La manif

il y a
1 min
23
lectures
3

Des mots, depuis longtemps. Posés sur le bout de ma langue, invités par la formule magique des "Il était une fois". Des mots qui me relient aux autres et au monde alentour. Des mots qui ont fini  [+]

La manif se préparait. Une manif qui allait réunir, annonçaient les organisateurs, nombre de mécontents de l’Éducation Nationale. Déjà de petits groupes se formaient, armés de banderoles dont on découvrirait sous peu les slogans. On avait halte. La grogne, le ras-le-bol, les envies de tout mettre à plat, ça, personne n’en manquait ici. Ils avaient la rage, et ils allaient le faire savoir.
L’heure de la marche sonnerait bientôt. Sifflets, tambours, casseroles en tout genre, ils n’avaient rien laissé au hasard.
Ils en avaient passé du temps à écrire, à s’appliquer pour que ce soit visible. Déjà, les mots qu’ils proféreraient se bousculaient :
FINI LA RÉCRÉ !
SE TOURNER LES POUCES, ÇA DONNE DES CLOQUES
GARE AUX ESCARRES !
LES GRANDES VACANCES, C’EST TOUTE L’ANNÉE ?
ALLER À L’ÉCOLE TOUTE LA VIE, QUEL PANARD !

Le cortège, assez maigre pour l’instant, s’ébranlerait sous peu. Ils piaffaient d’impatience.

Ce qu’ils n’avaient pas prévu, les organisateurs, c’est le mot d’ordre de grève lancé par les enseignants le même jour. De fait, la foule imaginée se réduisait à peau de chagrin. Faut dire que garder mes gosses, c’était pas comme garder les cochons, ça se faisait pas tout seul. Rien qu’à penser devoir les occuper, la fatigue vous prenait à la gorge.

Pendant ce temps, à l’autre bout de la ville, les instits ou autres professeurs avançaient en silence.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Je ne sais que penser de ce texte... et je suis manifestement troublé de le lire au lendemain du lâche et horrible assassinat de Conflans Ste-Honorine...
Image de Véronique Pédréro
Véronique Pédréro · il y a
Je n'ai pas "calculé" sa mise en ligne, j'avoue. C'est 1 texte que j'avais proposé au Toril (éditions Tarmac) autour du thème des idées reçues auxquelles il était bon de tordre le cou.
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Je comprends très bien, pas de soucis : mon trouble ne vient pas de son auteur, mais de la concomitance de sa lecture avec l'horreur présente
Image de Véronique Pédréro
Véronique Pédréro · il y a
J'ai bien saisi, Pierre. En effet, l'horreur ! J'ai écrit hier 1 tanka sur Poesie Webnet (https://poesie.webnet.fr/) qui a pour titre "La vie crie et meurt".

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Mauvaise nouvelle

marine messina

Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux.
Je me masse les tempes, tout en sentant l'air frais de la soirée qui s'invite dans mon bureau par la fenêtre entrouverte. La... [+]