La Queue

il y a
3 min
223
lectures
160
Qualifié

C'est venu tard et par hasard , c'est tendre ou triste ou ridicule, c'est chaud c'est froid pas tempéré, c'est une manière d'oublier l'ennui qui me guettait, avant qu'existent les RTT  [+]

Image de 2018
Image de Très très court
Il fait triste et brumeux, on distingue à peine le soleil, cette impression de se cogner la tête au ciel qui dure depuis tellement longtemps, tellement longtemps, il fait jour toujours, comme au cercle polaire du temps qu’il existait, en été, je comprends ceux qui se débranchent sans autorisation, c’est glauque, humide, le niveau des eaux a augmenté de 3 mètres la flotte est partout, on se croirait à Venise il y à 50 ans, ça fait longtemps que c’est sous la flotte là-bas, les doges doivent se retourner dans leurs tombes quoique sous l’eau c’est dur !

Et je poireaute, comme tous ces gens devant, et ces connards, derrière, j’ose pas tourner la tête pas perdre le peu de moral qui surnage, putain à mon âge j’en ai encore un peu, c’est plus de l’instinct de survie qu’autre chose.

Habillés comme des gueux, voilà comme on est, un mélange de vêtements disparates, des mecs en robe, des nanas en bleu de travail, d’autres en hardes, d’autres à poil on fait avec ce qu’on peut avec les restes qui restent...

Ce qu’il y a d’étonnant c’est cette passivité, ça me rappelle l’armée d’avant, tu faisais en fermant ta gueule, c’est la même chose mais sans personne pour t’engueuler, te faire rentrer dans le rang, pas la peine d’ailleurs, ça ne viendrait à l’esprit de personne de faire un pas de côté, il faut dire que perché sur ce semblant de trottoir de bois glissant soutenu par des piquets qui plongent dans l’eau noire, t’as pas envie, non, sauf ceux qui décident de se débrancher, mais pas question de te rater dans ce cas là, s’ils te récupèrent vivant t’as le temps de regretter ton geste avant le grand saut.

Quelquefois je m’étonne de ça, ils nous économisent, ne nous gâchent pas, pas de violence inutile, non, une règle, tu travailles sans arrêt, et quand l’occasion se présente, tu vas faire la queue.

Moi avant de partir en maison de préparation, j’ai travaillé à l’usine de fabrication d’énergie électrique près du fleuve, enfin on dit fleuve parce que l’eau bouge à cet endroit là, alors qu’elle reste immobile sur les côtés.

Je ne me souviens plus combien de temps je suis resté sur mon unité, à puiser d’énormes barils d’eau, les basculer dans une sorte d’entonnoir qui lui donnait suffisamment de vitesse pour faire tourner les aubes de la turbine, en-dessous.

Elle était pas pour nous ça c‘est sûr mais on ne voyait pas où elle était transporté par câbles sous l’eau et on distinguait bien certains jours de brouillard, comme une lueur au loin.

« Pardon Vous ! »,ouah, la décharge ! j’étais tellement perdu dans mes pensées que je l’ai pas vu arriver cet enfoiré de droïde tout rond avec des objectifs tout au tour de son renflement crânien où s’inscrit un énorme numéro 412 et ses huit bras télescopiques, on croirait une pieuvre , ils font pas de bruit ils sont en sustentation

« Oui officier 412 ? »

«  Présenter moi votre ticket de queue ».

Merde je l’ai pas pris, trop de monde, j’aurais pas eu le temps de faire la queue, j’y suis allé à l’esbroufe comme les gamins qui sautaient les portillons automatiques dans l’autre monde, d’ailleurs je suis venu faire la queue sans savoir ce qu’il y avait au bout, comme tout le monde ici, on voit trois de nos semblables attendre à un endroit, on se met derrière, on sait jamais, de la bouffe avariée, de l’eau glauque mais potable, y’en a même qui racontent qu’il y a eu, il y a longtemps, distribution de morceaux rouges très nourrissants .

« C’est que, officier 412, il y avait une telle queue au guichet d’autorisation de queue que je me suis dis que je pouvais y aller et régulariser ma situation après , »

« Vous avez commis une très grave infraction numéro combien au fait, je ne vois pas votre matricule auriculaire, où est-il ? »

« Je l’ai arraché en enlevant mon masque de réalité en 3D officier 412 »

(La fiche auriculaire et agrafé à ton oreille dès ta naissance, avec numéro et code- barre.)

«  Vous aviez quel numéro ? »

« 519, je crois, je suis pas sûr il faudrait demander à la maison de préparation ? »

« Non vous connaissez les règles applicables aux «Sans Décimale Fiable» , je dois vous emmener dès maintenant dans un centre de rétention, on préviendra la maison de préparation » .

Et voilà comment j’ai été muté de la maison de préparation, endroit où on te fout la paix, t’as pas grand-chose à grailler mais t’as plus à boulonner comme un dingue, t’as du temps libre, c’est comme ça que tu te fais baiser à faire la queue sans ticket de queue, merde !

Je suis arrivé dans ce maudit centre de rétention, tout gris, que des cailloux sur ce qui semble être le sommet d’une colline coupée en deux qui émerge de l’eau glauque, tu arrives par une sorte de petit pont, qu’ils relèvent derrière toi, et là une foule monstrueuse, des mecs de toutes les couleurs, parlant plein de drôles de langues et de l’autre côté il y a les femelles, à ce qu’il paraît.

Une fois par cinquantaine, ils baissent le pont et viennent chercher des individus, comme ils disent, on les revoit plus jamais, ils sont envoyés en maison de réparation, on pense qu’ils doivent les réparer et les renvoyer après sur un site de fabrication, mais j’ai entendu dire, un jour, dans une queue, que les trentaines où tournaient les maisons de réparation et bien quelques temps après il y avait souvent distribution de morceaux rouges délicieux, paraît-il, mais avec comme une odeur de sang.
160

Un petit mot pour l'auteur ? 93 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Très chouette... ce "syndrome du mouton revisité"... avec un petit côté Mad Max eut-être ?!
Image de Rtt
Rtt · il y a
Bonsoir RAC
Merci d'abord, je connaissais celui du "mouton de Panurge" pas celui que vous citez, je vais chercher.

Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Heureuse de vous faire chercher ! LOL ! A bientôt chez vous ou chez moi.
Image de André Page
André Page · il y a
Bravo pour cette belle imagination Rtt qui nous transporte dans un futur vraiment étonnant, terrible aussi bien sûr :)
Image de Rtt
Rtt · il y a
Désolé André, j'étais en centre de réparation, merci pour tout!
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Excuse-moi, Rtt, si je t'ai blessé, ce n'était vraiment pas le but. Je suis maladroite parfois. Juste frustrée que la fin de ton récit ne soit pas du même niveau que le reste, mais ce n'est que mon petit point de vue. Désolée...
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Oups, je l'avais raté celui-ci ! C'est le titre qui m'a attiré. Je me suis dit : tiens, un truc intéressant à se mettre sous la dent !
Bah bah bah, c'est pas très folichon le futur, mais bon, heureusement, la chute est heureuse. On va bientôt pouvoir bouffer. C'est que j'ai la dalle moi ! Pi, ce qui est cool, c'est que le Rtt est tendre, très tendre. Miam ! ;o)

Image de Rtt
Rtt · il y a
T'es mignonne toi tu sais, tu as raison c'est pas folichon c'est d'ailleurs pourquoi je viens souvent me réfugier chez toi, il y fait bon, on entend des rires d'enfants, même le temps qui passe est souriant...
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
C'est pas joyeux mais c'est vraiment bien écrit, surtout le début. Tu m'as transportée dans ton univers. Par contre, la fin m'a un peu déçue. Excuse ma franchise, mais tu me connais, aucune malveillance dans mes propos. C'est juste que j'ai l'impression que la chute a été écrite dans l'urgence. Je pense que l'on se connait suffisamment pour faire certaines remarques sans que l'autre soit blessé. Tu m'en veux pas, hein ?

C'est gentil ce que tu me dis. Cela me fait plaisir et me touche de savoir que mes mots te font du bien, pourtant, j'écris des choses sombres et tristes, moi aussi.

Image de Rtt
Rtt · il y a
C'est pas tout à fait cela, je crois que nous étions limités en nombre de mots et devions placer "comme une odeur de sang".
Cette impression d'inachevé que je partage vient à mon sens de la mauvaise traduction de ce que je voyais sur l'ile, de l'imbroglio que crée : centre de rétenTION, centre de préparation, autant que la partition du temps en cinquantaine ou vingtaine au lieu de mois ou semaines, j'ai voulu trop faire voyager en trop peu de temps et surtout en ne prenant pass assez le mien, et j'aurais du faire beaucuop plus long, il y avait de la matière, c'est cela que tu ressens, mais urgence pas à ce point, c'est pire, négligence, paresse oui , ça m'a semblé suffisant et hop...
Je t'embralace

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Oui, pas simple de faire un bon texte avec peu de caractères. Négligence, paresse : lol ! Rien ne t'empêche de reprendre un jour ce texte et de lui donner la fin qu'il mérite, parce que sérieux tu étais super bien parti et vloup, le soufflé s'est avachi en sortant du four. C'est bête ;o)
Si le courage te vient, fais-moi signe que je vienne goûter à ta nouvelle recette ;o)
Tu as de jolies formulations : embralacer, il faudrait l'ajouter au dictionnaire
Bises

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Décidément, les découvertes tardives tiendraient-elles au renoncement de la file d'attente ☺☺☺ ?
Il y a pourtant une vraie ambiance originale entre SF et fantastique.

Image de Rtt
Rtt · il y a
Merci Miraje
Image de Haïtam Robert
Haïtam Robert · il y a
À priori, Je l'ai vu trop tard ce texte, dommage.
Une drôle d'ambiance!

Image de Rtt
Rtt · il y a
Pas grave Haïtam, le principal c'est ce que vous venez de faire... le lire, votre pantoum est admirable à tout point de vue!
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Défi réussi.
Image de Rtt
Rtt · il y a
Du haut de ma falaise, je vous remercie infiniment Virgo!
Image de Sophie H.
Sophie H. · il y a
Une fin à en glacer le sang et un univers encore plus terrifiant et angoissant. j'adore! Bravo!
N'hésitez pas à allez faire un tour sur mon oeuvre, peut-être vous plaira-t-elle?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-pierre-tombale-impossible

Image de Rtt
Rtt · il y a
Merci Sophie, heureux de vous connaître, Pierre tombale est très réussi.
Image de Sophie H.
Sophie H. · il y a
Moi de même, merci!
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Pourvu que vous ne soyez pas visionnaire ;) J'ai bien aimé le scénario et les jeux de mots également =.
Image de Rtt
Rtt · il y a
Merci Lélie pour votre lecture attentive, en particulier pour un jeu de mots, qui donne la clé de la chute, si je puis dire...
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
De beaux jeux de mots autour de la queue que j'apprécie beaucoup.
Avec ou sans masque de réalité, avec ou sans odeur de sang un beau morceau délicieux reste un beau morceau délicieux.

Image de Rtt
Rtt · il y a
ça me touche beaucoup vos mots Helena, vraiment beaucoup
Merci!