1
min

La veille de Noël

Image de K57

K57

9 lectures

0

Et sous la voûte céleste, décidai une par une de souffler les étoiles.
Enfant je me demandai comment des revues pornographiques se retrouvaient feuilletées par les vents, détrempées de pluie, leurs couleurs délavées conférant aux scènes un dégoût post-coïtal, au détour de quelque chemin de campagne dans lequel je m’étais engagé?
Qui les avait abandonnées là, las de les avoir parcourues, ayant trouvé la force de vivre sans, comme l’alcoolique après une dernière rasade jette sa dernière bouteille à demie pleine par-dessus son épaule, serein désormais d’attendre d’ouvrir la suivante, quel adolescent, quel homme d’âge mûr, père de quelques enfants, redoutaient qu’un chat éventra nuitamment le sac poubelle dans lequel ils leur eussent été plus aisé de s’en débarrasser, révélant à la face des éboueurs, de la voisine qui se lève plutôt qu’eux pour parcourir le trottoir jusqu’à la boulangerie, la double vie qu’ils se targuaient d’avoir depuis longtemps suspectée ?

Pour le savoir, pour que la réponse à cette question qui peut paraître dérisoire, cessât de me tourmenter, me vînt, il me fallait reproduire l’expérience, puisque ma réflexion achoppait dans ses tentatives de la résoudre. Parce que j’atteignais l’âge mûr et qu’il est un temps où l’énergie investie dans notre progression doit avoir un rendement sous peine de faire le constat qu’elle a été jusqu’alors, fort mal placée.
Investi de cette mission, j’étais plus paisible que le buraliste qui, en annonçant le prix de la revue, pour laquelle je ne prenais pas l’élégance d’acheter mêmement quelques autres articles censés la noyer dans une masse d’obligations-excuses, du style ; C’est pour faire une farce à un copain ! - S’empourpra, me dévisagea à la recherche de motivations susceptibles de légitimer mon achat, ma démarche ; « Avec la gueule qu’il a, s’il est contraint de se rabattre sur ces fantaisies !... »



...Je la parcourue, en usait...La jetai dans ce sentier où ma voiture pénétra...Je vis l’ombre de l’adolescent informe qui la ramassait scrutait les cieux en gonflant ses joues vers les étoiles.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,