1
min

LA VIEILLE AU PARAPLUIE BLANC

Image de La Djack

La Djack

2 lectures

0

La vieille au parapluie blanc

La vieille au parapluie blanc s'en va d'un pas hésitant, une main s'accrochant à la rambarde tandis que l'autre s'appuie sur un grand parapluie blanc, dernier signe de coquetterie. La vieille ne veut pas s'avouer qu'elle a désormais besoin d'une canne. A moins que ce parapluie ne soit un cadeau, dont elle ne veut se séparer, dernier vestige d'un temps révolu.

Un pas, un escalier, un effort encore. Elle prend le temps, fait attention, étire ses os rongés d'arthrose. Souffrir n'est rien. D'ici quelques heures, elle assistera à un spectacle, retrouvera des petits enfants, une vieille amie, un amour perdu de vue. Qui sait.

Elle s'engouffre petit à petit dans l'accès souterrain qui mène aux voies. Quelques mèches blanches apparaissent encore semblant suspendre le temps.

Puis elle disparait, effacée, déjà oubliée, à peine remarquée, au milieu des pas pressés et des valises bondées.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Elle est plutôt jolie. Des traits fins, les cheveux légèrement en bataille et le teint encore un peu rosé des nouveaux. Elle a l'air d'avoir froid et je l'envie. J'ai tout oublié des sensations ...