La torture

il y a
1 min
4
lectures
0

La parole éblouit et trompe, parce qu'elle est mimée par le visage (...) et que les lèvres plaisent et que les yeux séduisent. Mais les mots noirs sur le papier blanc, c'est l'âme toute nue  [+]

- Laaanjaaa ! Laaanjaaa ! Où es-tu ? murmura-il en s’approchant de plus en plus.
Tout en le regardant discrètement, elle contourna l’arbre derrière lequel elle était cachée mais... CRAC : elle venait de marcher sur un bout de bois.
Le bruit sec alerta le gars. Il la vit. Lanja se mit alors à courir tandis que celui-ci se mit à sa poursuite.
- Si je t’attrape, Lanja, je te torturerai ! la menaça-t-il
Elle court faisant de mieux qu’elle pouvait pour le semer. Elle court, s’engouffrant de plus en plus dans ce bois silencieux ; slalomant entre les arbres, jetant de temps en temps un œil derrière elle. Le gars était là, juste à quelques mètres. Il accéléra ses pas et en le voyant faire elle poussa un petit cri étouffé. Cri qui n’alertait personne vu qu’ils étaient seuls. Elle pouvait même crier autant qu’elle le pouvait personne ne l’entendrait.
Il allongea sa main pour tirer sur son sweat-shirt rose et il allait la toucher mais elle esquiva juste à temps. Elle était essoufflée et commençait à fatiguer mais son taux d’adrénaline la fit tenir encore... encore un peu.
Cela fait déjà un petit bout de temps qu’elle essayait de le fuir mais elle le savait elle se ferait prendre tôt ou tard, il ne comptait pas du tout abandonner. Et alors qu’elle puisa dans ses dernières forces une main l’attrapa par l’épaule.
- Non ! s’écriât-elle
Une autre attrapa son sweat-shirt rose
- Noooon !
- Viens- là, toi ! lui dit-il alors qu’il l’attrapa par sa taille. Tu croyais vraiment que tu pouvais me semer petite coquine ?
Il la souleva et l’allongea par terre. Il se plaça juste en dessus et... se mit à la chatouiller entre ses côtes tandis que Lanja riait à gorge déployé.
- Non, Jules, Non ! Haleta-t-elle hahahahahaha. Ok, je me rends. Je me rends.
Alors il arrêta ses fameuses « tortures ». Il se leva et aida la jeune femme à se remette sur pied. Puis il s’approcha d’elle et l’embrassa tendrement sur la joue. Elle lui sourit timidement.
Jules et Lanja revinrent sur leurs pas main dans la main...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,