La terrine de caneton aux olives façon Pompadour

il y a
2 min
528
lectures
67
Finaliste
Jury
Recommandé

J'écris... je m'éparpille... les mots pétillent... et je frétille  [+]

Image de 2014
Image de Très très courts
Niko ? Oui. Comment elle était ? Qui ? Ben, la Pompadour tiens !... Pomponnée. Oui mais pourquoi elle est dans une terrine ? C’est pas elle c’est le caneton. Oui mais pourquoi elle est dedans ?Elle est pas dedans mon ange, c’est son nom, voilà ! Alors à quoi ça sert si elle est pas dedans ? A faire parler les curieux ! Oui mais...Tais-toi je roule !

Sanglé sur le porte-bagages l’enfant serre de ses petits bras maigres le dos puissant de l’homme courbé sur son guidon. La SupMob66 fatiguée bringuebale sur la route défoncée, soulevant un nuage de poussière rouge. Devant eux, derrière eux, le même paysage désolé.

Niko ? Oui. Il était comment Papa ?Supergrand. Et Maman ? Superjolie. Raconte encore comment ils sont morts. Dans la Grande Explosion. Oui mais comment ? Je te l’ai déjà dit mille fois mon ange... Niko ! Oui... Raconte encore !

Soir de Noël. Ils étaient trois à se rendre à ce fabuleux réveillon qui n’eut jamais lieu. Elle, elle serrait contre son cœur la grosse terrine encore fumante. Eux, les hommes, riaient de voir les gens jeter des regards réprobateurs sur leur trilogie dérangeante. Le métro était plein à craquer.

Niko ? Oui. C’est bon le caneton ? Délicieux. Et la terrine ? Encore plus. Et la Pompadour, elle est bonne ? Elle l’était.... Niko ! Oui. J’ai faim ! Tais-toi, dors.

Ils s’aimaient. Le premier homme entourait la taille de la femme, qui portait la terrine, l’autre tenait l’enfant dans ses bras, leur enfant. Les wagons filaient vers les sapins de noël chargés de cadeaux enrubannés. Le fumet épicé s’échappant du gros plat rendait les gens heureux. Sous peu ils seraient chez leurs amis.

Niko ? Oui. Quand est-ce qu’on mange ? Sais pas. Oui mais j’ai faim moi, pourquoi on s’arrête pas ? Parce que c’est comme ça ! Niko ? Oui. Il en reste ?

Eclair blanc. Souffle d’enfer. Chaleur. Temps suspendu. Puis le silence... Et lui, l’enfant dans les bras, debout, seul, s’était retrouvé à la surface, il ne sait comment, fantôme blanc chancelant, chargé de son précieux fardeau.

Niko ! Oui. Il en reste ? De quoi ? Ben, du caneton. Non. Et des olives, il en reste ? Quelques unes, mon ange... Niko ? Oui ? J’ai vraiment-vraiment faim tu sais.

L’homme et l’enfant avaient erré dans la ville anéantie sans rencontrer âme qui vive. A un coin de rue ils étaient tombés sur une SuperMob66 dernier modèle. Elle gisait, couchée sur la chaussée, son conducteur pétrifié à ses côtés. Elle avait démarré. Depuis, ils roulaient. Vers quoi et combien de temps ? Ils ne savaient. De la terrine, il ne restait rien. Du monde extérieur non plus d’ailleurs.

Niko ? Oui. Quand on plante un noyau, on a un olivier ? Oui. Si on avait un olivier, alors on aurait des olives ? Possible.

L’enfant referme son poing sur les petits noyaux au fond de sa poche. Quand ils seront arrivés il fera des petits trous et les enfouira doucement dans la terre en pensant à Papa et à Maman.

Bientôt ils auront deux oliviers et tout ira bien.
Recommandé
67

Un petit mot pour l'auteur ? 22 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
On devrait planter des oliviers plus souvent...
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Merci à vous d'avoir extrait ce texte de l'oubli ... et merci pour votre commentaire positif : oui, plantons des oliviers!
Image de Bristol Bazar
Bristol Bazar · il y a
Cœur serré – plan serré, champ, contre-champ, c’est vrai on les voit bien. Ça secoue et résonne particulièrement en temps troubles…
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Merci à vous BB, j'M votre commentaire, il est si juste!
Image de Fleur de Tregor
Fleur de Tregor · il y a
Belle histoire, mais si triste !!!
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Alors ... allez donc lire la suite ... mais non la fin ...
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Merci pour le sucre! A consommer avec modération... surtout dans ce type de situation...
Image de Mama Durodié  ----  de Charrin
Mama Durodié ---- de Charrin · il y a
C est tanaillant cette histoire. !on est pris aux temps tripes , le comble pour une terrine. .! Récit du passé et dialogue sur la mob, le va et vient est fort et le melange de tragique et de tendresse me fait penser au film "la vie est belle", secouant. ..!
Je n en fais pas autant avec mon sucre mais je vous le propose quand même
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/mon-sucre-d-orge
Avec joie après la terrine. .!:)

Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Ouhlà! Visite tardive sur ma page... Un grand merci Mama, à retardement, pour le vote et... pour le sucre! Vieux motard que j'aimais, disait mon paternel!
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Merci Ghislaine, du fond du cœur. Cette terrine, je l'ai faite un jour, et transportée à mes risques et péril en métro, un soir de Noël avec deux amis chers à mon cœur. La recette est fabuleuse!
Image de Ghislaine Radegonde-Eison
Ghislaine Radegonde-Eison · il y a
Le titre capture a la fois la profondeure et la sophistication d'une echange candide et touchante.
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Merci Ghislaine, du fond du cœur. Cette terrine, je l'ai faite un jour, et transportée à mes risques et péril en métro, un soir de Noël avec deux amis chers à mon cœur. La recette est fabuleuse!
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Je voulais dire : Fred, merci de tout cœur, plus d'un après, je trouve moyen de me mélanger les pinceaux!!!
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Votre traitement du sujet est vraiment à part, irréel et à l'unisson avec un cœur d'enfant. Je trouve cela charmant (découvert en suivant la liste des finalistes), et j'ajoute un douzième petit noyau à la collection.
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Hello Fred! De retour après un long périble (pas de mob mais la grève, les blabla cars et les nuits dans des lits d'accueil) je trouve ton commentaire qui m'a fait chaud au coeur!!!!! merci.
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
n°3 je découvre votre road trip grâce à So Young et je vous félicite pour le sujet road-trip fin du monde, je pense jamais abordé dans cette matinale, dans un texte court mais efficace, avec cette touche d'espoir à la fin. J'aimerais voter au moins 40 fois pour vous porter plus loin dans cette finale.
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
Ninie la terreur, quel enthousiasme pour mon petit road trip!!!! Ah, si j'avais eu tes 40 votes .... J'en ai eu chaud au coeur ....
Image de Shawness Youngshkine
Shawness Youngshkine · il y a
J'ai dû relire car pas bien compris au départ mais intriguée. Et j'ai eu raison. Vote pour ce texte qui mérite d'être lu et voté, c'est touchant, la répétition de la situation avec la narration du passé en alternance une bonne intention. Dommage pour les ponctuations. Le texte serait beaucoup + clair si tu sautais les lignes pour les dialogues pour qu'on comprenne qui parle avec les tirets. Il ne faut pas grand-chose à ce texte dont l'idée est vraiment intéressante : on imagine le plan serré sur les 2 à mob, puis chaque flash back pour aider à supporter le voyage, la faim, le chagrin. Un drame très poétique avec la pudeur d'un road trip nourri de non-dit. Je partage et je t'invite si tu veux à passer voir ma mob fantastique en son genre. A+ :) merci pour l'inspiration (j'ai été bavarde dans ce com !)
Image de Cétacé
Cétacé · il y a
So Young, J'aime écrire de petits textes très courts, surtout des petites histoires d'enfants. Leurs chagrins, leurs désarrois, leurs solitudes, leurs petits bonheurs, leurs grandes joies, tout ça me bouleverse. Mon enfance est si moin, et pourtant si présente...

Vous aimerez aussi !