La tante Jeanne

il y a
2 min
646
lectures
207
Qualifié

J'écris parce que je ne sais pas peindre  [+]

Image de Printemps 2020

Tante Jeanne vit seule dans une petite ferme perdue au milieu du marais poitevin. Elle est belle comme la vierge, dit Pierre, son neveu qui a dix ans, elle a les cheveux blonds et des yeux comme le bleu de l’été. Pierre va passer ses vacances chez Jeanne, c’est décidé. Ça les réjouit tous les deux.
Il est vrai que Pierre a l’âme rieuse, il se plait en compagnie de sa tante et il aime s’occuper des animaux de la ferme. Il ne s’ennuie jamais lorsqu’il est chez Jeanne. Elle sait l’occuper à mille et une petites besognes. Il a l’impression d’être un grand. Il donne à manger aux poules. Tante Jeanne lui dit :
— Juste une mesure de blé, Pierre.
Pierre en jette deux, il veut que les poules fassent beaucoup d’œufs. Il ouvre le clapier et enfourne une grosse botte d’herbes, des carottes fraîchement ramassées et les épluchures de pommes de terre en caressant le museau de ses copains. Après, il s’occupe de la chèvre qu’il est autorisé à promener autour de la maison sous l’œil attentif de sa tante.
— Fais bien attention Pierre, elle est têtue et pourrait bien te faire tomber,
— Je sais y faire avec biquette, je suis dompteur de chèvre !
Jeanne rit.
Cette fin d’après-midi là, Pierre a les joues rouges parce qu’il a beaucoup aidé sa tante et aussi parce qu’il a mangé une grande tartine de pain avec de la confiture de fraises. Il se sent en pleine forme et bouillonne d’idées.
Biquette a l’œil rieur. Pierre se dit qu’il va pouvoir lui faire faire un petit tour de ferme comme on le fait avec un chien, mais au trot comme les dompteurs au cirque. Sans l’autorisation de sa tante, il prend la longue corde à laquelle est attachée la chèvre et tout doucement commence la promenade. Il lui parle :
— Sois sage biquette, tante Jeanne n’a rien vu, on va faire un spectacle pour le cirque tous les deux, ça va te plaire, c’est moi le dompteur.
La biquette acquiesce en répondant par des petits sauts, elle est contente.
Tante Jeanne, surprise de n’entendre aucun bruit, sort de la maison et voit Pierre quitter le pré, la biquette en laisse.
— Où vas-tu Pierre ?
— Pas loin tante, juste à côté pour lui dégourdir les pattes,
— Reviens, elle va te faire tomber.
— Non, non, on s’amuse !
Jeanne connaît son neveu et sa chèvre et elle leur trouve un comportement particulièrement téméraire. Elle décide de partir à leur rencontre, arrivée à sa hauteur, la biquette se met à lui tourner autour au petit trot encouragée par Pierre qui fait claquer un fouet imaginaire, vraiment biquette est formidable. Il est sur la piste du plus grand cirque du monde. Il applaudit. Au bout de quelques secondes Jeanne, ligotée des chevilles aux épaules hurle sur Pierre qui trouve ce numéro de cirque épatant.
— Fais-là tourner dans le sens inverse pour me délivrer ! crie t-elle.
Le sens inverse, Pierre ne comprend pas, la biquette non plus. Pierre n’a jamais vu la biquette dans cet état ni sa tante. Jeanne n’est pas prévue dans son numéro de cirque, mais le tour de la tante ligotée, c’est plutôt une bonne idée. Au bout de quelques secondes, la biquette décide de partir dans l’autre sens sous l’œil admiratif de Pierre.
Quand elle a eu les mains libres, Jeanne ne ressemblait plus à la Vierge, ni de près ni de loin. Elle était rouge, l’œil noir, échevelée, parlait fort et n’applaudissait pas. Elle s’est avancée vers Pierre qui a bien cru que l’après-midi allait virer au cauchemar.
— Tu n’es pas au cirque ici.
Comment avait-elle pu deviner ?
Contre vents et marées, Pierre allait passer de très bonnes vacances avec sa tante et quand il serait grand, il serait dompteur de chèvres.

207

Un petit mot pour l'auteur ? 112 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
Un petit dompteur plein d'inventivité, une biquette qui le suit avec enthousiasme, un zest d'humour et voilà un excellent moment de lecture. J'aime!
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Line
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Joli numéro de cirque ! Rendre la tante chèvre ! J' ai passé un bon moment à vous lire ! Mes compliments !
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Françoise !
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Au travers de ces mots, je respire la campagne ! Bravo Madame
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci !
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
J'aime beaucoup ces images, si bien écrites et décrites :)
Je vous invite à découvrir mon très très court que je dédie aux sans-abris de l'Isère, ici:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chienne-de-vie-dun-sans-abri-iserois

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Houda, j'y vais de ce pas.
Image de JAC B
JAC B · il y a
Il s'en passe des choses à la campagne ! C'est vrai que les chèvres sont imprévisibles mais tellement attachantes !
Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Ma voix pour cette tante Jeanne :) merci et bonne continuation
Je vous invite en poésie, https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/des-croches-dans-le-vent

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Michael. Je vais aller lire votre poème
Image de Lasana Diakhate
Lasana Diakhate · il y a
Un beau texte, très riche, attirant et bien rédigé . J’aime bien ce texte .Bravo. Je vous invite à lire mon œuvre et n’hesitez pas à apprécier l’oeuvre par vote après la lecture. Merci d’avance
Cliquez sur le lien
👉🏾👉🏾https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/elle-sen-va

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Lasana !
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Génial j'ai bcp aimé ..un texte original et bien structuré.. une maîtrise des mots .. un style particulier merci de m'aider à progresser en donnant un commentaire à mon texte je suis nouveau
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Eric !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte apaisant, comme le grand air de la campagne ...
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci beaucoup M.Iraje !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La neige sur le Pilat

Elisabeth LOUSSAUT

Quand je suis sortie du hall de l'immeuble, tout était blanc, les voitures, les monts, la rue, plus de trottoir, plus rien que le froid et le blanc. Mes bottes étaient blanches, c'est ça qui me... [+]