2
min

La guerre civile espagnole

245 lectures

54

Dans la crypte de la tombe de l’apôtre Jacques de la cathédrale de saint Jacques de Compostelle.

L’interpellation de l’ombre maligne de Moloch.

« Ne fais pas le malin... l’ombre, et montre-toi, l’oeuvre de ton maître Moloch le Satan se termine, ne poursuit donc pas inutilement ce qu’il t’a confié comme horreur à faire. Ça ne sert plus à rien ! », l’interpella Wil.
« Qui vous a dit ça ? »
« Nous sommes chargés de refaire l’histoire et je t’assure que quoique tu fasses la guerre civile espagnole ne sera qu’un feu de paille, change de camp et tu auras la vie sauve ! »
« Mon maître le Satan Moloch veut cette guerre civile et je la lui donnerai ? »
« Et pourquoi ? »
« Les hommes sont lâches et puérils, je les hais, tout comme Satan les hait aussi ! vous allez tous périr au feu de l’enfer !», hurla-t-il, en leur montrant la concha de Vieja de Saint-Jacques enflammée.
« Vade retro satanas ! », hurla Ronny en lui oposant le sceptre d’or.
L’ombre s’illumina de feu, se rétracta et dans un dernier souffle, elle lâcha :
« ¿Cuando comience la guerra civil en España ? »
***

Améou le zombie avec la Satan Moloch.

« Vous avez parlé toute la nuit en Espagnol, maître Moloch ! », lui commenta Améou.
« En Espagnol ? Mais, je n’en connais pas un traître mot, mon bon zombie.
« Quiero... un... grande... guerra civil, quierro... un... grande... guerra civil ! ça ne vous parle pas ? »
« No señor Améou ! »
« ¿ Porque estas mintiendo?»
« La nuit quelquefois c’est... bizarre, j’ai même vu une ombre s’enflammer sur le tombeau de Saint Jacques, à Compostelle ! »
« Et vous l’avez entendu ? »
« Enfin...oui...et..non...mais, que veux-tu à la fin ? »
« Vous devez me dire la vérité, l’ombre était-elle de vos ami(e)s ? Vous savez celles que vous envoyez habituellement chez les hommes pour les torturer depuis que votre haine et votre amour de l’hémoglobine vous possèdent ! »
« ¡Pero me molestas ! »
« Oui je sais, je vous embête, vous ne changerez donc jamais ? l’ombre était donc une amie ?»
« Que me racontes-tu, je n’ai pas d’amis, alors, une... ombre ? »
« Si vous souhaitez que je le reste, avouez donc que cette guerre civile espagnole, vous la... vouliez ? »
« Bon...bon d’accord, mais au même titre, ni plus, ni moins, que les guerres Napoléoniennes ou les mondiales qui génèrent beaucoup de morts et de misère ! »
« Et les prochaines ombres, que vont-elles, sur vos ordres faire désormais ? »
« Me persigues ¡ » (tu me persécutes)
« Et vous, vous ne les persécutez pas les... hommes ? »
« Et alors cette guerre civile espagnole, mon ami l’ombre avant de partir en fumée, il a réussi à la... déclarer ? »
« Si vous passez à Compostelle, vous ne la verrez plus que calcinée et des gens heureux, ce sera votre punition ! »
« Me fout de ça mon brave zombie ! mais, ne me lâches pas...tu restes mon seul ami !»
« ¿ Es una broma maître ? »
« Une plaisanterie ? no..no, enfin si..si ! Hasta...hasta... ! », ajouta-il avant de disparaître.
***

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
54

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean-claude Jayet
Jean-claude Jayet · il y a
vous trouverez également la même histoire avec un texte plus long sur ce site. Merci d'avance pour vos appréciations.
·
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
Texte original et finalement avec de l’humour mm si je n’ai pas fait espagnol.. je vote et vs invite à venir déguster mon Lapin Brun
·
Image de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere · il y a
Ton texte est mystérieux. Je suis pas certain d'avoir compris la fin, mais j'ai apprécié.
Attention à la typographe de la ponctuation.

·
Image de Shiro
Shiro · il y a
Bravo, j'aime cette façon de raconter par le dialogue. Mes voix.
·
Image de Jean-claude Jayet
Jean-claude Jayet · il y a
Avec mes remerciements et bonne chance pour le concours...
·
Image de robert
robert · il y a
Suite à la lecture de ce texte Je vais reprendre mes cours d'espagnol.
·
Image de Berline
Berline · il y a
J'espère monsieur Moloch que vous irez en finale...
·
Image de Daniella
Daniella · il y a
J'ai relu ce texte et je pense qu'il s'agit d'une belle histoire écrite formidablement bien...j'aimerais convaincre d'autres personnes pour propulser cet auteur.
·
Image de Daniella
Daniella · il y a
Interrogation : comment parviennent certains textes à engendrer 600 voix ?
·
Image de robert
robert · il y a
Je me suis revu sur le chemin de Compostelle. Formidable !
·
Image de Daniella
Daniella · il y a
Je donne mes voix avec plaisir à ce texte assez bluffant dans son déroulé.
·