La proie

il y a
1 min
33
lectures
3

Bonjour à tous, Je vous remercie de lire mes histoires et je serais ravie d'avoir vos commentaires et retours, qui m'aideront je l'espère à m'améliorer pour mes prochains écrits. Bonne  [+]

J’étais juste derrière elle, marchant d’un pas aussi rythmé que le sien, mes jambes suivant la cadence des siennes.
Ses cheveux réunis en une longue queue de cheval lui arrivaient au creux du dos. De longues torsades blondes, qui n’en finissaient pas de tourner, comme prises dans un mouvement incessant.
Je n’étais qu’à un mètre d’elle. Il m’aurait suffi de tendre la main pour toucher son épaule, nue de tout vêtement.
Son pas s’est soudain accéléré, et tout le mécanisme que nous avions instauré depuis le début du quai s’en est trouvé chamboulé.
Une foule éparse est venue inonder le couloir du métro, me séparant de ma proie. Quelques torsades blondes, puis plus rien.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
La foule est venue gripper le mécanisme et la proie s'est échappée, tant mieux.
Efficace avec l'obsession de ces torsades blondes.
(comme prisES dans un mouvement incessant ?)

Image de Adriele de Sury
Adriele de Sury · il y a
Jeanne, merci pour votre correction et votre retour bienveillant.

Vous aimerez aussi !