La Fille de la Nuit

il y a
1 min
125
lectures
109
Qualifié

Ecrire, c’est mourir en son être pour renaître. Ecrire, c’est vivre et apprendre à entendre. Ecouter le silence, lire la patience, attraper l’instant et regarder devant  [+]

Image de 2018
Image de Très très courts
Elle ne dort pas, la Fille de la Nuit.
Tapie dans le noir, elle se balade, vagabonde, entre les méandres du temps.
Ombre des ombres, elle attend.
Elle est celle que l'on ne voit pas, se fondant dans l'ignorance du monde, ses pas disparaissent dans le vide infini qui la poursuit.
Indiscernable pensée fugitive, aurore des crépuscules cendrés.
Elle s'évapore dans la brise de ses rêves agités.
Ses rêves éveillés.


Elle ne parle pas, la Fille de la Nuit.
Muette déclaration de guerre, elle se bat contre l'ennui.
S'évadant dans ses folies, elle parcourt les champs rougeoyants de la mélancolie à la recherche de son reflet d'argent.
Elle est celle que l'on entend pas, l'unique chant du silence.
Gardienne des secrets nocturnes, voleuse des confidences de l'aube.
Elle s'envole dans le vent innocent qui chante une berceuse.
Une berceuse oubliée.


Elle ne pleure pas, la Fille de la Nuit.
Discrète puissance qui vit dans le flou, elle hurle son absence dans le calme ennui.
Perdue entre passé et futur, elle attend la vie, coincée entre le sablier et ses murs, elle danse avec ses insomnies.
Elle est celle qui ne ressent pas, un souffle d'air obscure que nul ne discernera.
Sur ses traits effacés se peint une discrète détresse, aussitôt balayée par une fine brise d'espérance.
Une larme invisible qui coule dans le néant.
Son néant.


Elle ne vit pas, la Fille de la Nuit.
Cachée dans l'ombre des autres, indésirée, désireuse de s'oublier, elle est absente.
Mauvaise héroïne d'une sombre épopée, à jamais oubliée, elle disparaît lentement.
Elle est celle qui n'existe pas, le songe éphémère du vide, enfant mortelle, oubliée, abandonnée.
Elle laisse le monde se détruire, elle cherche à s'endormir.
Présence millénaire, redeviendra poussière d'avoir trop espéré,
pouvoir exister.
109

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,