La LADY

il y a
2 min
86
lectures
14

Jongler avec les mots. Raconter avec le sourire les anecdotes et moments de vie qui m'interpellent, en faisant se poiler les gens qui me font le plaisir de me lire. Tout ça en sillonnant le monde en  [+]

Quand nous l’avons rencontrée pour la première fois, elle faisait pitié. Malade, blessée, elle était, de surcroit, sale et dépenaillée, limite repoussante. Elle n’incitait certes pas à l’adoption.
Pourtant, elle a su tout de suite nous toucher le cœur. On sentait bien qu’elle n’était pas sournoise, exhibant ses tares sans honte aucune, affichant clairement ses nombreux manquements et sa misérable condition.
Nous comprenions qu’il allait en falloir des efforts, et des sacrifices, et du temps à passer pour transformer cette Cosette en sujet de causerie, pétillante et admirée.
Pour corser encore l’histoire, elle avait une cousine américaine, là-bas en Floride, du côté de « Mayeumi », une petite effrontée d’un an son ainée, qui en jouait fort habilement (des nénés...) pour tenter de nous séduire. Nous fîmes le déplacement. On nous la présenta. Son mentor était un type désagréable, un homme d’argent, hautain et pédant, qui ne parvint qu’à nous éloigner de la mignonne.
De retour en Caraïbes, force nous fût de constater que l’antillaise mal fagotée nous avait bel et bien planté ses traits dès la première entrevue. Et ce n’était pas du curare...plutôt du « plein cœur » !
Après moult palabres et tergiversations, nous l’adoptâmes.
Grand bien nous fit ! Elle ne s’est jamais montrée ingrate, ni capricieuse. Depuis le début de notre vie commune, elle s’est toujours comportée admirablement, comme une grande âme, supportant sans un mot les douloureux traitements que nous lui faisions subir.
Nous, inexorablement, avec une patience de viager, nous l’avons soignée, éduquée, parée de jolis atours, équipée de cette foule d’accessoires que les belles d’aujourd’hui raffolent d’exhiber, ne serait-ce que pour être « comme les autres » ; ce qu’elle ne sera plus jamais.
De temps en temps, au milieu du traitement, nous lui accordions quelques jours de « relâche », une croisière « entre amis », un air d’accordéon, une grande toilette, un peu de maquillage. Elle progressait. Elle allait devenir une « diva ».
« Dis, va où je te demande d’aller », surtout.
Là, en ce moment même, tandis que je vous raconte, elle danse gaîment sur les flots scintillants du couchant, ronronnant comme un gros matou, en approche de l’île Vièques, quelques milles à l’est de Porto Rico. Les embruns l’ont enveloppée d’un délicat voile de sel. Elle n’en a cure, bondissant de crête en crête sans se départir de son sourire inoxydable
Elle n’est pas encore parfaitement rétablie de ses nombreuses opérations de chirurgie, esthétique et autre, mais l’essentiel est achevé et elle a bougrement fière allure à présent.
Et puis, quelque soit l’objectif que l’on s’est assigné, il ne faut pas oublier de vivre.
Alors, oui, en dépit des quelques derniers traitement souhaitables pour amener notre Lady à l’excellence, nous nous offrons cette escapade, tous les trois, à la découverte de Cuba.
La Lady aux Cummins en visite à Cuba...amusant, non ?
Il arrive parfois que quelques navigateurs de rencontre, l’ayant aperçue au mouillage, ou lors de son arrivée, fasse le détour en dinghy pour venir la saluer et nous exprimer son admiration. Voilà le genre de petit plaisir qui amoindri le poids des difficultés.
14

Un petit mot pour l'auteur ? 15 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une belle construction ! Qui nous tient en haleine jusqu'à la fin ! J'ai adoré vraiment Bravoo ! Vraiment j'adore ! Si l'envie vous prend je vous invite à découvrir mon oeuvre en compétition, catégorie des nouvelles, "Jeunes écritures".
https://short-edition.com/fr/auteur/assmoussa

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Et ben voilà ... § Je me suis bien laissé mener en bateau ☺☺☺
Image de jc jr
jc jr · il y a
J'ai d'abord pensé à un chien, puis à une tortue- la Floride- pour découvrir enfin ce majestueux bateau, que j' ai abordé de drisses en voiles. J'ai aimé. Viendriez-vous me voir...
Image de Domi
Domi · il y a
t'es où?
Image de jc jr
Image de Hélène
Hélène · il y a
On reconnaît bien ta patte notre Domi ! Et nous apprécions toujours autant te lire. Merci pour ces moments. Grosses bises à tous les deux ainsi qu’à la Lady !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire bien écrite, bien menée, attachante ! Une invitation
à venir découvrir et soutenir “Didi et Titi” qui est en FINALE pour le
Prix Faites Sourire 2018. Merci d’avance et bonne soirée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/didi-et-titi

Image de Ghyslain Hery
Ghyslain Hery · il y a
Pas de doute le style ,c'est le tien , et s'est comme ça que je l'apprécie ,facile à lire ,sans chichi .Bons voyages avous 3
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J’aime bien l’ambiguïté que tu entretiens au début du texte quant à la destinataire de tous vos soins.
Un animal ? Voire une personne ? non, un voilier que vous parez de tous ses plus beaux atours.
Très bien écrit, beau récit de voyage !
Merci pour ta visite sur ma page, c’est très sympa !

Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est à son bord que tu as lu mon dernier poème ?
Image de Domi
Domi · il y a
Oui, bien sûr, comme je te le disais. Mais ça, c'était hier. Aujourd'hui, nous sommes à Saint Barth. Nous revenons d'une croisière de trois mois à Cuba avec la Lady. Je prépare un nouveau bouquin là-dessus. J'ai déjà fait un trilogie sur notre voyage de sept ans autour du monde dont le titre est "Mamilou et Grand'père en short autour du monde", ainsi que l'histoire du "refit" de la Lady dont le titre est "La belle et le bouchon gras".
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Super ! Tu as une vie intéressante.
Image de Lalili
Lalili · il y a
Bon vent à la Lady, et pour la pousser, je lui souffle un vote dans les voiles !
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Heureux Domi, comment ne pas envier ton mode de vie ! Ta lady vous rend heureux c'est bien ainsi. Ton texte est bien agréable. Je vois que tu as mis pied à terre. Tous nos souhaits .

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La Femme Tronc

Surlephil

Je suis tombé amoureux d'elle dans la vitrine d'une boutique de mode.
De ses cheveux de poupée, de ses yeux peints, de son masque de cire avec deux rondelles rouges sur le haut des joues.
De ses... [+]

Très très courts

Ça se fête !

Céline Lledo

« Au miel !? »
Tes yeux ont la couleur du miel. Tes cheveux ont la couleur du miel. Pas blonds, ni roux, ni châtains : miel !
Ton visage blanc est constellé de taches de rousseur qui... [+]