1
min

la coquine colette

Image de Yo land

Yo land

14 lectures

0

la coquine colette
la coquine colette habitait côté quai une bicoque assez quelconque qu'une coquette avait quitté pour le képi d'un capitaine les quelques colliers d'un marquis ou les colifichets d'un comte... enfin quelque soit le quidam c'est pour le coup que cancans calomnieux quolibets cruels et autres commérages de quartier décuplèrent en loquacité sur le couple oh combien comique... colette que je connais depuis une quinzaine avait acquis pour quelques clous chez un antiquaire quinquagénaire: 4 copies conformes du cubiste Picasso, un casque colonial comme on en conçoit plus & une commode assez bancale qu'un commodore camerounais avait dans un caprice consenti à quitter contre une somme assez coquette et ma foi conséquente...
colette fit peu de cas et des copies dites conformes et du casque qui l'encombrait mais quand auscultant la commode elle découvrit c'est captivant le courrier du coeur du commodore sa curiosité pour le coup décupla. la coquine concocta un recueil concis de la correspondance qu'elle avait parcouru et conclut un accord avec un éditeur corrompu. un kodak pour coucher quinze clichés couleurs quelques coupes au couteau aux textes décatis et la catin (car c'est le cas ) n'eut plus qu'à compter ses écus.
que ceux qui la côtoient crient au scandale (car ses lacunes en écriture étaient connues) ne l'inquiéta que quelques temps elle vécut quatre année du confort procuré par les quatrains escroqués... tout a un coût... un catcheur caucasien au sobriquet cocasse accusa la cupide de copiage éhonté... l'enquête confirma... le corazon du commodore se consumait sans quiproquo pour les quadriceps rococos du karatéka du Caucase... convaincue d'escroquerie inculpée incarcérée la coquine Colette acculée au cloaque atterrit dans un claque ou l'éclat décadent de sa plastique accorte fait encore des contents..,
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,