1
min

L'adieu de la chanteuse

Image de Philippe Ribaud

Philippe Ribaud

21 lectures

1

Dès le premier soir elle avait aimé ces murs de pierre naturelle éclairés par le sol, où chaque ampoule, cachée dans son hublot, regarde vers le ciel.
Elle voudrait savoir si le contact sera tiède ou humide ou si elle pourrait ressentir une vibration, même légère ; le concert s’est prolongé une longue partie de la nuit et certainement il en persistera quelque écho.
Plus proche de la paroi elle n’en distingue que mieux la rugosité et pourtant c’est sa joue qu’elle pose doucement à sa surface.
Doucement elle murmure une note bleue qui s’accroche sur les joints gris ; là, les spots créent de l’ombre et même sa silhouette devient un nuage halogène glissant sur une vallée glaciaire.
Le temps d’une chanson, elle demeure immobile ; embrassant sans étreindre. Enfin, elle pose les paumes, mais c’est pour s’éloigner.
Maintenant, dans le ciment frais, deux mains aux doigts très fins se distinguent nettement.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Ribaud
Philippe Ribaud · il y a
Merci Nihal, le plaisir de ciseler est décuplé par celui du lecteur.
·
Image de Nihal
Nihal · il y a
C'est sublime ! Tous les mots sont d'une délicatesse éphémère et envoûtante. Bravo, votre style est vraiment remarquable !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur