3
min

La route de Kepler

Image de Mimosa

Mimosa

91 lectures

15

La plage était belle, c’est vrai. Bon sable, bien doux et doré, et chaud. Mais il y a l’entrée de la K-Route à côté. La mer était belle, bleue et transparente, avec de jolis poissons, c’est vrai. Mais ça ne m’intéresse pas tout ça moi. Baisser la tête pour voir. Elle est levée la mienne de tête, le jour et surtout la nuit, mes yeux croisant les yeux du ciel. Les étoiles. Les planètes illuminées par leur étoile. C’est là que j’admire, c’est là que mes rêves se mirent, c’est là que je vais. Je lui tourne le dos, à cette belle baie, à ces beaux parents, bienveillants envers une ingrate. Je rejoins la Route, la K-Route, qui me fera tourner le dos à cette belle Terre, et m’immiscer dans l’univers. Qu’importe mon monde où l’on connaît tout, où chaque coin est propriété. Moi je vais là où ça n’appartient à personne, là où il y a du mystère et du Magnifique.

Elia, 16 ans, s’approchait avec son sac à dos de l’entrée de la K-Route, première et unique route à lier deux planètes entre elles : la Terre et Kepler 452b, une planète aux caractéristiques permettant la vie. La route était encore en chantier, aussi était-elle interdite au public, voyageur et curieux. L’entrée, bâtiment de 30 m2 au sol (la route sortait par le toit) était un peu gardée, deux policiers en faisaient tranquillement le tour.

Rien que ça c’est magnifique. Du verre qui s’élève à l’infini dans le ciel, qui part rejoindre d’autres pressions, d’autres matières, d’autres êtres, un édifice qui jaillit de sa terre pour plonger dans sa galaxie.

Elia s’arrêta, admira en hauteur, puis observa la base. Les deux policiers insouciants (personne ne voudrait jamais parcourir une route pas finie, surtout en plein vide) s’étaient arrêtés pour s’émerveiller d’une coccinelle sur une fleur. Ils tournaient le dos à la trajectoire que devait accomplir Elia pour entrer, aussi l’accomplit-elle et entra-t-elle rapidement. La porte refermée, un bruit d’air soufflé, récupéré et compressé emplit les 30 m2, et le sol devint un mur et un mur le sol : changement de gravité. Maintenant, avancer tout droit signifiait avancer vers les nuages.

J’inspire une grande bouffée d’air comprimé et fais quelques pas sur la Route, ma seule route possible, mon pont pour m’émerveiller concrètement de l’espace. Je marche, mon sourire dégage une aura qui rend tout beau et le paysage dégage des auras qui grandissent mon sourire, chaque pas est une accentuation de bonheur. Je suis une exploratrice d’astres sur un chemin qui deviendra étoilé. Je m’extirpe de la sphère qui enferme les âmes, je dépasse les limites du monde fini pour rejoindre l’infini du mystère, l’infini du Superbe. Je ressens mon avancée comme une course joyeuse dans des champs de coquelicots un beau jour d’été, en mille fois mieux car ce sont des champs d’étoiles. Je me met à courir, levant les bras comme pour voler sachant que je fais mille fois mieux que voler, puisque je traverse le ciel et ses nuages vers l’espace et ses étoiles.

Elia courut longtemps, puis finit par s’arrêter pour se reposer. Elle s’assit, sortit un sandwich et mangea.

J’ai une impression de vertige chaque fois que je regarde vers le bas, c’est-à-dire à ma droite, le sol qui s’est tant éloigné. Ce qui est terrifiant, au sens fort du terme, c’est que mon corps me dit que la terre est sous moi, puisqu’elle l’a toujours été. Or sous moi il y a de l’air, du ciel ; et le sol qui par la gravité m’a toujours attiré est à ma droite et n’a plus d’effet sur moi. Lorsque je le regarde, mon cerveau me dit que je vais et dois tomber, et j’ai peur de tomber et j’ai peur du phénomène surnaturel qui est que je ne tombe pas. Alors je regarde à gauche. Mon sourire éclatant revient devant la vision d’une merveille : un noir impénétrable, proche, où je devine du Sublime. Je me relève allègre et reprend la route de la K-Route, des étoiles dans les yeux et des comètes dans les neurones.

Elia marcha longtemps, longtemps, puis finit par s’arrêter car elle distinguait des personnes au loin, et entendait comme une rumeur de machines. C’étaient les ingénieurs et ouvriers qui continuaient la construction de la K-Route.

Des voix, donc des personnes, des bruits de trucs, donc des machines. De grosses machines. Que se passe-t-il ? Ils bougent mais ne se déplacent pas, ils stagnent sur ma route, et je n’ai d’autre choix que les croiser. Qu’ils ne me demandent rien, qu’ils me laissent parcourir l’espace sans s’inquiéter de mes parents, je ne veux pas retomber dans le champ de gravitation terrestre !

Elia s’approcha, regarda, regarda mieux, et comprit.

Des constructeurs de la route des étoiles ! Ils construisent ce qui n’est pas fini et devait m’apporter l’infini. La K-Route se termine brutalement et me laisse chuter dans la déception absolue. Mon idéal est avorté quelques heures avant sa naissance, je m’approchais de ma Vie, et du vide sans route se dresse en obstacle insurmontable. Mais je reviendrai, mieux préparée et plus informée, et j’atteindrai l’univers.

-« Eh toi mais qu’est-ce que tu fais là ??? Comment es-tu venue, mais qu’est-ce qui t’as pris ? Qui t’a laissée entrer ? Viens ici, je vais appeler tes parents ! Mais c’est pas possible ça, tu as pu rentrer comme ça ? Tu n’avais pas vu tous les panneaux ? Les gardiens ne t’ont pas arrêtée ? Qu’est-ce que c’est le numéro de tes parents ? Donne-le moi vite ! ils t’ont laissé y allé ? Tu as fugué ? Personne ne t’a empêchée de venir ? Bon, ne t’inquiète pas, tout va bien se passer. On va te raccompagner en bas, tes parents t’y retrouveront. Mais enfin quand même, qu’est-ce qui t’as pris de venir sur un chantier si dangereux ? Ah, on répond ! Oui, Allo ? »

PRIX

Image de 2016

Thème

Image de Très très courts
15

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Sur la route, on marche à coté d'Elia !
·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
c'est parfait, en avant jusqu'aux étoiles alors :)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un beau texte ou se mêle poésie et réflexion intérieur, j'aime.
·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
merci!
·
Image de Richard
Richard · il y a
superbe idée d'écriture, et bien ficelé ton ttc! félicitation
mon vote
invitation dans "mon chatêau " ma 1ère nouvelle, autobiographique... en finale... ;-)

·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
merci :) et je crois que j'arrive trop tard pour votre finale... je passerais voir votre oeuvre quand même!
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
Je vote pour cette jolie idée de la K-Route vers l'infini.
Le texte pourrait être repris et mieux construit, certes, mais cette imagination et cette écriture sont prometteurs. Continuez !

·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
merci! effectivement, j'aurais pu mieux faire... une prochaine fois!
·
Image de Br'rn
Br'rn · il y a
Jolie idée, poétique et imagée, un peu courte à mon goût, mais encourageante pour la suite...
·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
Merci! :)
J'ai eu un petit problème de temps c'est vrai, et j'aurais aimé le développer plus :/

·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Wow... Je suis époustouflée par cette idée tout simplement magique. Moi qui suit complètement passionnée d'Astronomie, ce texte semé d'étoiles m'a accrochée comme Elia est accrochée par le vide sombre qui s'étend sous elle. J’émettrais juste un petit bémol sur le dernier paragraphe, j'ai trouvé qu'il cassait la jolie poésie de ton texte. Peut-être une fin forcée pour rester dans les clous du TTC ? En tous cas merci pour ces instants dans le ciel ! Tu as mon vote bien sûr :)
·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
Votre commentaire me fait super plaisir!! Merci beaucoup ^^
Pour la fin, effectivement elle rompt avec le reste... C'est parce qu'un autre personnage entre en scène, qui ne partage pas du tout la même vision poétique qu'Elia, or c'est elle seulement qui amenait la poésie du texte. Mais je n'ai pas eu beaucoup de temps pour écrire le dernier paragraphe (je n'ai commencé la matinale qu'à 15heures à cause de problèmes de connexion), et c'est vrai que j'aurais pu l'arranger un peu mieux. ^^

·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Aha, tu peux me tutoyer, je suis pas si vieille que ça puisque je suis aussi en lice :P
Mais c'est vrai que pour le coup, on se prend le même choc qu'elle en arrivant sur cette fin de texte ! Vu comme ça c'est peut-être un bon point effectivement ;) C'est vrai que 15h-18h ça faisait short aha !

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau récit bien écrit! Bravo! Mon vote!
Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES , sont en lice
pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les soutenir si le cœur
vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
Merci pour votre soutien :) je les lirai dès que possible
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance, Mimosa!
·
Image de Pascal
Pascal · il y a
Un air du Petit Prince, une prose très poétique, joli écrit. Mon vote et continuez.
·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
Merci!
·
Image de Nour
Nour · il y a
Joli! Une écriture qui aspire la jeunesse, l'innocence et la tranquillité. Je dis oui!
J'aimerai bien avoir ton commentaire sur mon "très très court": "La route du ciel" de Nour. Merci d'avance!

·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
Merci beaucoup! Je vais lire ''la route du ciel" :)
·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
Cette nouvelle est bien écrite en soit, et l'histoire est intéressante, mais je crois que la développé en profondeur dans un autre format que celui de la nouvelle pourrait être mieux, car j'y décèle un réel potentiel ;-) Pour cette raison, je vote! Bravo!
·
Image de Mimosa
Mimosa · il y a
merci! c'est effectivement ce que je me suis dit en commençant l'écriture, que ce n'était pas fait pour du très très court... Mais je n'avais pas d'autres idées.
Peut-être qu'un jour je la développerai :)

·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
De rien ^^ Un jour sûrement peut-être ^^ En tout cas, je pense que tu le devrais vraiment ;-)
Passe voir ma nouvelle en lice pour le concours si l'envie t'en prends ;-)

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur