1
min

La Partie fine

Image de De l'Air !

De l'Air !

91 lectures

19

José et quelques domestiques, rompus à l'exercice, ont parfaitement organisé la soirée, tant du côté « boissons-petits-fours » que pour l'accueil. À peine le seuil franchi, les invités, qui se connaissent la plupart, ne perdent pas de temps et s'abandonnent joyeusement dans le cuir ultra-moelleux des fauteuils clubs, cherchant vite à profiter du confort des lieux qui, ce soir, leur appartiennent. Entre deux coupes d'excellent Champagne les cigares s'enflamment ainsi que les regards et les couples se forment naturellement, malgré le masque des dames. Les sourires des hommes se font charmeurs, un peu niais, avides de ce sentiment de conquête si cher aux masculins, même si ce soir, les dames charmantes et légères ne sont pas là pour enfiler des perles. À mesure que l'ambiance se charge en émotion, la lumière faiblit, permettant aux binômes de s'isoler. On assiste même à la formation d'un trinôme. Vers minuit, les discours cèdent la place aux frottements de tissus, à des bruits sourds de chaussures qui choient et les rires des jeunes femmes à d'irrésistibles gloussements prometteurs. Après quelques paroles susurrées et des caresses qui se précisent, des « oui » se lâchent, suivis de plus fermes « oh oui ! », des « ça j'adore » et de suppliants « continue... ». On relève aussi de roucoulants : « oui comme ça » plus précis. Le roi, s'il fallait en désigner un, serait le « ça va venir... » immédiatement suivi de l'impératif « t'arrête pas ! ». Alors montent des alcôves de petits râles annonciateurs ou conclusifs, c'est selon. Soudain, c'est l'alerte : un énorme cri rauque jailli du fond de la pièce fait croire au pire, quelques invités ayant atteint l'âge limite pour les activités sportives. Mais rien de grave, ça n'est que l'orgasme inespéré d'un vieil élu extraverti. Quand trois heures sonnent à la comtoise, place aux ronflements qui s'élèvent au milieu des rares paroles échangées et d'odeurs de chaussettes. On entend ça et là des tintements de coupes qui s'entêtent... Puis tout se tait, la lumière baisse encore, les dernières bulles s'évaporent, les vins tiédissent, les relents de tabac froid envahissent l'espace. Alors les domestiques, sur la pointe des pieds, comme les petits nains de la montagne, font le tour des pièces et des cachettes, en préparation du grand ménage qui s'annonce. Il ne faudrait pas oublier les mégots fumants, les plastiques usagés et les petites culottes orphelines...
19

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
J'aime bien les "petites culottes orphelines" ! vous auriez pu décrire des "desseins" plus crus et vous avez évité le piège ! Bravo !
·
Image de Corinei
Corinei · il y a
un ton désinvolte et un récit qui fait sourire ... si vous avez le temps https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-bar-des-anges-1
·
Image de Borodine Thomas
Borodine Thomas · il y a
Mon vote pour vous! Très beau... Vous écrivez bien. Merci de voter pour mon texte en concours
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/priere-dun-foetus-1
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/un-pere-noel-etranger

·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
C'est..... jouissif ! Une petite récréation pour sortir de la routine.
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
C'est le mot... Merci
·
Image de Adjibaba
Adjibaba · il y a
Subtilement écrit.
On adore!

·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
De l'Air, belle partie de jambes....Point masqué, j'apporte néanmoins le vote d'une pierre fine pour votre partie..
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Bien trouvé Proton40... et merci pour cette lecture.
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
c'est juste une dentelle d'images à la Maupassant ..des portraits wi vivants de vie un rien tue...j'ai b eaucoup aimé
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Maupassant qui parlait si justement des choses de la vie... Merci à toi.
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci De l'Air et Belle Année à Toi !
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Belle année à toi
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
"Une partie fine", finement décrite.
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Merci Lélie
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
"les odeurs de chaussettes": ça "sent" l'authentique!
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
En effet Chiro, un détail qui ne s'invente pas ...!
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
J'ai beaucoup aimé. Mais je ne vois pas du tout de quoi vous parlez...
(vous avez lu mon dernier texte, criant de vérité, "Un bel hypocrite"?)

·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Curieux, oui curieux, je ne le trouve pas ce texte ....
Bonne soirée à toi Vivian

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

— Puisque je vous dis qu’il ne ronfle plus !— Mais enfin, Jacqueline, ça ne veut pas dire qu’il est mort !Autour du lit de M. Albert, Jacqueline avait rassemblé ses copines...