1
min

La force d'une féerie imaginaire.

Image de Esther Ka

Esther Ka

6 lectures

1

Féerie imaginaire,

Féerique FéeLaVie

Images irréelles,

Mots décousus,

Des textes et mots,

Un voile à peine repoussé derrière la lourde armure,

Laisse passer les brides d'un cœur discret.

Elle est Fée, Elle a une force de l'imaginaire qui la porte et l'emporte vers un Autre Ailleurs,

Cet univers dans lequel Elle se perd, se délecte des moments abandonnés,

comme dans les bras de son amant,

Elle se laisse couler.

Douce Esther,

Mots ou Délires, ces petites traces noires sur des pages blanches

Le rythme de ta vie,

Le rythme qui rompt notre ennui.

Lors de ces soirées légères,

Qui brillent maintenant des éclats su soleil couchant, laissant un courant d'air tiède sur la peau,

Tendues vers cette lumière dorée,

Les esprits détendus,

Ouverts à tes mots,

A tes rêves...

Dans ta robe rouge, tu ouvres les bras pour accueillir cette prochaine nuit, là dans ton univers, Un Autre Ailleurs se réveille. C'est le soir, au contraire des jours bleuis par le ciel neuf du printemps, que ton esprit se libère, que tes mots se décrivent, formant une ligne timide dans le chemin des esprits.

A ceux qui te lisent, à ces êtres de pensées et de rêves cachés, tu traces dans leur cœur les lignes du bonheur.

Thèmes

Image de Très très courts
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,