3
min

Labyrinthe

Image de Thierry Schultz

Thierry Schultz

145 lectures

64

Ils étaient sept autour de la table. Un bon chiffre songea Rouge en scrutant d'un regard évaluateur ses voisins. Il ne les connaissait pas, c'était la règle. Des maîtres dans leurs domaines respectifs, les meilleurs issus d'une sélection impitoyable. Tous savaient qu'ils pouvaient confier leur vie à leurs co-équipiers et le feraient probablement au cours de l'expédition. Mais c'était mieux de travailler ainsi avec des inconnus, plus efficace, plus professionnel. D'où leur anonymat aussi. Et puis Rouge était un nom qui lui allait bien.
Il inspira profondément ; il était temps de se mettre en route. L'objectif en valait la peine.
- Merci Bleu d'avoir vérifié l'équipement, c'est du beau boulot. Des questions sur le parcours ?
Il apprécia le silence confiant en retour. Ils étaient fin prêts et le rappel des tentatives précédentes lui parut bien lointain Oui, lui réussirait là où tous les autres avaient échoué. « Allons-y, les gars ! »

C'est Vert qui tomba le premier. Qui se sacrifia plutôt. Mais le temps manquait et ils laissèrent donc leur camarade tenir tête au monstre qui, la bave à la gueule, agitait ses tentacules et l'avait déjà bloqué contre une paroi. D'où sortait cette créature improbable ? Ils continuèrent leur descente sans savoir s'ils étaient encore dans le bâtiment ou déjà dans les sous-sols décrits comme mortels.
Ils perdirent Blanc dans un des passages secondaires. Parti en éclaireur, il ne revint pas malgré leurs appels et après un moment Rouge décida de poursuivre la progression. Blanc avait une copie du plan qu'ils avaient si péniblement déchiffré – pour ce qu'il valait – et il connaissait les risques.
Les heures passèrent rapidement, mais malgré les innombrables niveaux et couloirs explorés, le labyrinthe persistait à garder ses secrets. Et pas de trace tangible indiquant qu'ils se rapprochaient.
Malgré leur entraînement les jambes se faisaient lourdes et Rouge releva les premiers signes de découragement. Pourtant, toutes ces heures de recherche passées ne pouvaient se révéler perdues. Ils devaient trouver cette mythique salle des trophées. Et toute la gloire qui allait avec.
Même l'échec qui suivit ne le découragea pas. Face aux deux vieilles femmes tapies devant la grande porte en fer, Jaune ne sut répondre à leurs questions subtiles. Et quand elles le tirèrent brusquement dans leur tanière aveuglante, ils retournèrent simplement à l'embranchement précédent, il était trop tard pour lutter. Ils n'étaient plus que quatre.
Violet échoua tout près du but. Sa jambe gauche lâcha brusquement et il s'effondra à quelques pas de l'entrée du sanctuaire. Bleu se précipita, mais la cuisse de leur camarade était tétanisée. Fatigue, blessure infectée ? En tous cas, la quête était finie pour lui. Ils le reprendrait au retour, s'il pouvait marcher d'ici là. Et s'ils étaient encore en vie bien sûr grimaça Rouge en se relevant.
La grande salle se révéla presque décevante. Où étaient les bibelots étincelants, les tapis précieux et les trésors tant vantés qui avaient motivés des générations d'aventuriers ?
Mais il changea d'avis face au joyau qui se mit à briller d'un coup devant lui. Ses yeux ne pouvaient se détourner des lumières ensorcelantes et des visages d'anges un peu flous. Une vision fascinante.
Détachant le regard avec peine, il s'aperçut que Bleu et Noir étaient déjà eux sous l'emprise de la magie à l’œuvre dans la salle souterraine. Il commit alors l'erreur de fixer à nouveau la lumière chatoyante et comme tant d'autres avant lui, finit lui aussi par s'asseoir, près de ses compagnons.
Le grand voyageur ne connaîtrait pas la quête ultime. Pas en ce jour en tous cas.

- Alors docteur, satisfait aujourd'hui ?
Le psychiatre quitta des yeux le groupe de pensionnaires installé dans la salle de télévision.
- Je reconnais que le groupe a bien progressé. Leur cohésion a été maintenue bien plus longtemps qu'on aurait pu le croire pour des patients à un tel niveau d'Alzheimer, vous ne trouvez pas ?
Le fait de les fédérer autour d'un projet, même imaginaire les fait vraiment évoluer. C'est évident
- Vous frôlez la manipulation, c'est dangereux pour un praticien si je peux me permettre.
- Même une sceptique telle que vous ne peut nier les progrès accomplis avec ce nouveau protocole.
- Peut-être convint l'infirmière en faisant la moue. Mais le premier a vite calé face à Mme Mounier et son déambulateur et le deuxième s'est carrément perdu dans les couloirs du rez-de-chaussée.
- Et son camarade a disjoncté devant les aides-soignantes devant l'ascenseur, je sais. Sans parler de celui qui a pris des crampes... Même si les autres ont fini par s'installer devant la télé et qu'ils recommenceront demain le même parcours, je considère que cette étude est suffisamment aboutie malgré tout. Je vais pouvoir la présenter au prochain congrès.
- Vous vous considérez désormais comme un grand spécialiste de tout ce qui touche au cerveau ?
Le médecin sourit, comme si cette pique était un compliment.
- Plutôt comme un défricheur de territoires inconnus. Un simple explorateur.

PRIX

Image de 4ème édition

Thèmes

Image de Très très courts
64

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Les méandres de l'esprit. Sujet tellement passionnant..
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
On s'y perdrait parfois... Merci Lange !
·
Image de Chtitebulle
Chtitebulle · il y a
Surprenant !
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
C'était le but, se perdre dans le labyrinthe de l'histoire. A bientôt Chitebulle !
·
Image de Pierre Priet
Pierre Priet · il y a
Bravo! mon vote!
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Vous m'avez complètement piégée avec votre "Labyrinthe" ! Récit très bien mené, ces explorateurs sont très convaincants et j'ai mis longtemps à m'apercevoir que quelque chose clochait, mon vote !
Et je vous invite à découvrir " Majeure" et " Imparfait " . . . à bientôt !

·
Image de Loicdesmet
Loicdesmet · il y a
Très bien ficelé, cela ma fait un peu penser a shutter island. Le jeu mis en place et la memoire perdue. Bravo.
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
La référence est flatteuse, c'est vrai que les méandres du cerveau sont encore quasiment une terra incognita.A bientôt Loicdesmet !
·
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
petit voyage dans le labyrinthe de nos mémoires....c'est fascinant et on aimerait en lire encore plus...bravo !
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci Doria d'avoir suivi les aventuriers pendant quelques couloirs. La suite peut-être un jour...
·
Image de Christine Borie
Christine Borie · il y a
Je me suis fait avoir! mon vote! J'ai bien aimé également points de vue....il va falloir que je me donne un peu plus de temps libre pour me promener dans ce labyrinthe et y découvrir tant de textes aussi bons les uns que les autres...;-)
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Un grand merci pour ces lectures attentives, c'est la plus belle des récompenses ! A bientôt Christine
·
Image de Mog
Mog · il y a
La réalité dépasse souvent la fiction !
Je vous propose : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/mot-d-amant

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau sujet bien exploité! Un grand bravo! Mes votes et bonne chance! Merci de passer lire et soutenir “Coques de Noisettes” qui est en FINALE: http://short-edition.com/oeuvre/poetik/coques-de-noisettes
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci, je vais passer voir ce haïku. A bientôt
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance et à bientô!
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Cette exploration qui en fait voir de toutes les couleurs est psychologiquement un arc-en-ciel dans le brouillard thérapeutique ☺☺☺
(De mon côté, je t'invite à écouter les nuages ... http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ecouter-les-nuages)

·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci pour le soutien Miraje. L'exploration des nuages et de leur univers a été un vrai plaisir... A bientôt !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

-... Et en conclusion de cette interview comment peut-on résumer en quelques mots, Lukas le cadeau que vous venez d'offrir au public ? - Vous savez, Livres-toi existe depuis dix ans et nos ...