la brise menait vers cette maison, une maison aux couleurs douces. Il fallait traverser cette longue allée rugueuse et brute pour arriver face à celle-ci. Une vielle dame aux cheveux poivre sel vient m’accueillir elle prit délicatement mes mains sur les siennes et sur un ton sucré me dit «bienvenue» l’entrée était ornée de fleurs blanches et rose pale. Une bouffée d’air m’envahissait à chaque fois que je posais un pied. Cette pièce était magique elle dépasser même la magie. Celle-ci était remplie de bonne énergie, mes pensées divaguaient comme des petits oiseaux dans le ciel en période d’été. La vielle dame vint à moi et me dit que ce que je chercher était dans la pièce d’a coté ce qui était bizarre puisque je ne lui avais rien dit. Alors j’ai suivi. Alors j’ai suivi la direction de son doigt et poussa la porte. Aveuglais par la lumière blanche, j’ai compris.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !