert et de brun (des vieux restes de tubes à l'huile) a carrément viré rouge écrevisse de bonheur, merci de tes compliments pour elle, Loustik ! Et bravo pour tes références cinématographiques, c'est assez bien vu et "chaaadore" Gassman ! Enfin un grand GRAZIE pour tes mots pour ce texte dont je n'étais pas sûre qu'il puisse intéresser quelqu'un à part moi qui avais réellement besoin de pousser ce cri de rage contre les incivilités romaines au volant, car hélas tout est vrai !
·