La Môme Chaperon Rouge

il y a
3 min
64
lectures
11
Il était une fois, dans un bled paumé, une mouflette
comme on n'en avait jamais biglé d'aussi chouaga.
Sa daronne en était dingue et sa grand-daronne,
carrément gagate. Cette brave vioque lui avait tricoté
un chaperon rouge du dernier cri qui lui allait si bien,
à la pisseuse, que dans tout le patelin on l'appelait la
Môme Chaperon Rouge.
Un jour, sa daronne, qui venait de faire des galettes,
lui dit comme ça : "Mon Chaperounet chéri, plutôt que
de glander dans ta piaule, file donc chez Grand-Mémé
voir comment ça va, bicause aux dernières nouvelles,
c'était pas la forme olympique. Et pis tiens, amènes-y
une galette et un kil de rouquemoute, comme fortifiants,
y'a pas mieux. Allez hop! Exécution!"
La Môme Chaperon Rouge mit les voiles illico, cap sur la
bicoque à Grand-Mémé, qui créchait dans le bled voisin.
En déboulant dans le touffu, la voilà qui tombe face à face
avec Sa Pourriture le Grand Méchant Loup en personne.
Une mouflette bien rose et bien dodue comme celle-là,
vous pensez si c'était l'invitation au casse-graine, l'appel
à la goinfrerie! Il en avait les badigoinces toutes baveuses
et la langue qui lui tombait sur les fumerons, le moche!
Manque de bol, le coinstot grouillait de bûcherons, des
mecs démentiels qui vous dégommaient les chênes cen-
tenaires comme si c'était du bambou, des brutes épaisses
que si jamais il tombait entre leurs pognes, il voyait déjà
le tableau : l'exécution sommaire! Le massacre à la tron-
çonneuse!
Alors, comme il tenait à ses côtelettes, l'affreux, au lieu de
se taper un brin de fillette, il se tapa un brin de causette :
- Salut la jeunesse! Où c'est qu'tu vas comme ça, avec tes
p'tits pinceaux?
- J'vais rendre visite à Grand-Mémé. Même que j'lui amène
une galette et un kil de rouquemoute de la part de Mother.
- Ah bon? Et elle crèche où, Grand-Mémé?
- A Triffouillac-sur-Glaffougny. C'est la cabane caca d'oie
caca boudin, juste après la station-service.
- Ah ouais... Et ben tiens, vu qu'aujourd'hui j'gratte pas,
j'vais faire un crocheton jusqu'à chez elle, histoire de me
faire offrir l'apéro! Tiens, j'te propose un jeu : le premier
arrivé se tape tous les amuse-gueule. Attention : à nos
marques, prêts ? Partons!
A ces mots, le Loup fit un démarrage à la Ayrton Senna,
et mit les bouts à fond la caisse, en prenant un raccourci
pour mieux larguer la moujingue.
Mais la Môme Chaperon Rouge, le sport, c'était pas son
truc. "C'est ça, mets la gomme, qu'elle se dit en rigolant,
si tu crois que j'vais m'fatiguer à faire la course avec tézig,
tu t'gourres, grand connard. J'ai mieux à faire. J'vais conti-
nuer ma balade peinardos, et sur ce p'tit chemin qui sent
la noisette et la fraise des bois, j'vais m'en mettre plein le
burelingue! Et pis le premier papillon qui passe à portée
d'mon filet, il est bonnard pour enrichir ma collection!"
Le Grand Méchant, qui avait foncé comme un vrai dingue,
arriva chez Grand-Mémé en moins de deux. Il cogne à la
lourde : toc! toc! toc!
"Qui c'est-y?" fait l'ancêtre, qu'était au pieu avec une
bronchite. "C'est la Môme Chaperon Rouge! qu'il répond,
l'ignoble, en prenant une voix de châtré. J'vous amène une
galette et un kil de rouquemoute de la part de Mother!"
"Tire la couillonnette et la bidouillette f'ra tchac! Et si ça
coince, file un grand coup d'latte!"
Le Loup tira la couillonnette et la lourde s'ouvrit. Il sauta
dare-dare sur la vioque et la becta en deux coups les gros.
Après quoi il enfila la liquette et le bonnet de neuille de la
défunte, se glissa dans le plumard et attendit le dessert,
c'est à dire la Môme Chap'.
Au bout d'une plombe, la voilà qui débarque et qui cogne
à la lourde : paf! paf! paf! (Elle avait du punch, la gamine.)
"Qui c'est-y?", qu'il fait, le pourri, en imitant la vioque.
" C'est la Môme Chaperon Rouge! J'vous amène une galette
et un kil de rouquemoute de la part de Mother!"
"Tire la couillonnette et la bidouillette f'ra tchac! Et si ça
coince, file un grand coup d'latte!"
La Môme tira la couillonnette et la lourde s'ouvrit.
En la voyant débouler, le Grand Méméchant se planqua
sous les couvrantes et lui dit : "Mets la galette et le kilbus
dans le garde-bectance, et viens t'pieuter auprès d'mézig,
que j'te r'file mes microbes!" La mouflette, qu'était pas
bégueule, enquilla dans le plumard pour bisouiller sa
grand-daronne, mais en soulevant les bâches, elle fut
toute surprite :
- Grand-Mémé, qu'elle fit, vous en avez une de ces paires
de battoirs !
- C'est pour mieux t'p'loter, ma bichounette.
- Grand-Mémé, vous en avez des grand nougats!
- C'est pour mieux t'botter l'train si tu m'asticotes, ma
poulette.
- Grand-Mémé, vous en avez des étiquettes pas possibles!
- C'est pour mieux esgourder les ragots, mon trésor.
- Grand-Mémé, vous en avez des sacrés hublots!
- C'est pour mieux lire mon canard, mon lapin.
- Grand-Mémé, vous en avez des ratiches comacos!
- C'est pour mieux t'croquer, p'tite pomme à l'eau!
A ces mots, le grand dégueulbif sauta sur le cuir à la
Môme Chaperon Rouge et la becta. Et en plus, il se tapa
la galette et pour faire descendre le tout, il siffla le kil de
rouquin. Résultat, il était tellement bourré en rentrant
au bercail qu'il manqua un virage et alla finir contre un
platane, la tronche en marmelade.
Entre nous, il l'avait pas volé, cet empaffé.
11

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,