La vérité sur la faune sauvage du Lauvitel

il y a
3 min
87
lectures
84
Image de 2017

Thème

Image de Très très court
- Papa, c’est quand qu’on voit les mamotres ?
- Mar-mottes, Clara. Tu veux encore un peu d’eau ?
- Nan ! je veux voir les mam... mar-mottes.
- On n’en verra peut-être pas.
- Pourquoi ?
- C’est un lieu réel, pas un zoo. Même sans marmotte, c’est un site magnifique. On est dans le massif des Ecrins et un écrin c’est une boîte qui contient des bijoux. Tu ne trouves pas que le paysage devant nous est un vrai bijou ?
- Bof. Moi suis venue pour les marmottes.
- Regarde, cette montagne c’est le signal du Lauvitel, du nom du lac devant nous. Là c’est le Pic du Clapier du Peyron, son sommet est à plus de 3000 mètres !
- Papa, y a un truc qui bouge là-bas !
- Oui tu as raison ! On va aller voir mais attention, on avance doucement pour ne pas l’effrayer et on chuchote. Pas question de la déranger.
- D’accord.

- Quelle magnifique marmotte ! Alors Clara tu es contente ?
- Ouiii ! Elle est trop mignonne ! Mais elle est super grosse ?
- Oui c’est vrai. Elle fait ses réserves pour l’hiver car bientôt elle va aller dormir jusqu’au printemps.
- Oh mais regarde ! Elle repart à sa maison ! Oh non, on la voit plus !
- On va attendre ici quelques minutes, elle va peut-être ressortir.
-
***

- Marmotte, tu remontes immédiatement !
- Jamais de la vie ! Tu as entendu ? « ELLE EST SUPER GROSSE » Terminé pour moi, je ne bouge plus.
- Reconnais que tu as pris des formes, non ? Qui te vont très bien d’ailleurs.
- Lapin, tu perds ton temps. Trouve un autre pigeon, enfin façon de parler.
- Ecoute, on est début octobre et il y a très peu d’humains en ce moment. Si tu n’y vas pas, ces deux-là vont repartir et on n’aura rien. Tu te rappelles les super bons gâteaux la dernière fois ? Allez un petit effort ! Tu remontes, tu te dresses sur tes pattes arrière, tu remues un peu, un petit sifflement –les humains adorent ça- et puis bingo, on aura à manger.
- Non ! Et d’ailleurs je vais commencer mon hibernation tout de suite, comme ça je ne serai plus GROSSE ! Au mois de mars Lapin !

Qu’elle est susceptible ! Mon idée était simple pourtant. Les humains aiment voir des animaux dans leur environnement naturel. Nous faisons des galipettes devant eux, ils sont contents et nous donnent à manger. Tout le monde y gagne, non ? Je vais aller chercher Chamois.
- Madame Chamois, bonjour c’est Lapin, vous m’ouvrez ?
- Lapin, Lapin, entre et viens me serrer la main.
- C’est le cerf dans la chanson Madame Chamois.
- Ah bon ? Tu es sûr ?
- Oui ! « Cerf, Cerf, ouvre-moi, ou le chasseur me tuera ! Lapin, lapin, entre et viens me serrer la main »
- Ah oui maintenant que tu le dis.
- Bon bref, je viens chercher Mr Chamois pour aller voir les humains.
- Je suis désolée Lapin, Mr Chamois est euh...indisponible.
- Indisponible ?
- Parlons plus bas car il pourrait bien nous entendre. Tu te rappelles la dernière fois quand il a fait des sauts devant les humains ?
- Oui. Un super spectacle ! Suivi comme il se doit de récompenses gourmandes...
- C’est vrai. Sauf qu’à un moment donné un petit humain a demandé le nom de cet animal et le grand humain a répondu « c’est un bouquetin».
- Aïe !
- Comme tu dis. Depuis ce jour, il ne sort que quand il est sûr qu’il n’y a aucun humain dans les parages.
- C’est triste. Mais et toi ? Je suis sûr que tu es extrêmement élégante quand tu gambades.
- Non désolée Lapin, Mr Chamois m’en voudrait beaucoup.
- Je comprends. Bon au revoir.
- Au revoir et bon courage Lapin.
Quelle équipe de pattes cassées ! Bouquetin, Chamois, c’est tout pareil de toute façon, moi-même j’ai jamais pu faire la différence. Et si ça peut nous rapporter à manger, quel est le problème ? J’espère que l’Ours sera coopérant.

- Salut l’Ours !
- Groumpf !
- Pardon ?
- Rien, je me repose.
- Tu te reposes ? Alors que tu vas bientôt dormir pendant quatre mois ?
- Justement, je m’entraîne. Une somnolence hivernale ça se prépare. Je me demande de quel côté je vais m’étendre cette année donc je prends le temps de bien tester les deux.
- D’accord, d’accord... J’ai repéré deux humains avec plein de sacs. Marmotte et Chamois ne sont pas... disponibles, tu pourrais venir ?
- Pourquoi t’y vas pas toi ? Les humains adorent les lapins, non ?
- Je préfère pas. La dernière fois, un petit humain m’a attrapé, il m’a serré contre lui et a bavé sur moi. Il n’arrêtait pas de dire « doudou !». Un vrai cauchemar.
- Groumpf. Plein de sacs tu dis ?
- Ouais, plein !
- Ok je te suis.

***
- Papa, y a un truc qui bouge derrière nous !
- Oui tu as raison Clara, peut-être que notre amie la marmotte est revenue ? Oh mon Dieu non, c’est un ours !
- Il montre ses dents et il crie ! J’ai trop peur.
- Restons calmes. Viens sur mes épaules. Si on part sans courir il ne nous fera rien.

***

- T’as vu Lapin, ils sont partis ! J’ai bien réussi hein ?
- Ouais génial, Ours. Je t’avais dit de te montrer, pas de les faire fuir !
- Bah c’est pas grave non ? Bon ils sont où les sacs ?
- Sur leurs dos.
- Hein ?
- Les sacs sont sur leur dos. Donc si tu fais fuir les humains, ils repartent avec leurs sacs !
- Tu veux que je les rattrape et puis un petit coup de patte et...
- Non ! On laisse tomber. C’est quoi ce bruit ?
- Le vent et puis une abeille et puis...
- Mais non tout en bas ! Oh c’est un busse.
- Un busse ?
- Ouais c’est un truc bizarre avec des pattes toutes rondes et des humains dedans. Et qui dit humains dit plein de sacs !!
- On fait quoi ?
- On attend qu’ils arrivent jusqu’ici. Tu te montres, tu te grattes la tête, tu fais une roulade, tu te frottes le dos contre l’arbre. C’est bien ça, ça fait très « ours ». Enfin tu fais n’importe quoi mais sois toujours en mouvement sinon ils vont se douter de quelque chose. Et style Winnie l’Ourson.
- Hein ?
- Tu leur fais pas peur !
- Ok j’ai compris. Tu sais Lapin, je me demande quand même si c’est une bonne idée tout ça. Enfin je veux dire c’est super d’avoir des gâteaux facilement mais du coup y a de plus en plus d’humains qui viennent chez nous juste parce qu’ils peuvent voir des animaux de près. Ça va pas abimer notre coin de montagne à force ?
- T’inquiète, les humains sont ultra respectueux.
84
84

Un petit mot pour l'auteur ? 19 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Des animaux facétieux et qui portent un regard optimiste sur les Hommes.
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
J'aime beaucoup ce bestiaire facétieux et le chute mi figue, mi raisin, mon vote et bonne chance !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un texte plein de charme sur une promenade d'un père et sa petite fille dans la montagne Iséroise, suivie de savoureux dialogues entre un lapin et les autres habitants de la forêt : marmotte, chamois, ours... Bravo, Laura ! Vous avez mes cinq votes.
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
tout est possible le jour de la marmotte, une lueur d'espoir pour le monde entier, tout cela agrémenté par des dialogues très savoureux.
En lisant ce texte on se sent heureux.

Image de Anne-Marie Menras
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Bravo pour votre histoire de marmotte, d'ours et de lapin prêts à sympathiser avec l'homme pour avoir quelques friandises à grignoter ! Mes 3 voix. Je vous invite à lire Lac de la Muzelle, histoire d'une randonnée en Oisans, où il n'y a que des moutons et un berger !
Image de Kiki
Kiki · il y a
de l'humour comme j'aime. Je vous donne mes 3 VOIX car j'ai aimé vous Lire.
Je vous invite à aller lire le poème sur les cuves de Sassenage et vous guiderai dans les entrailles de cette cavité magique. MERCI d'avance. Poème qui ne concourt pas dans la même catégorie que votre texte.

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un dialogue très vivant, plein d’humour et de dérision, destiné aux petits comme aux grands, avec des allusions discrètes à des chansons qui ont bercé nos enfances ! J’ai beaucoup apprécié ces clins d’oeil sans prétention et bien dans le thème du mouvement. Tous mes votes, + 5 , bravo Laura !
Image de Maggy DM
Maggy DM · il y a
J'aime bien. Je pensqis qie la buse aurait mangé le lapin un peu gourmand... Beaucoup d'humour et une façon intéressante de voir les animaux en montagne. Merci pour ce texte. Mon soutien.
Si vous souhaitez passer par ma page... Bonne soirée

Image de Clara
Clara · il y a
Inattendu! De l'humour mais pas que. j'aime beaucoup!