2
min

La proie de l’ombre

Image de Eddy Riffard

Eddy Riffard

91 lectures

12

Éviter les zones d’ombre, demeurer à proximité des sources de lumière. Pour l’homme qui fuyait dans les rues enténébrées, il s’agissait d’une question de vie ou de mort.
Dans la ville endormie, il ne croisait aucun de ses semblables dont la présence aurait peut-être dissuadé ses poursuivants de se manifester.
En ces instants de panique, il ressentait pleinement la signification de l’expression avoir l’enfer aux trousses.
Tout ça à cause de ce grimoire acheté dans une boutique minable. La lecture des vieilles inscriptions en latin avait provoqué l’apparition de ces êtres étranges dont la nature démoniaque ne faisait aucun doute.
Fou de terreur, il n’osait se retourner, mais il sentait les entités infernales le poursuivre à travers les rues désertes.
Comble de malchance, aucune patrouille de police ne sillonnait le secteur. Raconter son histoire aux forces de l’ordre lui aurait valu de terminer la nuit en salle de dégrisement, mais ceci était préférable que de tomber entre les mains des monstruosités qu’il devinait dans l’ombre.

Soudain, une masse sombre émergea de la noirceur environnante. La lumière chiche des lampadaires suffisait pour distinguer les contours de ce qui se révélait une église. Curieusement, il ignorait la présence d’un lieu de culte dans cette partie de la ville.
Qu’importe, l’idée de se trouver en présence d’une maison de dieu le réconforta immédiatement. En s’approchant, il perçut un halo en provenance du bâtiment.

Il franchit le portail de bois clouté et s’avança dans la pénombre. L’air frais le fit frissonner tandis que le silence ouaté du lieu le saisit.
L’endroit lui déplaisait mais son état de panique altérait son jugement, mieux valait profiter de la situation et se mettre en quête d’un prêtre que de tergiverser. À la pensée des entités démoniaques tapies dans la nuit, il évolua dans la nef d’un pas plus assuré.
La lueur aperçue du dehors provenait du fond de l’imposante salle, plus précisément du confessionnal. Tant mieux, il pourrait s’entretenir avec l’homme de dieu et lui demander conseil. Sans doute pourrait – il l’aider à se débarrasser des forces obscures qu’il avait déchaînées.

Il prit place sur le banc plus ou moins inconfortable et s’approcha du treillis de bois derrière lequel une forme indéfinissable se découpait dans la lumière tamisée.
— Mon père ?
— Je vous écoute mon fils.
— Excusez-moi, je suis surpris de vous voir encore présent à cette heure.
— Un ministre du culte n’a que faire de ce genre de considérations mon fils, dites – moi en quoi je peux vous apporter mon secours.
— He bien, j’ai acheté un livre un peu particulier à un libraire, un ouvrage traitant de sciences occultes. En prononçant les formules ésotériques qu’il contenait, des êtres monstrueux sont apparus. J’ai juste eu le temps fuir mon domicile mais je devinais leur présence derrière moi. Je suis certain qu’ils guettent au-dehors.
Face au mutisme de l’homme de dieu, il estima bon d’ajouter :
— Je sais que tout ça à l’air fou, mais je vous assure que c’est la stricte vérité.
Un bref instant s’écoula avant que le prêtre ne s’exprime à nouveau.
— Je vous crois mon fils.
Le soulagement de son interlocuteur fut éphémère.
Dans un formidable craquement, le panneau de bois vola en éclats sous la pression de deux énormes mains verdâtres et griffues.
Une voix puissante et gutturale emplit le sanctuaire.
— Vous ne pensiez pas que vous pourriez nous échapper ?
Ce fut la dernière parole que l’apprenti occultiste entendit avant de succomber.
Quelques instants plus tard, l’église commençait à s’évanouir dans la nuit, tout comme le démon qui en avait créé l’illusion.
12

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de JigoKu Kokoro
JigoKu Kokoro · il y a
Et hop ( ^_^), les classiques ça a le mérite d'être intemporel et agréable à lire. C'est une chose que j'apprécie dans votre écriture. On retrouve la même structure que dans "le secret d'Arkareb" , Un récit court, simple qui va droit au but. Il nous raconte en quelques mots une histoire fantastique dont on se délecte de la fin pour l'avoir anticiper justement. Je suis persuadé que vous pourriez mettre ce format court et classique au service d'une histoire avec un twist final des plus inattendue ( ^_^).
Au plaisir.

·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
C’est toujours un plaisir de lire vos commentaires. Une fin vraiment inattendue, oui, c’est possible, mais peut-être pour un récit plus long, encore que. Il faut dire que nos chers auteurs ont quasiment épuisé tous les retournements de situation à ce jour.
·
Image de JigoKu Kokoro
JigoKu Kokoro · il y a
Pour avoir souvent utilisé le twist final, je pense que c'est une chose possible même en format court. Reste que, comme vous le dites, beaucoup d'astuces ont été utilisées et réutilisées a foison. L''originalité est parfois dure à amener. ( ^_^)
·
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Un certain humour chez ce démon verdâtre! M'enfin on sait bien qu'il ne faut jamais, jamais lire à haute voix les formules ésotériques des vieux grimoires!
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Depuis Evil dead, la chose est connue du grand public, c’est vrai.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Aïe... Je me prépare en effet à connaître une nouvelle nuit d'enfer... Pensez-vous que l'église où je pense aller suivre la messe de minuit pour me désenvoûter est un leurre du démon ?... :(
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Qui sait ?
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Vous ne faites pas grand chose pour me rassurer :(
·
Image de Louisa
Louisa · il y a
Histoire terrifiante.
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
A priori, elle a produit son effet.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Brrrr, effet réussi !
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Peut-être plus que prévu finalement.
·
Image de Manita
Manita · il y a
Cette histoire est terrifiante.
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
La noirceur du décor et le champ lexical lié à la peur y contribuent assez, c’est vrai.
·
Image de Ghislaine Barthélémy
Ghislaine Barthélémy · il y a
Alors là... à qui se fier ?
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
L’habit ne fait pas le moine... ou le prêtre.
·
Image de Nicolaï Drassof
Nicolaï Drassof · il y a
Brrrrr!
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
En effet.
·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
belle et drôle histoire
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Oui, elle est un peu insolite.
·
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
"Noir c'est noir" , vite réveillons-nous !
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Et si ce n’était pas un rêve ?
·