3
min

L'absurde

Image de Mathéo Feray

Mathéo Feray

70 lectures

5

‘’ La rue des Hommes est à sens unique, la mort tient tous les cafés ‘’ (Louis-Ferdinand Céline).

Je hais le monde et les hommes. Qu’on me pardonne... J’en suis las et médecin charlatan. L’humain, par définition, n’est rien qu’un bacille. Il grouille pue, s’hygiénise et ment. Qu’on m’épargne les humanistes et leurs gueuleries... Le propre de l’homme, c’est de tuer. Rien de plus. Les mômes, tenez, forment la parfaite expression du morbide en devenir. Méchants, insultants, harcelants, défiants, malins... Ils sont, entre eux, capable des pires crasses et cela ne relève, à l’évidence, que d’un instinct maladif de domination, aisément semblable à celui des pires meutes de loups. Tout, chez l’humain, ne contribue qu’à son intérêt propre. Il se frénétise à l’hypocrisie. Foutons les majestueux dans les zoos et pullulons derrière nos caisses. Le lion est triste, qui voit passer devant sa brillante figure les hordes avides de morveux, goujats, bonnes femmes, puceaux, curieux... Qui, s’autoproclament, à l’unisson, la ‘’ grande espèce ‘’, la ‘’ grande ingénio-civilisée de tous les temps ‘’... Et que tout ça braille et crève à grands renforts de simulacres ! Croyez-moi, chers indigènes, rien n’est plus terrible qu’un amas d’hommes. Paris, New-York... ces grandes usines pétaradantes, jamais couchées, où s’exhibent l’échelle sociale. Les uns dominent et les autres crèvent. C’est l’impitoyable triangle. Comme chez les loups. Qu’est qu’un homme bon, Madame ? Un homme mort, pardi ! Dans les cimetières, pourrissant du fond de leurs trous, ils battent moins de la gueule. Mais j’entends... qu’ils se taisent, les autres, derrière... tas de cramés enfermés à la pigeonne dans des columbariums gargantuesques... que ça leur apporte la beauté éternelle... la spiritualité... ces bouffeurs d’innocents qui se félicitent de la crémation... qui veulent pas se faire dévorer à leur tour... qui craignent que leur estomac éclate... J’aimerais voir la gueule du barbecue, derrière les dorures chantantes de la civilisation. Que les muslims s’étripent dans leur connerie coranique, que les chrétiens s’enfoncent dans leurs menteries, que les Juifs continuent d’emmerdo-pleurnicher et que les autres, les immondes, ceux qui sont ‘’ au-dessus ‘’ continuent de baver aux licornes, au charabia-eau-de-rose-marxisme. Rien n’est récupérable chez l’homme. Autant, je fous pas tout en l’air... faut pas croire... Chez les belettes, par exemple, c’est fort plaisant. Et chez les chats, les chiens ? Prodigieux compagnons qui acceptent sans broncher la calomnie permanente ! Qui aiment ! J’imagine le pauvre Bobby, caniche rachitique, qui doit encore se prendre les piques de bonne maman en pleine poire et ce malgré ses trente tumeurs... ‘’ Avez-vous ce Nordahl, Ginette ? Ce sale chien de Nordhal ? Qui tue et viole ? ‘’... Et le pauvre Bobby, bavant ses dernières forces au bout de la laisse... ‘’ Maman ! Maman ! Je suis chien et je t’aime ! ‘’... Un clebs mérite une tombe. Et une tombe propre, s’il vous plaît. Parce qu’il aime. L’enfant seul aussi, il mérite une tombe. Mais il faut se méfier de l’enfant seul. C’est un machiavélique en devenir qui se venge sans hésiter. Un porc, ce n’est pas un type qui viole après tout. Un porc, c’est juste un porc. Alors qu’un homme qui viole, c’est juste un homme. L’inhumanité ? Facile ! Hitler à poil, il est comme vous. Il est comme n’importe qui. Il s’en remet pas, quand sa maman meure... quand son chien défaille... Et Staline ? Ses roses ? Sa Svetlana ? Vous négligez leur humanité ! Vous êtes cruels ! Leurs petits plaisirs éclipsés par des broutilles, voilà tout ! Point de bestialité qui tienne ! La bestialité aux bestioles ! Clair et net ! Parlons-en... Femmes, femmes, femmes... Qu’elles m’emmerdent prodigieusement, les gonzesses, de se croire saintes et tant. Que le mâle fonctionne que par la bite. Qu’il a pas de cerveau. Blabla. La barbarie du mâle est un fait établi... ‘’ Ta main sur mon cul, ma main dans ta gueule ‘’... bonne défense, les filles ! Manque de pot, vous êtes humaines et salopes par excellence... condamnables pour votre perfidie... Rien à sauver du naufrage, sauf peut-être les belettes et les hérissons. Et je parle pas de minous. Ni de minets. Les pédés, on en cause ? Qui se regroupent en communautés pleurnichardes à la juive ? Qu’il faut rien dire, parce que c’est leur propriété privé ? Le petit ego qui sape tout ? Le petit orgueil grimé en perroquet pour la ‘’ Marche des Fiertés ‘’ ? Bien que les perroquets aient rien demandés... Fierté mon cul. Vous êtes fier, vous ? Fier de vos cheveux blonds ? Hétéros, sortez ! Manifestez-vous ! Soyez glorieux ! Les bonnes miches, les bonnes croupes ! Vous raffolez ! Montrez-leur, aux communautés, qu’elles ont pas le monopole du spectacle... Les communautés, c’est un danger. Oui, oui, j’entends bien, le besoin de réconfort, de dialogue... tout le protocole... mais ça reste un danger. Ça reste du sectarisme intolérant sous couvert de tolérance. Moi, j’en ai pas besoin, de réconfort. Je suis un con et une pédale. Mais je marche seul. J’essaie. Je claudique plus qu’autre chose. Et je me finirai seul, si la lâcheté, coriace, me l’accorde généreusement. Parce qu’il n’y a rien à tirer de l’autre. Qu’il est branché sur sa propre prise... qu’il prend bien le courant... et qu’il vous ignore, à moitié gêné, par dessus le marché. Primitif. Faussement compréhensif (un suicidaire, c’est lourd). Refoulement des instincts au nom de l’ ‘’ humanité ‘’. Alors les communautés... au diable... que vous avez un pet de travers et que c’est la fin ! L’humanité se reproduit plus ? Tant mieux ! Économies ! Rien que des cimetières ! Bien tranquilles et doux... juste bercés de quelques feux follets...
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Wouah ! le pavé. On ne t'as jamais parlé d'un truc qui s'appelle "alinéa" ?
·
Image de Micheline
Micheline · il y a
Du pur génie !!
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Merci, chère Micheline !
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Je me suis abonné chez vous, il ne vous est pas interdit(pas encore) de venir me lire
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Rassurez-moi, vous n'êtes pas le gamin de votre avatar! vos propos le démentent
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Si. Ce n'est pas de ma faute si je suis un génie et un précoce...
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Dommage que vous soyez monsieur encensé par de vielles de la pire espèce, votre oeuvre vaut beaucoup mieux. Envoyez la en concours j'aimerais voir la réaction de tous ces bien pensants , ces colonas frénétiques en mal de tout!!! Parabole la colonne bien sûr !
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Hmmm....
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Ce n'est pas la réponse que j'attendais
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Bite. Voilà, vous êtes satisfaite.
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
D'amarrage cela va de soi n'est-il-pas !
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
N'est-il pas...
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Explosif ! C'est triste !
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Eh oui...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bel exercice de style célinien atrabilaire.
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Merci Cyrille.
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Qu'il est bon de lire ce que beaucoup pensent sans oser le dire... Il ne s'agit pas de méchanceté, juste une évidence...
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Pourvu que la LICRA ne s'en mêle pas...
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Sachez que j'ai contacté la Licra une fois ici pour un type révisionniste grand ami de votre Suissesse préférée, son pseudo était Albert et il a été viré pour ses propos fascisants et négationnistes
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Ah oui ? ;-)
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Dites cher Mathéo, ce texte est d'inspiration Célinienne ou serait-ce simplement du Céline?
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
C'est d'inspiration célinienne. Et encore... du bien mauvais Céline...
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Non non je proteste, c'est une excellente retrancrition d'un truc qu'il aurait pu écrire :
·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Bof...
·