1
min

La Marne

5 lectures

0

J’habite à quelques pas de la Marne, ma maison est en contre-bas.
Je vais souvent flâner sur ses bords. Son eau rafraîchit ma mémoire.
Sur des cartes postales de l’année 1910 on voit des gens ramer sur une barque dans ma rue ! La petite rue où j’habite, toute tranquille, oubliée du monde, complètement inondée. L’eau est montée à près de deux mètres, a dévalé jusqu’à l’église, noyé l’autel. Parfois la rivière est grosse en hiver, elle atteint des niveaux inquiétants... Je la surveille étroitement.
Je l’adore dans son lit, je n’aimerais pas la retrouver aux pieds du mien.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,