Image de Jana

Jana

1105 lectures

163

Qualifié

Abel sait que chaque pas le rapproche un peu plus de l'Arbre où lui a donné rendez-vous son grand-père, il y a près de soixante ans. La perspective de se blottir à nouveau dans ses bras rassurants comme lorsqu'il était enfant, lui donne la force d'avancer. Il marche dans l'obscurité depuis de longues minutes, peut-être des heures, ou bien des années ? Comment le savoir ? Ici, le temps ne semble pas exister. Un vent glacé remonte sa colonne vertébrale jusqu'à parcourir sa nuque, et des bruits toujours plus effrayants le font tressaillir. Il se met alors à douter quelques instants, puis sur le point de renoncer, il finit par rassembler courageusement ses esprits.
Il ne baissera pas les bras.

Un matin d'octobre 1952, son grand-père, sur le point de mourir, lui fit une étrange confidence. Abel, à peine douze ans à cette époque, attristé de voir son aïeul ainsi affaibli, s'approcha de lui. Voici ce que le vieil homme murmura à l'oreille du jeune garçon : « Petit, lorsque ton heure viendra, tu trouveras l'Arbre aux Morts. Auprès de lui, tu ne ressentiras ni douleur ni chagrin, ni peur ni solitude. Il faudra te montrer très courageux pour l'atteindre. Je t'y attendrai. »

À la mort de son grand-père, Abel chercha pendant des années ce que pouvait être l'Arbre aux Morts. Il parcourut les bibliothèques des plus grandes villes d'Europe, rencontra des spécialistes de l'ésotérisme, mais en vain. Les derniers mots de son défunt grand-père ne cessèrent de résonner en lui toute sa vie, et l'idée d'un arbre auprès duquel il l'attendrait dans l'au-delà, s'était nichée à tout jamais dans un coin de son esprit.
Malgré tout, Abel eut une vie bien remplie, il se maria, eut une fille et deux garçons, avant de devenir grand-père à son tour. Il connut des coups durs, évidemment, mais il ressentait en lui une force singulière qui le guidait à chaque instant de sa vie.

Abel savait à présent son heure venue. Il rendit alors son dernier souffle entouré des siens, guidé par une lumière d'une blancheur intense. Un sentiment d'amour inconditionnel l'emplit alors de toute son âme. Puis, délesté de cette enveloppe charnelle devenue superflue, il emprunta un sentier étroit sur lequel il repensait sa vie, ses drames et ses victoires. Il se demanda s'il avait été suffisamment bon avec les autres et mérité le repos éternel promis par ce grand-père tant aimé.

Épuisé par sa course, il reprend son souffle appuyé contre le tronc d'un arbre. Le regard soudainement attiré par la beauté irréelle du feuillage, Abel réalise qu'il se trouve près de l'Arbre aux Morts. Puis, sentant tout-à-coup une présence derrière lui, Abel se retourne.
— Alors petit, tu m'as retrouvé ?
— Pourquoi ici ?
— Cet arbre symbolise le cycle de la Vie et la Mort. Toi et moi sommes comme le phénix qui renaît de ses cendres.
— Qu'allons-nous faire à présent ?
— Vivre.

PRIX

Image de Hiver 2018 - 2019
163

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
très beau mais trop court, à mon sens, l'idée eut mérité un développement bien plus large! bravo quand même!
·
Image de Laurent Martin
Laurent Martin · il y a
Très belle image de l'après
Ca donnerait presque envie de mourir 😋

Si la curiosité vous en dit, je vous invite à découvrir mon oeuvre en compétition des TTC
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/paillasson-le-herisson
Merci d'avance pour votre lecture
Laurent

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Encore vous Jana !
Très belle oeuvre ! J'aime !

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
De belles retrouvailles pour la vie éternelle dans ce beau récit, qui passe aussi vite que la vie ! Vivre c'est lire, lire c'est vivre, au début était le verbe.
On a envie d'en lire plus ! Vous êtes une belle découverte littéraire, vous irez très loin !

·
Image de Jana
Jana · il y a
Merci de ce chaleureux commentaire, Felix !
·
Image de Juliette Lunardelli
Juliette Lunardelli · il y a
On a envie d’en lire plus! J’adore
·
Image de Jana
Jana · il y a
Merci, Juju !!!! :)
·
Image de Hélène
Hélène · il y a
J aime le mystère, les symboles la douceur et l amour qui s en dégage. Très agréable à lire.bravo
·
Image de Jana
Jana · il y a
Merci Hélène, ce commentaire est tout aussi agréable à lire !
·
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Très beau conte, simple et émouvant...
Bravo

·
Image de Jana
Jana · il y a
Merci beaucoup, Alain !
·
Image de Marionne
Marionne · il y a
joli texte! en fait, il est même trop court!
·
Image de Jana
Jana · il y a
Merci Marionne !!!
·
Image de Louis Rubellin
Louis Rubellin · il y a
5 voix pour ce beau texte symbolique ! J'aime beaucoup, bonne chance !
(Si ça vous dit je concours avec l'Attente, en poésie GP Hiver... Merci d'avance et quoiqu'il en soit bonne journée !)

·
Image de Jana
Jana · il y a
Merci beaucoup Louis !
Oui !! Je vais aller lire votre poème !

·
Image de Louis Rubellin
Louis Rubellin · il y a
Merci !!
·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Mystérieux et bien mené, c'est un joli symbole qui laisse la porte ouverte à tout un tas d'interprétations :)
·
Image de Jana
Jana · il y a
Merci de votre chaleureux commentaire, Yoann !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Biarritz, le 1er août 2018 Amaia nous a invités à passer quelques jours dans la bicoque de ses parents, une petite borde modeste et sans prétention mais suffisamment équipée. Placée à ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Plusieurs siècles que ça dure, plusieurs siècles et pourtant personne n’a jamais trouvé la clé de cette énigme. Une fois par génération, dans des circonstances similaires, la ville de ...