818 lectures

469

FINALISTE
Sélection Jury

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Ce récit d’une passion grandissante nous donnerait presque envie de mettre les mains dans le cambouis ! À chaque ligne, on sent grandir la fierté...

Lire la suite
Le paysan poussa la porte de la grange et lui fit signe d'avancer. Essayant de ne pas trébucher dans cette pénombre, Daniel plissa ses yeux de myope, sans grand succès. Aussi quand le vieux tira la bâche d'un coup sec, il fut tellement surpris qu'il ne put dire un mot. L'autre, prenant ça pour de la déception, se lança dans l'historique du véhicule, récupéré par son père à la fin de la guerre. L'écoutant d'une oreille distraite, il ne put s'empêcher de frotter nerveusement ses mains moites sur son pantalon : il avait devant lui une pure merveille, une Mercedes Torpedo de 1938 !
Et il devinait que sous la couche de crasse, la berline était dans un état inespéré, après soixante-dix ans d'attente. Cette grange très sèche l'avait parfaitement préservée... Aussi, prenant son air le plus déçu et baissant les yeux pour masquer son excitation, il se retourna et dit : « Vous la vendez combien ? ».

Par-dessus la haie séparant leurs jardins mitoyens, Fred observait son voisin. Oublié le divorcé un peu mou, à présent le garçon ne quittait plus son garage, travaillant sans relâche sur cette vieille bagnole dégotée Dieu sait où. Il se faisait du souci pour lui depuis son départ en retraite l'an dernier. Daniel n'avait déjà pas une grosse vie sociale et, privé de son job, il avait vite sombré dans l'ennui. Fred avait bien tenté de l’emmener au squash et au VTT avec lui, mais sans succès. Et lors des soirées autour de sa piscine, le pauvre n'avait pas su s'intégrer. Mais c'était un gentil gars. Fred, lui, avait des tas d'amis et les filles restaient souvent dormir chez lui. Mais ce soir, comme il le faisait ces derniers temps, il se consacrait à son voisin préféré qui avait besoin de son aide. Brandissant la liste des pièces détachées venant d'Allemagne qu'il venait de recevoir, il traversa la haie. Son voisin, agenouillé devant la Mercedes, leva la tête avec un grand sourire de bienvenue et rafla deux canettes dans la glacière près de lui. Ils avaient tout le temps.

Daniel termina son mail en remerciant chaudement son correspondant. Avec ses conseils techniques précieux, il avait gagné des heures de travail sur la Torpedo. Ça lui permettrait de faire venir plus vite les gars du club Mercedes pour assister au démarrage du moteur ! Un moment d'exception qu'il voulait partager avec des passionnés comme lui. De plus en plus de monde venait l'aider, amenait du matériel, prenait même des photos. Et il commençait à bien aimer cette ambiance. Au début, il se taisait et les laissait commenter les travaux en cours. Mais désormais il prenait la main, expliquait sa stratégie, avouait même ses erreurs. Et tous ces pros l'écoutaient, lui, Daniel ! Il n'en revenait pas. Quel dommage que Fred ne soit pas là pour voir ça. Car en ce moment, il se faisait rare. Sûrement quelques soucis avec toutes ces belles filles qu'il saluait timidement de la main de son jardin.

Fred marchait d'un pas pressé autour de sa piscine, jetant des regards furieux vers chez son voisin. Il commençait à le gonfler l'autre avec sa Mercedes ! Tous les jours du monde, ça parlait fort, plus moyen d'être tranquille chez soi. Sans parler du boucan continuel de carrosserie ou de mécanique qui lui tapait sur les nerfs. Et cette andouille de Daniel qui venait sans arrêt lui demander s'il ne causait pas trop de bruit... Difficile de se plaindre vu toutes les bringues passées chez lui. Il en organisait beaucoup moins d'ailleurs, avec tout ce fourbi. Sans parler du fait que ses amis à lui n'arrêtaient plus de lui demander où en était son voisin trop sympa et sa « magnifique berline » !
Au début, c'était amusant, mais plus maintenant. Même les bimbos qui peuplaient toutes ses soirées trouvaient Daniel en train de bricoler trop craquant. Incroyable... Le pire, c'est que c'était son voisin désormais qui l'invitait le soir à le rejoindre auprès de tous ses nouveaux amis. Cet empoté l'invitait, lui, le roi de la fête ! Le monde à l'envers. Il allait falloir mettre un peu d'ordre dans tout ça.

Daniel, crevé, contemplait sa Torpedo, assis sur le matelas qu'il avait installé dans le garage. Son regard inquisiteur traquait le moindre défaut sur la carrosserie. Mais non, elle était parfaite. Prête pour l'exposition Voitures Anciennes se tenant dans trois semaines à Paris. Il leva ses mains qui tremblaient un peu. La fatigue bien sûr, mais aussi tous ces ennuis récents qui le stressaient. Il avait l'impression que tout le monde se liguait contre lui pour l'empêcher d'accomplir son rêve. Pas grave.
Mais malgré tous ces gens qui l'avaient aidé et fait avancer, il regrettait l'absence de Fred, son ami qu'il admirait tant. Ils ne se voyaient plus du tout et sa maison si joyeuse était devenue silencieuse. Dès qu'il aurait un peu de temps, il irait le voir pour parler un peu. Et s'il l'invitait à Stuttgart pour la rétrospective Mercedes ? Ses amis allemands le pressaient d'y aller avec sa Torpedo. Oui, ça devrait plaire à son vieux pote.

Fred en aurait hurlé de frustration. L'association de quartier venait de lui claquer entre les doigts ne considérant pas gênantes les nuisances sonores occasionnées par Daniel. Pareil avec la mairie, ne trouvant rien à redire au tapage nocturne autour de son garage. Tous des ramollis.
En plus, il avait envoyé des photos de la Mercedes sur un site spécialisé, cette antiquité était bien une pièce rarissime qui valait une fortune. Et c'est Daniel qui décrochait la timbale... Il ne pouvait plus le voir, avec cette envie de le gifler pour effacer ce sourire suffisant qui ne le quittait plus.
Ce pauvre garçon était comme possédé par cette voiture, toute sa vie tournait maintenant autour. Mais Fred n'allait pas laisser tomber l'affaire. Il n'avait plus le choix, il allait devoir intervenir. Dès maintenant. Il empoigna le jerrycan qu'il venait de faire remplir à la station-service et tâta sa poche à la recherche de son briquet. Daniel allait redevenir le bon voisin qu'il était avant tout ça. Pour son bien. C'était ça la vraie amitié.
 

PRIX

Image de Été 2018
469

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Potter
Potter · il y a
Je vote; bravo !!!!
N'hésite pas à venir jeter un coup d’œil à mon dessin finaliste : https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/poudlard-3?all-comments=1&update_notif=1533195954#fos_comment_2874290

·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci d'être passé. J'irai voir votre Poudlard...
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
de l'humour noir flambant, je vote.
·
Image de Chtitebulle
Chtitebulle · il y a
Mes votes .......... J'aime assez !
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci Chtitebulle pour la visite ! De mon côté, j'en ai effectué une dans le Métro, on y fait plein de rencontres intéressantes ...
·
Image de Arf
Arf · il y a
Torpedo torpillée ! C'est rude mais j'aime bien les chutes un peu rudes. :)
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Les relations humaines sont tellement fortes parfois... Il ya parfois des dommages collatéraux. Merci d'être passé Arf !
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
L'ami idéal que tout le monde rêve d'avoir ;o)
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci d'être passée Isabelle. Désolé de ne pas l'avoir fait dans les temps pour "Dans la rondeur..." que j'ai bcp aimé
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Je n'ai pas accroché à cette histoire de voisin et de Mercedes !
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Ça sera pour une prochaine histoire. Peut-être...
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
j'ai du lire trop d'histoires en final ! moi qui adore les voitures de collection. Merci pour votre fair- play . J'aurais certainement l'occasion de vous relire et vice et versa...
·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
J'ai bien aimé la façon dont Fred est convaincu d'être dans son droit alors qu'il dérive dans la folie, bien écrit et bien mené ! Bravo
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci d'être passé Yoann ! Et bonne chance à la petite Nina...
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Une amitié tout feu tout flamme se profile alors ^^' Jolie construction du texte, avec ce vase communicant de ressentis et d'amis entre Daniel et Fred, c'est fichtrement bien trouvé, et assez marrant qui plus est. J'espère quand même que la Mercedes va s'en sortir à la fin !
Merci et bravo pour ce texte, Thierry :)
Dans un autre contexte, mon très très court "Gu'Air de Sang" est actuellement en finale du Prix Court et Noir ! Si tu le souhaites, n'hésite pas à aller le lire et le commenter, j'en serai ravi :)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gu-air-de-sang

·
Image de Eric Beauvillain
Eric Beauvillain · il y a
J'ai beaucoup aimé cette balance entre les deux voisins, à chaque paragraphe, qu'on devine après deux ou trois, cette balance dans les rapports... Joli équilibre, bravo !
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
C'est agréable d'être lu et commenté, merci ! J'ai parcouru avec plaisir "Règle du jeu" et "Plaisir solitaire". A bientôt !
·
Image de Noels
Noels · il y a
Mes voix pour ce texte de merco et d'amitié frustrée. J'en profite pour vous inviter à faire connaissance avec mon Papy Rolling Stones https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/papy-rolling-stones
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Amitié ou amour bafoués, les conséquences sont souvent funestes. Merci d'être passé Noels !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

À chaque anniversaire on lui offrait du passé et ça commençait à l'énerver sérieusement. Ce n'était pas parce qu'il était devenu le doyen de la maison de retraite qu'il fallait le croire ...

Du même thème