Passionné de littérature et d'art en général, je partage avec vous mes réflexions, mes expériences et ma vision des choses. N'hésitez pas à me laisser vos avis et vos remarques dans les  [+]

Ma relation avec les problèmes de la vie était très tendue. Quand l'inattendu surgissait, il me bousculait si fort que je me retrouvais dans un état d'esprit déraillé. Ma première réaction était le stress, mon cerveau commençait à tourner à mille à l'heure pour essayer de comprendre pourquoi cela m'arrivait.
Cela est dû à ma sortie de ma zone de confort sur laquelle je me basais systématiquement pour definir mon bonheur.
Qu'est ce que j'ai mal calculer ? Qu'est ce que j'ai oublié de contrôler ? Ce sont les questions que je me posais à chaque fois. Des questions qui menaient généralement vers un blocage qui m'empêchait d'avancer vers une quelconque solution.
Le cumul des problèmes m'a permit de faire une prise de conscience magnifique. La clé pour gérer un problème est de s'adapter.
Au lieu d'avoir une zone de confort dans laquelle je stagne, je la redéfini à l'arrivée de chaque inattendu. Ainsi la la notion même de l'inattendu commence à se dissiper petit à petit. Cela me permet de confronter les difficultés avec une sérénité grandiose.
Comme Bruce Lee l'a dit : "Be water my friend", soit l'eau mon ami, tu le mets dans le verre il devient le verre, tu le mets dans la bouteille il devient la bouteille, etc.
J'ai pu d'ailleurs visualiser l'efficacité de l'adaptation grâce au Wing Chun, cet art martial qui consiste à utiliser la force de l'adversaire contre lui au lieu de la confronter. C'est une représentation extraordinaire de l'adaptation qui démontre toute sa puissance.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ardores
Ardores · il y a
Se dire aussi que tout ce qui ne tourne pas comme on voudrait ne tourne pas forcément mal...
Image de Mohamed Kadiri
Mohamed Kadiri · il y a
Je vous rejoins, merci pour le commentaire

Vous aimerez aussi !