2
min

L'absence

Image de Caroline Rota

Caroline Rota

1833 lectures

876

FINALISTE
Sélection Public

Je n’ai rien de particulier. On m’a parfois dit que j’étais belle, pas souvent. On m’a peut être vraiment aimée, je ne m'en souviens plus. Je ne veux pas m'en souvenir. Aujourd'hui, je ne suis la « belle » de personne et la « chérie » d’aucun. Je me cache derrière du cynisme, de la dérision et un certain sens du sarcasme que souvent personne ne comprend. Et aussi derrière ma longue frange brune qui couvre presque mes yeux, ces yeux qui parlent malgré moi et que je ne sais pas faire taire. J’ai un grain de beauté sur mon épaule gauche et je crois que c'est toi qui l'a vu pour la dernière fois.

Je me réveille cette nuit, le souffle court et le corps chaud, comme si j'avais dormi trop près d'un autre corps. Pourtant il n'y a personne. Comme la nuit dernière. Et la nuit d'avant. Et comme demain. Et le jour d'après. Pas de jambes qui prennent toute la place, pas de couverture à tirer vers soi, pas de ronflement perturbateur de mon sommeil agité. Mon lit est sage, comme ma vie. Mon lit est triste, comme ma vie. Se souvient-il aussi intensément que moi des corps a corps enfiévrés, des mots d'amour, du calme après la tempête et avant l'ouragan, des gémissements de plaisir, de ta peau, de ton odeur ?
Je suis seule dans ce lit, et pourtant l'absence – ton absence – prend toute la place. Nuits et jours se succèdent, les réveils sont les mêmes, les crépuscules aussi et les minuits se ressemblent tous. Je me mets à haïr le temps qui m'impose sa cadence, tant j'ai envie qu'il soit rempli de choses avec toi.

Une fois encore, je vais égrainer les secondes, les minutes, les heures.
Demain, je me sentirai à nouveau à l'étroit dans une vie où tu n'es pas. Mais demain n'est pas là, et je rêve à ces moments où le temps est suspendu, où tu es là près de moi...

Je rêve à du temps pour que tu m'aimes, pour que l'on s'aime, pour que tu me regardes, pour que tu me comprennes. Je respire et je regrette que mon air ne se mélange pas au tien, j'ouvre les yeux et je ne vois pas la même chose que toi, je mords mes lèvres de ne pouvoir embrasser les tiennes, mon corps se tord de n'être pas caressé par tes mains.

Alors je me contente de respirer. Je prends le temps de ne pas vivre auprès de toi, je tente de repérer les indices de la fin de ton absence dans les mots que tu m'écris. Je tente de faire confiance au temps, je suis capable de supporter cette frustration car je t'aime plus que moi-même.

Le réveil va sonner la naissance d'une nouvelle journée que je vais vivre à moitié. L'autre moitié de moi est partie avec toi. Ou végète quelque part, là où tu l'as laissée.

PRIX

Image de Hiver 2019
876

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
L'absence comme une compagne, joli portrait, peint avec une élégance amoureuse qui touche au cœur.
·
Image de Thara
Thara · il y a
Je vous souhaite bonne chance pour votre texte dans cette belle finale...
·
Image de Parfumsdemots
Parfumsdemots · il y a
Retranscrire le manque de l’autre avec une telle sincérité est très touchant ...
J’adhère !

·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Caroline, ce n'est pas toujours évident de trouver le mot juste pour évoquer l'absence et le manque de l'autre. Pas si simple de saisir le sentiment précis dans le tourbillon d'émotions par lequel celui qui reste est en train de passer. Vous y arrivez parfaitement. Bravo !
·
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Que c'est beau, quelle belle écriture poignante et délicate.
Quel est l'imbécile qui a pu abandonner sa place auprès d'une femme aussi ouverte à l'amour et au romantisme ?
Mes 5 points puisque je ne peux en donner plus.

·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Merci de tout cœur Alain !
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Belle oeuvre d'un réalisme troublant, ça fait mal . C'est de la bonne littérature bravo et mes points bonne chance et merci
·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Merci Gladys 😊
·
Image de Amicxjo
Amicxjo · il y a
touché...
·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Merci Amicxjo...
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Bravo
·
Image de thierry
thierry · il y a
bravo pour cette finale. que dire d'un si beau texte sinon : Quelle présence tout y est palpable..... mes voix ****
et je m'empresse d'aller sur votre page voir vos autres textes.

·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Merci Thierry pour votre soutien et vos lectures ! A bientôt...
·
Image de Sonia Pavlik
Sonia Pavlik · il y a
Bravo pour votre texte qui décrit extrêmement bien l'absence. On la ressent. Parfois il faut du vide pour que d'autres choses arrivent ! Très belle soirée. Si jamais ça vous dit découvrir mon texte aussi en finale : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-taupe-et-la-buse-fable-en-prose
·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Je vais vous découvrir Sonia....Merci pour votre soutien ! A bientôt
·