La fin... du monde

il y a
1 min
59
lectures
4

Une passion pour l’écriture, souvent en ateliers. Mon genre préféré est le texte court. "Choper" un personnage, lui mitonner une petite tranche de vie... J'éprouve un grand plaisir à  [+]

Chers collègues

Comme prévu lors de mon pot de départ à la retraite, je vous envoie une petite carte de Pétaouchnock où je passe un séjour formidable, grâce à votre générosité.
J’en rêvais depuis longtemps et je ne suis pas déçu.
Je suis enfin au bout du bout du monde.
Sur la carte vous voyez : rien.
Car c’est bien ce qu’il y a au bout : rien.
Le monde s’arrête, sur une ligne très nette.
Il y a une rangée d’hôtels et de villas en front de terre, une belle route goudronnée et puis rien, que du ciel.
Devant l’office du tourisme , il y a un panneau qui recense depuis plusieurs siècles le nombre de personnes, curieux imprudents ou suicidaires, qui se sont trop penchées au bord et ont disparu.
Les autochtones, eux, savent se maîtriser.
Ça fait un bien fou d’être assis sur un transat et du balcon de la chambre d’hôtel contempler la fin... du monde.
Je vous dis encore merci.
Votre ancien collègue

Léon
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,