La face cachée de l'Isère

il y a
2 min
665
lectures
684
Finaliste
Public
Image de 2020
Image de Moins de 18 ans
"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé." Lamartine.
Tout a débuté le 15 avril, le jour où ma famille et moi avions déménagé en Isère à cause du nouveau travail de mon père.
Une fois là-bas, j'étais complètement éblouie par la splendeur et la magie du spectacle. C'était un paysage féerique et grandiose à la fois. Les couleurs du ciel étaient des plus belles et les quelques nuages fins tourbillonnaient, poussaient par une légère bise. La chaîne de montagnes couverte d'un beau tapis verdoyant de fleurs sauvages dotées d'un doux parfum rendait le lieu sacré et unique en son genre. Le ruisseau qui serpentait non loin de là était d'un bleu si clair. Mais derrière ce beau tableau se dissimulait un côté sombre et obscure, celui des séries de mystérieuses disparitions d'enfants habitants dans ce département. Et aussi triste et douloureux que cela pouvait sembler, mon frère n'était pas épargné. Il s'appelait Emile et il était âgé de huit ans. C'était un petit ange et je l'aimais plus que tout dans le monde. Le jour de sa disparition fut le jour le plus triste de ma vie. Ce jour-là, ma tante et ses deux enfants Bob et Martin nous ont rendus visite. C'était un après-midi, ma tante discutait avec ma mère et mon père était occupé. Mes cousins, mon frère et moi avions rien à faire. Bob proposa de faire une petite balade dans la forêt qui était à deux pas de chez nous. On accepta. Ma mère ne trouva aucun inconvénient vu que Martin avait quinze ans à condition de revenir avant la tombée de la nuit. Je me réjouissais d'y aller. Il faisait tellement beau, la forêt était belle et calme. La nature avait repris vie. Quelques oiseaux joyeux pépiaient, les premières feuilles vertes commencèrent à recouvrir les branches et des milliers de fleurs éclatantes de couleurs apparaissaient. Les rayons du soleil qui dominaient une grande partie de la forêt chatouillaient les arbres avec leur chaleur et le vent les berçait délicatement. Après une heure de promenade, on joua à cache-cache. Tout se passait bien et c'était au tour de Martin de compter: 1,2,3...... et 10.
Rapide et futé, il nous a vite retrouvés Bob et moi. Mais Emile restait introuvable. A cet instant, j'eus vraiment peur. Mes cousins me rassurèrent et me demandèrent de partir prévenir les parents. Le soleil se couchait, les ombres des branches s'allongeaient et le hululement des hiboux retentissaient. Je courus sans me retourner, les bruissements des feuilles et le son de mes pas sur les branches cassées donnaient l'impression que j'étais suivie. Une fois la nouvelle annoncée, ma mère cria, ma tante appela la police et mon père partit à sa recherche... Hélas, tous nos efforts étaient vains. Emile avait bel et bien disparu. Il avait subi le même sort que les 12 enfants avant lui. Et pourtant, je ne voulais pas y croire. Je étais sûre qu'il reviendrait tant que l'enquête était encore en cours.
684

Un petit mot pour l'auteur ? 290 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de ALYAE B.S
ALYAE B.S  Commentaire de l'auteur · il y a
Bonjour à toutes et à tous, chers amis lecteurs.😁
C'est grâce à vous que je me suis retrouvée en finale. (Youpi !) 😜
Si vous avez aimé, n'hésitez pas à le manifester en (re)votant. 😉
Passez une excellente journée ! 😊

Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
comment ça ? On peut revoter ?
Image de ALYAE B.S
ALYAE B.S · il y a
Oups 🤭, ce n'est pas ce que je voulais entendre par là. Attendez, je corrige.. 😁
Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
vous les trouvez où les émoticons ?
Image de ALYAE B.S
ALYAE B.S · il y a
C'est que je travaille sur mon téléphone... Mais si jamais vous voulez les utiliser sur ordinateur, vous pouvez les chercher sur Google et faire copier. 😉
Image de ALYAE B.S
ALYAE B.S · il y a
C'est fait. 😊
Image de Arsene Eloga
Arsene Eloga · il y a
Très beau
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Une très belle découverte ! Je suis fort heureux d'avoir parcouru les lignes de votre plume sublime ! Au plaisir de vous relire sous "L'autiste linguiste". :)
Image de Maryam Nabizadeh
Maryam Nabizadeh · il y a
Félicitations,
Je vous invite aussi à faire cordialement un tour ici
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-deni-5

Image de Etienne Mutabazi
Etienne Mutabazi · il y a
belle écriture. Bravo 👏 👏 👏

Je vous invite à découvrir mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ma-mere-et-moi

Image de Aane Korne
Aane Korne · il y a
Histoire émouvante. Texte oxymore, tel un tableau en clair obscur. Rien d'étonnant vous une plume à la main, mais une toile et un pinceau dans le regard. Bravo.

Merci de bien vouloir me lire sur

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-diable-et-le-tango

Merci d'avance. Mes salutations les plus aimables.

Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
On dirait le résumé d'une histoire beaucoup plus longue. Déjà écrite ou à venir?
Image de Cruzamor
Cruzamor · il y a
ok j'ai mis j'aime MAIS ... je ne supporte pas de ne pas en savoir un peu plus ... je suis mal si mal surtout que l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie qui m'on sauvée, je ne supporte pas trop bien qu'elles soient fatales pour un ou des gosses ... ok ?
Image de Jean Sichler
Jean Sichler · il y a
Un suspense... suspendu! On attend la suite surtout avec une telle plume!
Image de Danielle
Danielle · il y a
L'histoire commence très bien avec ce décor magnifique, malheureusement la fin est triste !