2
min

Last one

Image de Sun Sy

Sun Sy

27 lectures

6

Il est 19h55, le magasin ferme ses portes dans cinq minutes... Je suis dans la file d'attente de la caisse 11. Encore deux personnes devant moi avant d'arriver jusqu'à la caissière... J'ai les bras chargés car je n'ai pas pris de chariot ni de petit panier. Je venais juste chercher des œufs, de la farine et du lait pour les crêpes de ce soir et j'ai évidemment trouvé quelques emplettes supplémentaires à faire... Plus personne derrière moi, la caisse est fermée, je suis la « last one ». Devant moi, une petite mamie vide son chariot sur le tapis roulant de la caisse. Dans ces quelques courses, je peux deviner qu'elle déjeune du café avec du lait accompagné de biscottes tartinées de confiture à l'abricot. Le repas de ce soir sera certainement des galettes bretonnes préparées par un groupe industriel de renom. Les petits-enfants seront sûrement là ce mercredi car des œufs en chocolat contenant de petites surprises accompagnent des petites boites de jouets. Le chat de la maison est certainement très heureux et doit se régaler chaque soir au repas vu le nombre de petites barquettes aux multiples saveurs estampillées d'un joli minou que la vieille dame empile les unes sur les autres avec délicatesse sur le tapis. C'est bientôt à elle de ranger ses achats dans son grand panier en osier. Le jeune homme devant elle paie en petite monnaie un paquet de rasoir et une bombe à raser qui mettra fin demain matin à sa barbe naissante. Un peu plus au loin, je regarde le vigile trépigner en regardant sa montre de manière compulsive... Il semble être très pressé de pouvoir enfin fermer les portes derrière l'ultime client de la journée. Deux ou trois personnes circulent encore d'un pas nonchalant dans la galerie marchande avec leurs chariots bien chargés. Ils semblent être éreintés par leur journée de travail et la corvée de course qu'ils viennent de terminer. Je regarde la caissière tendre les rubans de tickets de caisse et de promotions à la petite mamie devant moi. C'est à mon tour de rentrer dans la danse du tapis roulant... Le produit passe dans les mains de la caissière, le bip du scanner retentit et aussitôt la caissière jette le produit sur le tapis. Je le rattrape au vol pour le glisser dans le seul sac de courses que j'ai. Le déluge de produits m'impose d'accélérer la cadence et déjà mon sac déborde. Heureusement le dernier produit arrive vers moi. La caissière m'annonce la somme à payer. La note me paraît salée mais j'ai acheté quelques extras... Je paie rapidement puis me dirige vers la sortie avec mon sac plein à craquer. Le vigile est content, je suis pour lui la « last one ». Il me sourit et paraît plus détendu qu'il y a quelques minutes. Sur le parking, je cherche ma voiture du regard. Elle me paraît bien loin et le sac bien lourd... Enfin j'arrive à mon carosse. Je rentre chez moi. Et tout d'un coup je me rend compte que j'ai oublié quelquechose : la caissière. Je ne l'ai même pas regardée. Blonde ou brune ? Jeune ou âgée ? Elle n'est restée pour moi qu'un automate que je n'ai même pas humanisé... Cela n'arrivera plus, je me le promets. Elle ne sera plus la « last one ».
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Br'rn
Br'rn · il y a
j'ai apprécié la narration de cet instant de vie, les phrases qui s'emboutissent les unes, les autres, dans un texte compact qui livre les images les unes après les autres, sauf celle de la caissière évidemment, mais ce n'est que partie remise, hein ?
·
Image de Jérôme Fanvinc
Jérôme Fanvinc · il y a
Bel instant de vie, et très belle chute. Mon vote ! Si cela vous tente de confirmer votre vote à mon texte "Jack Caddie" qui est en finale du grand prix TTC : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/jack-caddie
D'avance, merci ! Jérôme.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Joli moment de "vie" dans ce magasin où les files d'attente sont souvent l'occasion de faire des hypothèses sur la vie des autres consommateurs en fonction de leurs achats.
Les réactions du vigile sont bien vues, et votre mea culpa concernant cette pauvre caissière "ignorée" est sympathique...

·
Image de étoilefilante
étoilefilante · il y a
quelle inspiration....
·