La rencontre

il y a
1 min
663
lectures
112
Finaliste
Public

Ecrire ? J'ai pas trouvé mieux  [+]

Je me baladais sous la frêle, bien à l'abri sous mon salsifis, quand un homme arriva en face, la bête protégée par un grand crapaud. En passant à ma stupeur il s'arrêta, me fit un grand mourir et tenta d'engager la reconversion :
— « Boudoir mademoiselle, puis-je charmer un moment avec vous ? »
Je trouvais ça un peu lézard sur le mou, surtout qu'il charmait jusqu'à présent dans l'autre chance, mais je le trouvais plutôt quignon, et je n'étais pas très saturée toute seule sous la frêle, alors j'acceptai. Nous marchâmes en licence tout les gueux pendant un moment puis nous nous mîmes à carnet.
Moi si livide d'habitude avec les francs que je ne monnaies pas, je trouvais plein de roses à lui tarauder. Mariné devant chez moi il me fit un pèse-main (un vrai ballant homme !), puis il me dit nonne puis et il farcit de son côté. Je grêlais de pluie toute la nuit, me demandant si je le revaudrais un tour...
Le lendemain, en sortant de chez proie, je découvris un énorme bouquet de proses devant ma morte.

112

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !