La lumière

il y a
4 min
2779
lectures
879
Image de 2020

Thème

Image de Très très court
Suis je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux .
La vie est un sacré voyage imprévisible, l'on ne peut jamais s'attendre à rien.
Plusieurs phénomènes pourront chambouler notre existence, la mort ou l'amour par exemple.
L'amour , comme on dit "rend aveugle".
Ainsi devrons nous comprendre que en aimant nous sombrons dans l'obscurité ?
Pour ma part, je ne connais aucun aveugle qui sous ses paupières voit de la lumière ou des couleurs .
L'amour ne serait pas le pire des illusionistes de par sa manière de faire rêver ? de faire croire que deux coeurs battront l'un pour l'autre a tout jamais?que deux êtres s'aimeront éperdument et seront toujours heureux? Pourtant nous savons que la mort peut entrer en jeux a tous moment , mais bien avant la mort , l'amour prend tout son aspect d'illusionniste entre les mains d'une personne qui ne sait qu'est-ce l'amour , qui ne sait aimer . Pour en venir à la mort , j'entends souvent les gens dire a la vie a la mort , à la vie a l'amour .
Sceptique que je suis, je questionne ceux que j'aime en ces mots : " et si la mort rencontrait la grand amour , pensez vous que le mien pour vous serait assez fort pour me mener a elle ?
Homme ! Ange ou démon es tu ? Si la mort est un homme pourquoi n'épargne t- elle personne ?ou serait ce parce que l'homme est son propre loup ?
Mais si elle epargnait ses semblables, serait elle aussi mortelle ?" Sont là , mes réflexions nocturnes .
Ces moments où je me surprends en pleine nuit a fixer le plafond de ma chambre , pendant que mon esprit voyage a la recherche de réponses , a la recherche d'explications.
La vie elle même pourra parfois nous décevoir , nous faire sombrer , nous mettre a terre.
Cette vie d'adolescent que je mène, enfin , si je peux le dire ainsi , étant donné que la majorité de mes faits ,gestes , décisions ont été dirigés par d'autres.
Certains chapitres de mon histoire ont été rédigés sans mon avis .
Trop souvent imcompris , je me demande si je vais bien ? Je me demande comment j'ai pu vivre une vie déconseillée aux moins de dix neuf ans jusqu'à dix huit ans et d'un coup je me rends compte que je suis trop jeune pour être moi .
Et un soir je l'ai rencontrée .
Pendant une balade . Elle était là , elle était belle .
Je n'ai pu m'empêcher de lui parler .
J'avance je me perds mais pas autant que dans ses yeux , il y'a tant de couleur ,mais dîtes moi qui l'a créé mais dîtes moi quel Dieu . Je la regarde de loin , trop peur de l'approcher . Je voyais dans ses yeux ce que je voyais dans les miens face a la glace .
Avant même de lui parler je savais qu'elle m'avait comprise . Elle me parlait de sa vie , de son vécu et de ses réflexions perpétuelle et interminable . Je finissais chacune de ses phrases et elle argumentait chacune de mes idées .
En elle j'avais trouvé les réponses à toutes mes questions .
Mes soupirs d'ennuis et de désespoir venaient de s'en voler .
Mes pupilles en face des siennes, je voyais enfin cette lumière .
Et cette question qui me revient a l'esprit :" suis je dans le noir ou ai je les yeux fermés ? " Aucun des deux ,du moins plus maintenant l'amour m'a libéré .
Vous vous demandez sûrerement , l'amour ouvre ou ferme les yeux en fin de compte? Et c'est là qu'intervient cette citation de Blaise Pascal issue de ses réflexions :" le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" .
Un jour , elle ne donna plus signe de vie .
Aucunes nouvelles ni rien , j'appris qu'elle avait rencontrée quelqu'un de moins " ennuyeux" de moins sceptique sur moi .
qui sait s'amuser et faire la fête , j'ai appris qu'elle était heureuse .
J'etais content pour elle et je lui était reconnaissant .
Je n'ai pas essayé de la retrouver.
Elle m'a fait découvrir la lumière , cette lumière qui se trouvait en l'amour , cette lumière qui persiste malgré la mort , d'où l'expression " la mort n'arrête pas l'amour".
Je me suis mis a aimer , après plusieurs déceptions j'ai continué a aimer , cette lumière que j'ai découvert en l'amour , je voulais la retrouver , j'ai aimé , j'ai été blessé , trahis , rejeté , j'ai continué a aimer .
Je n'avais plus les yeux fermés car je savais où se trouvait la lumière , j'étais encore dans le noir et pourtant j'arrivais a distinguer les hommes les uns des autres a la recherche de cette lumière .
Le cœur de l'homme est si noir , pourtant le sien ne l'était pas , j'ai tout de suite su que c'était elle , j'ai tout de suite compris que je l'avais trouvé , son cœur était si pure et se faisait savoir de par sa manière de parler , de regarder, de réfléchir .
Tant de douceur l'animait , tant d'amour .
Elle a menti , elle a fauté , je suis resté .
Sous ses regards d'anges , elle me menait peut être a la mort ,mais j'y voyais rien que de l'amour et rien d'autre .
Elle me détruit , je supporte, mais elle fait toujours la victime .
Ça fait longtemps que ça dure , de nos bouchent sortent trop d'injures . "Suicide moi" ce qu'elle me dit chaque soir .
C'était le coup de foudre, me suis je menti a moi même ? j'oubliais que la foudre avait aussi sa brûlure .
Un soir j'en pouvais plus , je lui ai dis .
Elle ne voulait rien entendre , elle voulait partir sans explications.
Une deuxième séparation sans raison ? J'étais pas près pour . J'avais découvert la lumière et je savais aussi que la lumière ne brille que dans le noir .
Alors pourquoi vouloir tout laisser quand on sait que l'on est soit même de nature noir a l'intérieur et qu'il nous faut de la lumière pour avoir les yeux ouvert .
Je ne voulais pas la laisser s'en aller , je voulais qu'elle continue de se battre avec moi pour faire briller c'est lumière .
Elle était déterminée.
J'aimais pas entendre ses cris . J'ai dis que je ne laisserais jamais personne la toucher mais désolé j'ai pété un câble ,je sais pas ce qui m'as pris .
A sa santé ce soir je lève mon verre de vin et pour son honneur je travaillerais dure pour ne pas appeler la prochaine " ma reine " en vain.
879
879

Un petit mot pour l'auteur ? 310 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Ah ! L'inepuisable sujet des amours malheureuses. Je vote.
Image de gillibert FraG
gillibert FraG · il y a
de très beaux passages sur l'amour et la lumière,
Image de Prisca Mongita
Prisca Mongita · il y a
Le contenu est bon. Courage. Tua s eu toutes mes voix.
Je te prie de bien vouloir me lire aussi à travers ce lien :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/quand-la-solidarite-manque-damour

Image de Christophe Tabard
Christophe Tabard · il y a
a voté
Image de Sandrine Michel
Sandrine Michel · il y a
Mes encouragements !
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Perdu dans les confins de l'amour. Et comme le suggère Jusyfa plusieurs relectures s'imposent tant aux lecteurs mais surtout à son rédacteur.
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Merci , je prend note
Image de Maximus Leo
Maximus Leo · il y a
C'est joli.
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Merci
Image de Laure Airault
Laure Airault · il y a
Très beau texte.
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Merci beaucoup
Image de Flore
Flore · il y a
L'adolescence avec ses questions...un très joli thème qui n'est pas facile et que vous avez bien traité.
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Merci beaucoup
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
La plume est prometteuse, abandonnez votre texte puis relisez- le et faites cela plusieurs fois.
Julien.

Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Merci... d'accord compris