L'ail et l'oignon

il y a
2 min
43
lectures
6

J'aime défier les mots  [+]


Ce qui se trame derrière n'est pas toujours ce que l'on imagine, parole d'un cul de poule !


Un oignon nargue une fleur d'ail qui ne cesse de se plaindre de douleurs articulaires.

"Pourquoi ces plaintes incessantes de la part d'une plante célèbre ? N'avez vous pas la réputation vivace pour vos bienfaits sur les maladies cardiovasculaires ? Cessez d'hurler aïe, aïe, aïe ! Vous avez une haleine de cheval, vous empestez ma chemise. Je ne peux embrasser personne, votre odeur m'envahit".

L'ail tapi derrière une gousse, lui lance :

"C'est à moi que revient votre chemise. D'ailleurs ne passe t'on pas sa vie à me chemiser ? Ne dit-on pas que je suis une crème ? Qui est sollicité au lit ? Vous devriez savoir que je suis le meilleur ail au lit. A moins que votre culture ne soit réduite à un vulgaire oignon de pied, au pied de mon lit en train de sangloter dans une soupe de larmes ! Et arrêtez de vous vanter d'embrasser à tout vent car vous n'avez droit qu'à une bise annuelle. Quel bulbe démesuré vous faîtes !"

L'oignon ne comptant nullement se laisser impressionner lui rétorque :

"Parce que vous croyez que je suis un bon à rien ? Avez vous remarqué lors des marathons culinaires que je suis le premier à suer pendant qu'on vous enfonce la tête la première dans le cul d'un gigot pour vous éviter de piquer un fard. Je vous garantis que mes suées me rendent beau et brillant tandis que vous, vous finissez toujours en germe infesté d'acné."

L'ail arbore une tête foliaire avec une pointe toxique, passant du blanc à la couleur violacée.

"Sachez que je suis bien plus valeureux que vous. Des suées, je m'en suis tapé quelques unes, celles que vous ne franchirez jamais. Essayez de suivre tous les escargots que j'ai escortés. Le pèlerinage le plus long de ma carrière quand on sait que les participants sont extrêmement lents et que le terrain est tapissé de beurre. Ne venez surtout pas me parler de suées, croyez moi j'en ai bavé !"

L'oignon compatissant :

"Bon écoutez, faisons la paix. Trouvons un terrain de saveurs, comportons nous comme des plantes cultivées. Allons nous baigner dans la soupe populaire et laissons le Maggi opérer. Je reconnais que je n'ai pas toujours été blanc moi non plus, je me suis pris quelques clous de girofle dans le cul...j'avoue. J'ai changé maintes fois de couleurs comme vous, sans parler des insultes que j'ai subies. Jusqu'à m'appeler vulgairement dans les champs : hé Chaloppe ! J'ai dû me faire souvent tout petit de honte !"

L'ail revanchard :

"Et si je vous collais ma tête dans votre cul ? Aurez vous toujours l'envie de m'embrasser, même si je pue ? L'on pourrait engendrer un germe puissant en odeur n'est-ce pas ?"

L'oignon bon joueur :

"Allez-y, clouez moi, je vais fermer les yeux pour ne pas pleurer !"



6

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
J'ai toujours vite jeté ces deux machins savoureux sous mon couteau, sans jamais écouter ce qu'ils avaient à dire. Vous leur avez donné la parole, bravo pour votre patience. ;)
Excellent texte, Orliane !

Image de Orliane Coste
Orliane Coste · il y a
ail ail que ça fait du bien votre commentaire ! merci
Image de Zut Alors
Zut Alors · il y a
Vraiment, vous avez eu raison d'écrire que vous défiez les mots : quel récital !
Je rebondis simplement sur l'expression "se vanter d'embrasser à tout vent" et aussi, sur la lancée, le "droit qu'à une bise annuelle" qui m'a fait repenser à ceci :

https://www.youtube.com/watch?v=_8ZHcMb8EcU

(Allez bien jusqu'au bout et, pour l'ensemble de vos défis, je vous dis "Bravo Madame !")

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Sans oignon et sans ail, aucune rime qui vaille dans un bon bouillon !
Bravo !

Image de Orliane Coste
Orliane Coste · il y a
Merci
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Un bienfait du masque, on sent moins cette haleine d'ail qui semble être le met préféré des petits déjeuners
Image de Orliane Coste
Orliane Coste · il y a
C'est clair !
Image de Marie-christine Lucas
Marie-christine Lucas · il y a
aux p'tits oignons
et sans rim'ail

fussent-ils heureux avec beaucoup d'oign'aulx !

ne serait-ce point «Hé Chalotte» ?

Image de Orliane Coste
Orliane Coste · il y a
Hé Chaloppe s'est transformé au fil des années en échalotte. Bonne journée

Vous aimerez aussi !