1
min

La vie, vaut-elle la peine d'être abrégée ?

Image de Asgeir Andersen

Asgeir Andersen

115 lectures

5

Qualifié

La vie sans plaisir corporel ou intellectuel est bonne à être abrégée.
La vie avec plaisir corporel et sans plaisir intellectuel peut être abrégée quand les plaisirs corporels sont rassasiés.
La vie avec plaisir intellectuel et sans plaisir corporel peut être abrégée quand l'intellect ne suffit plus.
La vie avec les deux plaisirs est une énigme.
Le corps et l'intellect ne faisant qu'un pour moi, le plaisir intellectuel est incompatible sans le plaisir corporel.
Si je n'ai pas l'un, je ne peux avoir l'autre.
La vie n'a donc de sens que si j'ai les deux.
Pour l'instant, je n'ai ni l'un ni l'autre. Je pourrais donc abréger ma vie maintenant.
Mais il y a l'espoir de plaisir complet futur et de trouver un sens à la vie.
La vie n'a donc de sens que par l'espoir du plaisir.

PRIX

Image de Printemps 2013
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,