La gardienne

il y a
1 min
1412
lectures
6
Qualifié
Regardez un immense champ vert... Un champ plein de verdures de Printemps... Ce champ s’étale à perte de vue devant vous, derrière vous, à votre droite, à votre gauche...

Et ce champ est aussi composé de nombreux coquelicots rouge rubis, embaumant l’air autour de vous d’un doux parfum... Ces coquelicots rappellent la fragilité du verre et la beauté du son qu’émettent les rouges-gorges qui planent au-dessus de ce merveilleux paysage...

Au milieu, se trouve une vielle bâtisse de pierre en ruines... A l’intérieur, il y a une seule et unique petite pièce, illuminée par les rayons s’infiltrant entre les gros blocs de pierre...

Dans cette pièce, il y a une sublime poterie dans laquelle triomphe une rose... Cette rose aux contours saillants et aux délicats pétales renferme dans sa longue tige un délicieux secret qui remonte au cœur de la fleur en passant par les feuilles souples... Le secret de l’immortalité...

Mais quiconque voudra ce secret devra obligatoirement couper cette rose, et ça, personne n’est capable de le faire. Personne, même le plus cruel des hommes sans cœur, n’est capable de détruire ce miracle de la nature, cette beauté sans mesure, ce chant doux et résonnant d’une innocence sans pareille, même si l’on n’a pas l’amour d’une mère pour ses enfants, personne n’est donc capable de découvrir le secret de l‘immortalité.

6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !