5
min

La grande assemblée

Image de Bruno Scozzaro

Bruno Scozzaro

277 lectures

148

Au royaume du « Peut-être-et-du-n’importe-quoi », cette année, se déroule un congrès un peu spécial. Il réunit les princes et princesses de tous les mondes connus et inconnus. Ça n’a l’air de rien, vu comme ça, mais terrasser du dragon, sauver des innocents, nous faire rire, ça use. Et tout naturellement, ces grands héros ont fini par avoir envie de se rencontrer pour parler de leurs aventures.
Attends, c’est une première. Tu imagines ? TOUS tes héros dans un même endroit. Ce qui est drôle, dans tout ça, c’est qu’ils ne se connaissent pas, pour la plupart. Où cette réunion glorieuse se déroule-t-elle ? Dans un lieu que je n’ai pas le droit de te communiquer. Sinon, tu perds ton âme d’enfant direct. Je sais c’est dur, mais tu comprendras quand tu seras grand. D’ailleurs, chut ! La séance débute.

Tout va pour le mieux, sauf que le président du congrès est inquiet. Il a beau chercher partout dans la foule, il lui manque quelqu’un. Contrairement à tous les autres, il n’a pas son nom. Ah ça, l’administration du « Peut-être-et-du-n’importe-quoi » lui aura fait une farce. Mais non, il manque bien un prince. À moins que ce soit une princesse. Alors il cherche.
À part un héros, donc, ils sont tous venus. La Bête se demande ce qu’elle fout là, jusqu’à ce qu’il voit Shrek dans l’assemblée. Un monstre vert, se dit-il, quelle idée bizarre ! Et dire que je me plains de mes poils, au moins j’ai de la classe. Mais il va s’arrêter de roter, enfin ! Shrek, puisqu’on parle de lui, discute avec le Petit Prince. Ce dernier, qui a porté des crayons de couleur et tout un tas de feuilles, essaie désespérément de lui faire dessiner un mouton. Et Shrek persiste à lui dessiner un âne. Le Petit Prince ne comprend pas. Plus loin, une discussion très animée a lieu. Les Princes Henri, Ferdinand et Philippe se disputent pour savoir qui est le plus Charmant des trois. Les pauvres, ils s’imaginaient encore ce matin être les seuls de leur catégorie. Bon, ils finissent par sympathiser, d’autant qu’ils ont quand même ramé pour aller chercher leur princesse. « Moi elle dormait depuis des lustres, dit Philippe. Résultat, aujourd’hui, il lui faut ses douze heures de sommeil par nuit. Que voulez-vous, elle s’est habituée ». « Moi elle s’occupait de sept nains, dit Ferdinand. Vous vous rendez compte ? Pas un pas deux, sept. Le pire, c’est qu’ils habitent à côté du château, maintenant. Je n’en peux plus de les entendre chanter, tous les matins pour aller au boulot. Comme s’ils avaient encore besoin de travailler ». « Attendez, les copains, et la mienne alors ? J’ai dû rencontrer infini mille filles pour la retrouver. Ce n’était pas évident, vous savez. »
Les princesses Mulan et Elsa les regardent, consternées. « Non mais tu entends comment ils parlent des filles ? s’énerve Mulan. Nous ne sommes pas des potiches, bon sang. J’ai mon épée qui me démange ». « C’est clair, répond Elsa. Dommage qu’il fasse trop chaud ici, je leur aurais bien envoyé des boules de neige à la figure. »
Le Prince de mots tordus désespère de rentrer chez lui. Il s’ennuie et ne comprend pas pourquoi tout le monde rigole quand il dit qu’il veut rentrer dans son chapeau. « C’est plaire, pourtant, son ? » répète-t-il à qui veut bien l’entendre.
Le Prince Caspian rêve secrètement de Susan, mais fait quand même bonne figure. Il essaie de se mêler à une conversation avec deux chèvres dans un enclos, et met dix bonnes minutes à comprendre qu’elles ne parlent pas.
Le Professeur Rogue regrette déjà d’être venu. Notez, il est bien obligé, c’est un prince. Bon, au moins, John Snow est sympa. Ils échangent en riant (enfin, quand je dis en riant, c’est relatif, bien sûr) sur leurs mondes respectifs. Puis au bout d’un moment, Le Professeur traite John de Moldu et ils finissent par s’énerver. Heureusement que les pouvoirs magiques s’annulent au pays du « Peut-être-et-du-n’importe-quoi », sinon, je ne vous raconte pas l’histoire.

Le président continue de regarder, mais toujours pas son Prince en vue.
Sur son chemin, il croise six individus suspects, qui parlent dans une langue que personne ne comprend. « Vous êtes ? » leur demande-t-il ? « Alexandre, Benjamin, Florian, Giuseppe, Anthony, Quentin et Sébastien. Nous sommes les Princes de l’amour », lui répondent-ils. Après un moment d’arrêt, pendant lequel il se dit qu’on avait vraiment invité n’importe qui, le Président leur demande de se mettre dans un coin, et surtout de s’arrêter de parler, parce que ça fait saigner des oreilles tous ceux qui les entendent. « Mon dieu, on m’aura tout fait », grommelle-t-il dans sa barbe. Des candidats de télé-réalité ! Et puis quoi encore ? On avait dit des « vrais » Princes. Il faut vraiment que je rencontre l’organisateur, moi.
Alors il recommence à chercher. Sur son chemin, il croise les sept nains, venus en douce vérifier si le Prince Ferdinand ne fait pas d’infidélité à Blanche Neige. Ils sont comme ça, les gars, protecteurs.
Puis il cherche à la taverne, là où tu peux boire les meilleurs liqueurs du monde du « Peut-être-et-du-n’importe-quoi ». Mais il n’y trouve que les Princes Gauvain et Yvain, en train de se dire que cette rencontre est trop cool, et qu’ils ne rentreront pas à Kamelott avant au moins deux jours.
Le président reprend sa recherche. « Mais où se cache-t-il, ce Prince, bon sang ? Comment on a pu oublier son nom ? C’est fou, ça. »
Il croise enfin quelqu’un qui, selon lui, pourrait correspondre. Ah ! Thor ! C’est bien toi, je te cherchais. Je suis soulagé, tu n’étais pas sur ma liste. Comment ??? S’insurge Thor, en levant son marteau. Montre-moi ta liste.
Et ils se penchent sur les noms.
« Tu vois, je ne te trouve pas à la lettre T. C’est bien toi que je cherchais. »
« Et à la lettre D, aurais-tu Donar, par hasard ? »
« Attend, attend. Oui, oui, mais je ne sais pas qui c’est ».
« Sache qu’en vieux haut-allemand, on me nomme ainsi ! Hors de ma vue, vieux fou »
Le président se dit en lui-même que si maintenant, il faut un dictionnaire étymologique pour faire son métier, l’année prochaine on pourra choisir un autre pigeon.
À bout d’idées, il décide alors de monter sur son estrade et fait une annonce.
« Mes chers Princes et Princesses, merci à tous d’être venus de si loin pour rencontrer vos pairs. Ceci étant dit, j’ai besoin de votre aide. Navré de vous arracher à vos occupations, nobles invités. Car il manque quelqu’un et j’ai besoin de votre aide pour le retrouver. Le problème, c’est que je ne sais rien de lui. Ni son âge, ni sa contrée, je ne sais même pas si c’est un prince ou une princesse. Regardez autour de vous, peut-être le connaissez-vous ?

Et là, l’imprévisible se passe. Le Prince Caspian, le premier, lance, tout de go. “Je le connais”. “Mais parle”, tremble le Président. “Il a combattu le roi Miraz, avec moi, sur Narnia”. “Faux, l’interrompt Atreyu. Il m’a suivi dans mes aventures sur Fantasia”. “Ne dites pas n’importe quoi, s’emporte Ariel. Elle a pleuré pour moi quand Ursula m’a kidnappée”.
Chacun y va de son anecdote. Alexandre, Benjamin, Florian, Giuseppe, Anthony, Quentin et Sébastien, eh bien, ne font rien, comme d’habitude et ne comprennent rien à ce qui se passe. Quand le Petit Prince montre un portrait de lui, dessiné aux crayons par cet étrange inconnu. Puis il lève le doigt au ciel. Suivi peu à peu par un, deux, dix, puis tous les personnages.
Je comprends, se dit le Président. Devant mes yeux tout ce temps. Comment ai-je pu ?

Eh, toi ? Oui toi, qui nous suis sur ces lignes depuis tout à l’heure, sais-tu que je t’ai cherché partout ? Mais bien sûr que je te parle. Tu es bien ce Prince oublié, celui sans qui nous n’existerions pas. Avec tout ce que tu as vécu avec nous, en nous lisant, en nous regardant sur un écran, en vivant nos aventures, tu es devenu l’un des nôtres. Alors rejoins-nous, garçon ou fille. Petit ou grand enfant. Allez, ne fais pas le timide. Mais oui c’est possible, puisque nous sommes au royaume du “Peut-être-et-du-n’importe-quoi”.
Ferme les yeux. Respire un grand coup. C’est parti. Un, deux, trois… Il était une fois.

PRIX

Image de 2020

Thème

Image de Très très court
148

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
C'est grâce à Fred Panassac que je viens de lire votre nouvelle que je trouve excellente. J'aime beaucoup la chute que je verrais bien interprétée par Omar Sy. J'espère que le jury vous donnera cette chance.
·
Image de Denis Delepierre
Denis Delepierre · il y a
Très original et joyeusement impertinent, votre texte fait plaisir à lire. J'ai adoré relever toutes les références que vous y avez disséminées, surtout celle du Prince de Mots Tordus que j'ai beaucoup lu étant enfant. Quant à la chute, elle est très intelligente, c'était une belle manière d'interpréter le thème imposé. Toutes mes voix et mes félicitations! Je vous invite à visiter le monde des Pêcheurs de nuages si le coeur vous en dit: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/tranches-de-nuages En espérant que vous l'apprécierez! Bonne continuation.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour Bruno,
Un de tes poèmes est à l’honneur sur le forum dans un fil de discussion « le poème du jour ». Je l’ai su parce que Dédé m’a prévenue qu’il prenait un de mes poèmes aujourd’hui. Le tien est celui d’hier.
Je l’ai relu, il est plus que jamais d’actualité, c’est terrible ces « je kiffe »
Dédé est toujours là, qui l’eût dit, qui l’eût cru ?
Comme Charles, mon lémurien Jao attend toujours ta visite 🤓

·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
C'est franchement génial ! J'ai adoré découvrir vos princes.... et votre version du thème. Bravo !
·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
QUE génial 😁?
Plus sérieusement merci pour le compliment. Heureux que tu aies adhéré à mon petit délire. Moi ce sont tes dessins que je trouve géniaux. Je vais laisser des commentaires dès que je peux. Bonne journée

·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Ⓜ📧®©❗
Celà me touche. Merci.

·
Image de Hermann Sboniek
Hermann Sboniek · il y a
Bonsoir Bruno.
C'est le forum de Davos pour les personnages de contes, il doit s'y passer de belles histoires 😊
Bravo.

·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Excellent ! "Le forum de Davos". Ca me plait beaucoup. Merci d'être passé.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Salut Bruno et ravie de te revoir en ces lieux.
J’adore ce conte à la recherche du Prince oublié parmi tous les héros du cinéma ou de la télévision, sans oublier la littérature, avec moult clins d’œil aux contes et récits qui ont bercé notre imaginaire, et qui se termine de manière touchante en s’adressant directement aux petits lecteurs, en les impliquant dans l’histoire.
Un conte qui par son thème très cinématographique et son style fluide et vivant, kaléidoscope haut en couleurs (plein d’humour aussi) a toutes les chances de plaire au jury (à mon avis) !
Voici mes voix et tous mes vœux !

·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Salut Fred. Heureux que mon petit délire te plaise.
Je ne sais pas si le jury aura la même vision que toi, mais mon égo te remercie 😜.
Note, si ton pronostic se vérifie, tu auras droit à un sonnet sur le thème que tu veux.

Bise

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Note, j’ai hâte que ça se réalise, et de lire ton sonnet !
·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Écoute, je ne sais pas pourquoi mais je n'y crois pas du tout🙃. J'ai lu une bonne partie des histoires, notamment celles dans les premiers au classement, c'est tellement hors sujet que je me demande ce que le palmarès va donner. Bise
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ah tu les trouves toutes hors sujet ? Mais plusieurs (je ne dis pas forcément celles en tête) ont bien un Prince oublié dans leur histoire.
La mienne joue sur une "véritable légende" de Prince oublié, l'as-tu lue, la trouves-tu aussi hors sujet ? Tu peux me le dire, je n'ai de toute façon aucune chance au classement pour être finaliste sauf par le jury et je n'y crois pas.
N'oublie pas une chose, le palmarès du public ce sera dans le sujet ou pas dans le sujet, ça ne dépend pas de ce critère.

·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Justement, mufle que je suis, je ne l'ai pas lue. Je m'en occupe ce soir, ma chère Fred. Et tu as raison, je généralise trop. Une grosse bise sur la joue droite.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
À bientôt, pour ton appréciation sincère 😇
Bises

·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Un mix-up de princes, qui a le charme des œuvres dont ce texte emprunte les souvenirs. L'ensemble est plutôt marrant, surtout dans son interprétation large du mot "Prince" (Rogue !)
·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Bien vu pour l'acception du mot prince😀. En fait, j'ai checké avec mes fils tous les princes des contes et autres histoires. Et le soir même nous regardons Harry Potter (le prince de...)Mon imagination et mon amour du grand n'importe quoi ont fait le reste😁
·
Image de Hervé Poudat
Hervé Poudat · il y a
C'est un après midi à l'Assemblée Nationale, non ? C'est plus jouissif dans votre conte. Mes voix *****
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-maitre-des-histoires

·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
L'Assemblée, quelle drôle idée 🙃. Excellente journée.
·
Image de Hervé Poudat
Hervé Poudat · il y a
Coucou Bruno, en lisant ta réponse et en reprenant ton texte, je me suis rendu compte que j'avais oublié de te donner les voix promises.
C'est réparé. Désolé.

·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Merci Hervé. Note, je ne fais pas trop attention à ce genre de détails. Je crois que je suis loiiiiiiiiiiiiin des 20 premiers.
Mais c'est gentil quand même d'y avoir pensé.

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'MMM beaucoup le ton, l'humour et le message, en tant que Prince je valide la participation des Princes de l'amour, et les noms sont bien trouvés. Bravo
·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Merci Kal. Pour les princes de l'amour (ainsi que tous les personnages) les prénoms sont les vrais (si si je te jure). Comme pour les princes des contes. Je suis allé sur le web pour les trouver.
Merci votre Altesse 😁

·
Image de Hélo Plancouette
Hélo Plancouette · il y a
Génial ce conte décalé ! J'adore !
·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Merci pour le "décalé ". Je prends :-)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur