La saveur de la prune.

il y a
1 min
210
lectures
132
Qualifié

Inutile de prouver la théorie des multivers, je sais qu'ils existent  [+]

Image de 2020
Image de Très très court
La Hundaï Santa Maria remontait la rue. Michel se gara devant la maison familiale et coupa phares et moteur. Il faisait nuit, une douceur estivale glissait à l'intérieur de l'habitacle. Il sortit du véhicule et s'alluma une cigarette, se jurant à chaque fois d'arrêter définitivement. Ses yeux s'habituaient à l'obscurité et contemplaient la masse des hauts-reliefs qui ceinturait l'environnement. Ces montagnes l'avaient accompagné pratiquement toute sa vie, jamais il ne s'était résolu à vivre ailleurs. La rue se terminait dans la forêt proche des maisons ,engloutie par on ne sait quelle force tellurique. Plus jeune il avait traîné dans ces bois, passant des nuits entières à marcher, explorer, pris d'une sorte de terreur sacrée.
Encore deux bouffées et il se résolvait à rentrer chez lui, deux fenêtres du rez-de-chaussée s'illuminaient de la maison de deux étages en pierre du pays et poutres apparentes.
Quand il entra, la lumière lui fit mal aux yeux. Dans le coin salon sa femme se trouvait assise sur un canapé, lui tournant le dos, elle terminait l'élaboration d'un chandail, elle avait redécouvert les charmes du tricot grâce à un club qui organisait des cours deux fois par semaine sur Saint-Armant. Quand Michel s'approcha, elle tourna son visage sans même le regarder.

-Ah c'est toi...

De qui d'autre aurait-il pu s'agir ?. Ils n'avaient pas d'enfant et reçevaient peu. De nouveau cette hostilité sourde s'établit entre eux, elle s'était installée là ,insidieusement entre eux tel un poison à diffusion lente et désormais ils en étaient venus à s'en tenir au strict minimum.
Michel monta immédiatement à son bureau du premier étage, une minuscule pièce qui jadis avait servi de débarras et que Michel avait réaménagé depuis qu'il s'était mis en tête de réaliser son vieux rêve; acquérir un voilier. Six mois désormais que la chose le turlupinait et il ne négligeait aucun détail, à chaque fois il reportait la concrétisation de son désir, remettant à chaque fois la chose à plus tard. Un comble ce désir d'océan pour un enfant du Haut Isérois qui ne s'était jamais résolu à descendre de ses montagnes. Chaque soir devant l'écran bleu de son ordinateur il travaillait comme un possédé sur des plans qu'il avait lui-même élaboré et passait des heures à regarder diverses photos de bateaux et à repasser dans sa tête différents itinéraires de navigation.

Dans la tête de Michel, les nuits étaient courtes et les levers de soleil aveuglants.
132

Un petit mot pour l'auteur ? 67 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Etienne Mutabazi
Etienne Mutabazi · il y a
superbe votre récit !
bravo pour la qualification

Image de Cynthia Maillot
Cynthia Maillot · il y a
Très joli récit, j'aime !
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Merci beaucoup. Ca me fait plaisir.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
La fin d'un couple lente et inexorable. Fuir, ah fuir !
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Ah fuir, et laisser ses problèmes à jamais derrière soi...
Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
Jolie récit. Une suite peut-être ? ^^
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Ca se pourrait...:)
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
L'herbe est toujours plus verte de l'autre côté...
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
De l'autre côté de l'écran en l'occurrence...:)
Image de Zou zou
Zou zou · il y a
Ne rêve t on pas souvent de ce qu'on n'a pas ?
En lice aussi, mais poésie..

Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Très juste.
Image de François Paul
François Paul · il y a
On est en droit de demander plus de contenu...;)
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Effectivement ça mérite une extension...:)
Image de Danielle
Danielle · il y a
Belle histoire où le rêve est toujours présent malgré le temps.
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Merci beaucoup.
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Mes trois voix! Votre texte est captivant.