4
min

La rédaction

Image de Fred Panassac

Fred Panassac

823 lectures

1074

FINALISTE
Sélection Public

« Je dois raconter la plus belle chose qui m’est arrivée pendant les vacances de février, mais il n’y en a pas, enfin je ne suis pas sûr.

Ma sœur et moi on a fait la grasse matinée tous les jours.

Sauf une fois. On s’est réveillés très tôt en entendant des bruits de voix dans la chambre des parents. C’était le jour de la Saint-Valentin et aussi l’anniversaire de maman. On avait décidé de faire une surprise aux parents parce que c’était le week-end, et avec Lisa on voulait leur porter le café et les croissants au lit, et des fleurs.

Mais quand on a entendu les parents se disputer il était trop tôt pour le café. J’ai compris qu’ils parlaient de moi.

Il va falloir qu’on lui parle, a dit mon père.
Ma mère a continué : mais il n’a que dix ans.
Dix ans, justement, il est temps de le mettre au courant.

Forcément, dix ans, c’était pas ma sœur Lisa, elle a sept ans. C’était moi.

On a frappé à la porte de leur chambre. Ils étaient dans le noir, je suis allé ouvrir les rideaux.
Le ciel était tout bizarre, j’avais jamais vu de ciel comme ça, transparent, avec juste quelques lignes roses tout au fond. C’était drôlement joli.

J’ai ouvert la porte-fenêtre pour faire rentrer le chat, je n’avais pas allumé dans la pièce et je l’avais pas vu, et il a miaulé pour que je le fasse entrer. Les arbres, pareil, je voyais que des taches plus foncées dans le jardin là où je sais qu’il y a le sapin et l’olivier.

Mes parents ont dit : Allez vous recoucher, les enfants, c’est encore la nuit.

Moi je voyais bien qu’il faisait presque jour, faut pas qu’ils me racontent des histoires. Mais les parents ont insisté. On a fait semblant d’aller dans notre chambre, mais on est restés dans le couloir, assis par terre. Lisa est allée chercher la couette.

Alors on a entendu : Son père veut le voir, il a téléphoné hier, c’est déjà la troisième fois, il s’obstine. Elle a dit ça ma mère : il s’obstine. J’ai regardé dans le dictionnaire plus tard parce que je ne connaissais pas.

Je ne comprenais rien à ce que disait ma mère.
Au moins, ils ne parlaient plus de moi, j’aimais mieux ça.

Ma sœur s’est endormie par terre enroulée dans la couette. Je peux jamais compter sur elle, les filles ça fait que dormir, et je voulais qu’elle m’aide à comprendre ce qu’avait maman.
Papa a ajouté : Rémi est encore trop fragile, on ne peut pas lui faire ça.

Je me suis mis à paniquer.
Ils parlaient bien de moi. Ils allaient sûrement encore m’envoyer à l’hôpital pour mon asthme, faire des tests avec l’allergologue qu’elle s’appelle. J’aime pas ça du tout. Fragile, mon père avait dit.
Pourtant ils veulent que j’aille en classe de mer en mai, et moi j’ai pas envie.

Ça fait déjà plusieurs fois que j’entendais mes parents crier. Ça ne m’inquiétait pas trop.

Mais cette fois c’était plus grave, ils ne criaient pas et maman pleurait, je suis presque sûr qu’elle pleurait.

Je ne savais pas quelle heure il était. Je suis allé appuyer sur le bouton de la cafetière électrique. Tant pis, le café je le porterais plus tôt que prévu, après tout c’était spécial, l’anniversaire de maman et la Saint-Valentin.

Ma sœur et moi on avait fait un dessin pour maman : toute la famille près de la voiture que papa a achetée l’an dernier pour partir en Espagne.

Papa chargeait le coffre. Maman se mettait du rouge à lèvres en se regardant dans le petit miroir au-dessus de sa place, elle faisait tout le temps ça. Lisa jouait à la console de jeux à l’arrière, et moi j’apportais la glacière à mon père pour le coffre.

Et puis le bouquet. Le bouquet on l’avait acheté avec nos sous, des roses roses comme le ciel que j’avais vu tout à l’heure et des iris bleus comme la robe de chambre de maman.

Quand on est entrés dans la chambre, papa nous a grondés.
Mais pas comme d’habitude parce que sa voix tremblait.

Et puis il a dit : Il faut qu’on te parle, Rémi. Viens t’asseoir sur le lit.
Lisa, assieds-toi près de maman.

Papa n’était jamais aussi gentil avec nous, j’ai eu peur que grand-mère soit morte. Il fallait pas que je pleure devant ma sœur mais ça me piquait les yeux grave.

Voilà Rémi, quand j’ai connu ta maman tu avais déjà un an, tu ne t’en souviens pas, j’ai toujours été ton papa mais tu as un autre papa depuis ta naissance et tu ne l’as jamais vu. Maintenant il veut te connaître.

J’ai pleuré devant ma sœur, je m’en fichais, je ne pouvais plus m’arrêter.
Maman m’a pris dans ses bras, elle était assise dans le lit et moi j’ai caché mon visage contre son épaule, comme quand j’avais quatre ans.

Quand je me suis calmé ils m’ont expliqué que maman m’avait eu avant de connaître papa, et que mon père, mon géniteur qu’ils ont dit que ça s’appelait, il vivait à l’étranger. Papa m’avait adopté et c’était normal que je m’appelle comme lui.
Mais ils ont dit que ça ne changeait rien du tout, que même si je voyais mon géniteur de temps en temps, papa et maman m’aimeraient toujours aussi fort.

On est restés longtemps là, dans la chambre des parents, ma sœur et moi. Tous les quatre dans le lit en face de la porte-fenêtre.

Moi j’étais blotti sur maman et Lisa contre papa.

On a regardé le soleil se lever. Le ciel qui était juste rose tout au fond du jardin est devenu orange et puis on a vu le soleil s’arrondir derrière la haie et ça faisait mal aux yeux.

Un grand moment, on n’a rien dit, un écureuil est venu nous observer, il attendait des noisettes.

Papa et maman souriaient, maman ne pleurait plus mais ses yeux étaient rouges et j’ai eu de la peine mais elle m’a consolé.
Papa est allé chercher une petite boîte dans le secrétaire, il l’a offerte à maman, c’était un bracelet en or, maman adore les bracelets, c’est son bijou préféré.

Tous, on lui a chanté joyeux anniversaire mais il n’y a que papa qui lui a dit Heureuse Saint-Valentin mon amour, parce que la Saint-Valentin c’est la fête des amoureux, c’est fait que pour eux. Pour les adultes, ils disent.

Moi, depuis, je suis un peu triste parce que mes parents ne m’avaient rien dit avant, et mon vrai père je le vois dans une semaine, je ne vais pas savoir quoi lui dire. »

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
1074

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Fred Panassac
Fred Panassac  Commentaire de l'auteur · il y a
MERCI À VOUS TOUS QUI AVEZ APPRÉCIÉ LA "RÉDACTION DE RÉMI" QUI, NOURRIE SEULEMENT D'AMOUR ET D'EAU FRAÎCHE, SANS DOPAGE, A OBTENU LA 5ème PLACE AUPRÈS DE VOUS, LECTEURS. LE PETIT NARRATEUR A DE QUOI ÊTRE FIER !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Une tranche de la vie d'un petit garçon, à un moment crucial de son existence, décrite avec la naïveté mais aussi la sensibilité de l'enfant.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Guy d'avoir lu et apprécié cette rédaction et son style à hauteur d'enfant. Merci pour vos lectures de mes textes et à bientôt sur nos pages respectives.
·
Image de Marie
Marie · il y a
Je suis déçue de n'avoir pas pu voter pour un aussi beau texte. Mais, je suis assez novice sur short. Je vais m'abonner afin d'y remédier. Bravo
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Marie pour votre gentil commentaire, je passe enfin remercier mes lecteurs sur mes textes, je suis ravie que vous suiviez dorénavant mes écrits et je ferai de même pour vous.
·
Image de Marie
Marie · il y a
Merci c'est très gentil à vous. Short vient d'accepter un poème en alexandrins. Si vous pouviez me donner votre avis. Je suis preneuse. https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/bien-etre-1
·
Image de Alexandre Laborie
Alexandre Laborie · il y a
Je découvre ce très beau texte avec émotion.
Belle idée d'adopter le regard de Rémi pour la raconter.
On espère avec lui que cette parole enfin libérée, va lui permettre d'avancer dans sa vie, et qui sait, de se mettre à écrire son histoire...
Bravo!

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Alexandre pour ce commentaire qui me fait très plaisir car ce texte n’a pas toujours été compris mais je vois que vous êtes en phase avec le petit héros Rémi. Je viens enfin répondre avec quelque retard aux commentaires.
·
Image de Guy Bordera
Guy Bordera · il y a
Ma voix à retardement, Fred ! Vous savez que je ne pratique Short que depuis peu, et je suis persuadé d'être passé à côté de textes magnifiques !
On se rattrapera sur les suivants.

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Guy, voilà plusieurs lectures dont je ne vous avais pas encore remercié, cela me fait très plaisir que mes anciens textes des autres concours soient lus et appréciés, même sans la recommandation de Short Édition.
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Bonne chance à la voie du cœur... Elle finit toujours par trouver le chemin des câlins ^^
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Praxitèle et pardon pour le retard que j’ai mis à vous remercier pour votre aimable commentaire.
·
Image de Fabienne BF
Fabienne BF · il y a
Oups ! je viens de réaliser que je n'avais pas revoté pour votre rédaction ! Il était temps... +5 de la dernière minute. Surtout que j'avais déjà beaucoup aimé votre texte à la première lecture.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J’avais oublié de vous remercier à l’époque du Prix, un grand merci encore pour votre soutien ; nous nous sommes encore retrouvées dans des prix et j’espère que ce n’est pas fini, car d’autres vont encore arriver ! Merci beaucoup pour vos fidèles lectures Fabienne !
·
Image de Fabienne BF
Fabienne BF · il y a
Avec plaisir Fred, même si, malheureusement, je n'ai pas assez de temps à consacrer à la lectures de toutes ces oeuvres qui se trouvent sur SE et que donc je dois passer à côté de pas mal de pépites.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Nous nous retrouverons peut-être dans le même Prix ;-)
·
Image de Fabienne BF
Fabienne BF · il y a
Qui sait :-)
·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Mon soutien et toutes les voix dont je dispose actuellement, chère Fred (+4).
Bonne chance pour le podium !
Très bonne journée à toi,
Tranquillou974

·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Encore tous mes voeux pour le podium :)
Excellente journée,
Tranquillou974

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Tranquillou mais c’est fini, le palmarès a été publié et je n’ai pas eu de Prix.
Mais finir 5 eme du classement des lecteurs et obtenir cela sans dopage (on se comprend, je pense) me satisfait complètement, même si j’aurais bien sûr aimé un prix du jury ou ne serait-ce qu’une « recommandation » qui ne semble pas vouloir m’être accordée depuis quelque temps.

·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Quel dommage quand même... Mince alors :(((
Bravo pour votre 5ème place !
Qu'est-ce que le prix du jury au juste ?
Excellente continuation à vous chère Fred,
Tranquillou974

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Le prix du jury est décerné par l’équipe éditoriale de Short Édition et ne dépend pas du nombre de voix obtenu par un texte auprès des lecteurs. Il correspond à la « ligne éditoriale » et donc aux goûts de notre éditeur en matière de création littéraire.
Belle journée Tranquillou et merci pour tes pensées amicales.
Ce résultat n’entame pas ma détermination à suivre la voie créative que je me suis tracée (je parle ici principalement du domaine de la poésie) ; n’aie crainte j’ai encore des réserves d’inspiration et des forces pour travailler mes textes.

·
Image de Zoé.L
Zoé.L · il y a
Mon soutien (4) bonne chance.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Zoé pour votre généreux soutien.
·
Image de Anne Razé
Anne Razé · il y a
Une saint Valentin très spéciale et un texte particulièrement délicat. Vous avez un vrai talent de conteuse Fred.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un grand merci, Anne, votre commentaire me touche beaucoup !
·