2
min

L'accélérite

699 lectures

970

FINALISTE
Sélection Public

« Vite ! vite,... dépêche-toi,...presse-toi,.... plus vite,....»

Maman n’a que ces mots-là à la bouche. Tout est toujours trop lent pour elle. Même les rares fois où on joue, elle trouve que la partie traîne en longueur. Le câlin et l’histoire du soir duraient trop longtemps à son goût, elle les a remplacés par un simple petit bisou. Elle veut que je sois efficace, rapide, concis, bref... tout ce que je ne suis pas.

18 h 40 ! Déjà ! Je viens lui rendre les trois dossiers urgentissimes qui m’ont été déposés ce matin et voilà que le patron m’en confie deux autres pour demain avant 10 heures ! Tout en souriant et en louant ma capacité de travail et mon efficacité en plus ! La fameuse promotion qu’il me fait miroiter depuis des mois et qui règlerait définitivement mes problèmes financiers de mère célibataire, je l’aurai bien méritée ! Taillable et corvéable à merci, voilà ce que je suis ! Et la garderie qui ferme à 19 h !!

« Vite mon Poussin, vite. Oui, moi aussi je suis contente de te retrouver mais dépêche-toi de t’habiller et cours jusqu’à la voiture. Comment ? Tu n’es pas encore accroché ? Je dois démarrer tout de suite ! Mais qu’est-ce qu’ils ont ces lambins à rouler à 2 à l’heure ? Ils n’ont rien à faire en rentrant chez eux ? Ménage, lessive, repassage, cuisine, dossiers à terminer pour la semaine passée, bain et devoirs du petit ils connaissent ? Au fait Poussin, tu as fini tes devoirs à l’étude ? Comment ça pas tout à fait ? Une poésie à apprendre ? Au CP ? Même quatre lignes, ce soir, ça tombe mal ! J’ai encore beaucoup de travail !».

Je fais tout ce que je peux pour me laver aussi vite que le plat décongèle et réchauffe dans le micro-ondes et pour le manger sans traîner même s’il est encore trop chaud. Pendant ce temps, Maman a mis une lessive en route, rangé la maison, lavé la salle de bains et préparé nos affaires pour demain. Elle ne prend jamais le temps de manger le soir. J’espère qu’elle pourra m’aider pour ma poésie.

« Bonne nuit Poussin. Ah oui, ton poème ! Ta maîtresse aurait pu le travailler quand même, je n’ai pas que ça à faire ! AlfaROUbeira ! Don Pedro d’AlfaROUbeira ! Sois un peu concentré ! Enfin, tu le sais ! Allez bisou Poussin, à demain ! »

Il fait très très noir quand je me réveille pour aller aux toilettes. Je sors de ma chambre sur la pointe des pieds. Maman travaille encore sur son ordinateur. Comme souvent, elle dit des gros mots sur le monsieur qui lui donne tout en retard, sur la maison qui se salit tout le temps, sur les courses qui coûtent cher mais plein de choses gentilles sur moi. Elle est si désolée de me bousculer, elle voudrait tellement pouvoir me câliner plus... On s’aime Maman et moi.

« Vite Poussin, réveille-toi ! Je n’ai pas entendu la sonnerie, nous sommes en retard ! »

Débarbouillage express et tartine en main je fonce dans la voiture. Cartables et sacs jetés dans le coffre, Maman démarre. Feu rouge ! Maman fulmine, pied prêt à appuyer sur l’accélérateur. Feu vert ! La voiture bondit. Malheureusement, au même moment, un monsieur qui n’a sûrement pas beaucoup dormi non plus et qui est très pressé lui aussi sans doute accélère et brûle le feu qui vient juste de passer rouge pour lui et....

« CRASHHH ».

La voiture du monsieur est toute cassée, moi j’ai mal au ventre à cause de ma ceinture mais Maman saigne beaucoup de la tête. Les pompiers arrivent vite et nous emmènent à l’hôpital en essayant de me rassurer. Dès qu’on sera arrivés, ma Maman et moi nous serons soignés et ça va aller. Alors, s’il te plaît monsieur le chauffeur, mets ta sirène et...

« Vite ! vite,... dépêche-toi,...presse-toi,.... plus vite,... »

PRIX

Image de 2018

Thème

Image de Très très courts
970

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau  Commentaire de l'auteur · il y a
Merci à tous d'avoir soutenu ce texte et de lui avoir permis d'atteindre la finale !!
·
Image de Charieau
Charieau · il y a
il méritait la finale. je n'ai qu'un regret ne pas avoir connu Short Edition au moment où il était en lice, il aurait eu toutes mes voix.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Merci encore, c'est très gentil.
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
« Vite ! vite,... dépêche-toi,...presse-toi,.... plus vite,... »
Maintenant quand j'entends cela je réponds "Oui oui je me dépeche de mourir" ;))

·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Merci beaucoup !!
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Très réussi ce texte sur la vitesse imposée à trop d'entre nous par des patrons exploiteurs plus que recruteurs qui surchargent la barque, imposant mine de rien cette vitesse qui abîme les rapports familiaux, qui fait un enfer de la vie d'une femme tout particulièrement (la plupart du temps c'est elle qui accomplit 80% des tâches ménagères et d'éducation, même si elle n'est pas mère célibataire). Le double point de vue enrichit le texte, nous permettant d'aborder la situation dans sa globalité. Le style, dynamique, rend bien compte de la course contre le temps et la chute, inéluctable, s'impose avec évidence. Du très bon boulot. Mais maintenant, Patricia, vite, vite, remettez-vous au travail ! Non, plus vite que ça...
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Merci ! Je recommencerai dès que ce sera à nouveau possible..
·
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Bonjour Patricia, je ne me suis pas assez dépêchée, j'étais absente, mais tant pis, j'ajoute mon vote, car j'ai adoré cette "page contemporaine"... et le clin d'oeil à Apollinaire, avec Don Pedro et ses dromadaires ! Je vous mets un mot en messagerie.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Merci beaucoup !!
·
Image de Marie Cécile
Marie Cécile · il y a
Oooh! On souffre du début à la fin, pour ce petit bonhomme pressé comme un citron, pour cette maman débordée... Est-ce qu'elle va s'en sortir ?
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Comme nous toutes ! :-) Merci.
·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Terriblement bien mené, le rythme, les images qui s'enchainent, hachées, on se sent stressé, pressé jusqu'à la fin où tout s'arrête et par les mots on ressent presque le choc dans la poitrine. Excellent bravo !
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Merci !! c'est très gentil !
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
C’est terrible de vérité tout ça.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Merci Eddy !
·
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Il est urgent de ralentir...
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Si on pouvait toujours ! Merci.
·
Image de Skimo
Skimo · il y a
Un peu tardivement j'ajoute ma voix à cette page de vie que malheureusement connaissent beaucoup de mères célibataires. En espérant que ce n'est pas du vécu. A l'occasion, un détour par ma page, sans contrainte de concours.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Pas de souci, c'est une fiction. Merci de l'avoir appréciée. A bientôt sur votre page.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur