2
min

La sortie

Image de Dostfeld

Dostfeld

41 lectures

39

Un peu sur la gauche. Il faut lever l’épaule pour donner de l’ampleur au mouvement du bras. Voilà. Repositionner le bassin. Et faire glisser la jambe. C’est comme ça que ça doit marcher. Il faut dire que le linoléum ne fait pas mon affaire. On dirait que c’est fait exprès pour ne pas glisser. Tu m ‘étonnes. Alors que justement, moi j’ai besoin d’un coup de pouce, de l’huile dans la mécanique.
Encore un petit coup à gauche et je vais pouvoir prendre appui sur mon pied droit. Ouf. Et une minute de pause, c’est le minimum syndical. Après, épaule droite, jambe gauche, et on n’oublie pas le bassin. Le Doc a bien insisté sur le centre de gravité. J’ai pas bien écouté ce passage, je mangeais des nonnettes à l’orange. Douze mois que j’attends ce moment. Douze mois dans ma cage de métal à me morfondre que rien ne sera plus comme avant. Et bien les nonnettes c’est toujours aussi bon. Maintenant qu’on m’a remis quelques dents, je vais pas me priver.
Aïe. La jambe gauche est accrochée par l’ourlet du pantalon à la petite patte de réglage du déambulateur. Allô la tour de contrôle ? Allô Houston ? Si ça ne se débloque pas d’ici quelques secondes je vais m’aplatir comme une flaque au milieu de ce couloir. Et devenir l’attraction du moment pour cette société de monstres en sursis qui me tient lieu de voisinage depuis douze mois...
Ouf, le pantalon a cédé le premier, une belle déchirure de dix centimètres. Qui m’a sauvé de la gaufre. Et du ridicule. On dit qu’il ne tue pas, mais dans certaines situations ça se discute. La rechute d’une rescapée, estropiée, accidentée de la route, par exemple.
Ça fait bien un mètre vingt linéaire que j’avance sans anicroche, le Doc serait fier de moi. À ce rythme, j’arrive à la machine à café vers midi et à l’accueil vers seize heures trente. Je dépote. Je vrombis ! Je pétarade ! Et ouais, y en a sous l’capot mon p’tit pote! Ouaf !Aïe ! Pause syndicale. Là.
Ce matériel quand même. Faut être motivé pour faire avancer toute cette machinerie. Et la vessie sur roulettes qui me suit comme un toutou. Faut encore se la coltiner celle-là aussi. Si seulement je pouvais équiper le déambulateur de petites roues. Je serais la reine de la piste. Un bolide fou lancé à toute vitesse dans les couloirs de l’hôpital. On me suivrait à la trace grâce aux marques de caoutchouc sur ce fichu lino. Les médecins raseraient enfin les murs avec leur stéthoscope en bandoulière. Je vois déjà les titres de la gazette interne. « Nouveau record de vitesse au service rééducation fonctionnelle », « Y a t’il une pilote dans l’hôpital ? »...
N’empêche. À cent-cinquante sur ma petite départementale, je me suis pas loupée. Il faut voir l’état de la bécane. On m’a montré les photos, je l’ai à peine reconnue. Moi à côté je suis en pleine forme. Pas reconnu le décors non plus. Faut dire que de nuit, même avec les pleins phares...
On y retourne, il s’agit pas de rater le déjeuner pour ma première sortie. Aujourd’hui au menu, écrasé de carottes. Sans sel, il faut pas exagérer.
Le Doc a dit « c’est une nouvelle vie, ce n’est pas donné à tout le monde ». Moi je dis qu’elle est pas donnée cette nouvelle vie. Elle me coûte. Mais je suis pas là pour pleurnicher. J’y arrive même plus. Blocage des canaux lacrymaux. Une cerise parmi d’autres sur mon joli gâteau d’anniversaire.
Un petit pas à droite. Et l’épaule qui ne doit pas rester en arrière. Le bassin. Et on ramène le pied.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
39

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Hermann Sboniek
Hermann Sboniek · il y a
Bonjour Dostfeld. Une vision originale du thème du concours.
·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci HS ! Il y a du Frédéric Dard dans votre nouvelle, qui m'a bien fait rire...
·
Image de Raphaëlle Jeantet
Raphaëlle Jeantet · il y a
Humour et gravité entremêlés, et beaucoup d'émotion : il fait vraiment vroum, ce déambulateur.
·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci Raphaëlle, on se croirait au "Bon Repos"...
·
Image de Joséphine Deleu
Joséphine Deleu · il y a
Si les accidents et les motos t'intéressent, tu peux lire ma micro-nouvelle ici https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/dix-neuf-mars
·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Très joli poème, merci. Comme quoi la concision fait bon ménage avec le plaisir et l'émotion.
·
Image de Joséphine Deleu
Joséphine Deleu · il y a
Humour et accident font parfois bon ménage.
NB : "m'aplatir comme une flaque" ?!

·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Dégâts collatéraux bien relaté. Chapeau! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/epicure-1
·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci de votre passage et pour la musique de Chet Baker !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
C'est sûr que maintenant c'est la rééducation qui va commencer . Heureusement que le moral tient la route et que les commandes , vous savez les manœuvrer !
je concours aussi avec mon texte" de roues en roues "

·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci ! Les Tessier aussi devraient lever le pied, leur aventure m'a épuisé...
·
Image de Vallerie
Vallerie · il y a
C'est fort, grinçant et drôle . Un sacré combat que cette course.
·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci! Et un combat sacré que notre course à tous?
·
Image de Vallerie
Vallerie · il y a
Bof, ça je sais pas trop.... Il ne faut pas tout sacraliser non plus .... Ou bien ?!
·
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Alors là bravo! Un sujet grave pour une histoire pleine d'humour. J'aime beaucoup !
·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci ! Oncle Charles était il dans les parages ce jour-là l'histoire ne le dit pas...
·
Image de MariePrune
MariePrune · il y a
Parce que ce texte, il en a sous l'capot ! Bravo !!!
·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci Marie
et mes hommages à Célestine !

·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
La course pour la vie, une belle idée, je vote !
Je suis en lice avec l'âne et la moto...

·
Image de Dostfeld
Dostfeld · il y a
Merci Chantal!
L'âne et la moto m'ont bien plu, joli voyage, tendre et narquois.

·