La Retraite

il y a
1 min
4
lectures
0
La Retraite

Les muscles engourdis, je me redresse lentement. Ma nuque est raide, j’ai des fourmis dans les jambes. Je fais un pas en arrière, puis un autre. Je sens une goutte de sueur perler à mon front. Je continue à reculer, attentive à ne pas faire de mouvements brusques. Soudain, ma cheville craque, je retiens mon souffle. Les secondes s’écoulent, rien ne se passe. Je décide alors de faire volte-face, afin d’avoir mon objectif en ligne de mire. Il me reste deux mètres à parcourir. Une si courte distance, mais tant de possibilités d’échec. J’essaie de ne pas y songer, je ne peux pas revenir à la case départ, je n’ai plus la force.
Dans mon dos, des froissements se font entendre.
Prise de panique, je tente le tout pour le tout : je me précipite vers la porte et la referme le plus discrètement possible derrière moi, avant de m’adosser au battant. Mon cœur bat la chamade. Je ferme les yeux un instant et prie intérieurement. Silence. Gagnée par le soulagement, je rouvre les yeux. En face de moi, mon compagnon m’adresse un regard plein d’espoir.
Je fais le V de la victoire en articulant sans émettre le moindre son :
« Elle dort. »
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !