1
min

La nuit des temps

Image de Lucile Sempere

Lucile Sempere

48 lectures

14

Depuis la nuit des temps, les femmes mettent au monde des bébés, qui deviendront enfants, adolescents, jeunes adultes, adultes et peut-être un jour parents en mettant à leur tour des bébés à la vie. Depuis les temps ancestraux, les femmes accomplissent cet exploit de porter la vie jusqu'à l'offrir au monde. Parfois dans le silence de leur pudeur, dans les cris de leur douleur, entourées, seules, elles donnent la vie en jouant la leur. Suivant leurs traditions, leurs conditions sociales.

Alors, pourquoi Mathilde se faisait donc une montagne de ce moment? Celui que des millions de femmes ont fait avant elle et feront après jusqu'à la fin des temps. Elle a essayé tout les moyens d'apprendre, de se détendre, d'appréhender. Elle a déplié toutes les brochures trouvé chez la sage-femme. La boule noire de l'angoisse qui dormait au creux d'elle se réveillait à chaque possible contraction, à chaque instant où l'accouchement lui semblait évident.

La peur ne la quitta pas quand au réveil du 3ème jour d'été, elle a perdu les eaux sur le parquet ciré. Elle l'accompagna dans le véhicule du futur papa, dans la salle d'attente et pendant les heures longues et douloureuses qu'on appelait le travail. Mathilde se laissait guider, tous avait bien plus d'expérience qu'elle, la primipare. Elle a donné toute sa confiance aux sages-femmes parce qu'elle avait trop peur de ses propres réactions et ne se sentait pas du tout capable d'accomplir ce grand passage dans la vie d'une femme, devenir mère.

Depuis la nuit des temps les femmes donnent la vie. Mathilde aussi donna un petit être à ce monde, dans la douleur qu'elle s'imaginait elle poussa ses dernières forces à guider ce petit garçon. Dans un souffle perdu elle hurla se ventre qui se déchirait de l'intérieur. Le corps endolori, l'esprit encore embrumé par le gaz hilarant, elle n'était plus qu'un sac d'os et de chair attendant qu'on achève ses souffrances, qu'on la soulage du moins.

Puis elle l'entendit, son tout petit. Elle le sentit sur elle, ramper jusqu'à sa poitrine qui attendait de nourrir la continuité de son être. Elle oublia un instant la douleur, les lumières aveuglantes de la clinique. Elle oublia jusqu'aux boucles en métal où ses pieds étaient encore posés et la sage-femme qui réparait son corps meurtrit. Elle cru comprendre l'existence qui les menait toutes à ce moment.

Lorsque l'enfant plongea son regard innocent dans celui de sa mère, des millions d'étoiles s'éclairèrent. Ils surent tout les deux que le jour pouvait bien attendre, leur nuit des temps ne faisait que débuter.
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dranem
Dranem · il y a
Le miracle de la vie depuis la nuit des temps !
·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
On vibre à cet hymne à la vie ! l'avenir est assuré.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur