3
min

La Cigale, Ella for me.

338 lectures

126

Qualifié

Ça faisait des années qu'il était là-dessous, cinq années précisément, à téter la sève des racines avec son rostre. Il était temps de sortir, d'aller profiter du soleil pour chanter des sérénades. Séduire la donzelle et se reproduire dans la garrigue ! Don Cigalon arrive mesdames, lé chanteurr à la voix dulce commé la soie dé votrre visage !
Sa mère l'avait pondu dans une brindille, ensuite il avait grandi sous terre, perdant de vue ses frères et sœurs. Ils attendirent tous leur majorité pour pouvoir sortir et passer à la mue imaginale, l'imago, avant d'être adulte pour un mois et demi, et mourir. L'apogée d'une vie. 265 millions d'années qu'elles font ça les cigales, les traditions ont la vie dure. C'est pas le quart de million de Néanderthal pour les impressionner.

Une larve sort du sol, la terre recrache une vie. Les grains friables se meuvent doucement, de part et d'autre d'une forme grise agitant ses petites pattes. Elle s'ébroue à peine et se hisse autant que les grains s'écartent sur son passage. Puis la larve rampe, à moins que ce soit la planète qui lui tourne dessous. Bientôt elle est accrochée à une branche, étuvant dans les après-midis étouffants de la Provence, il n'y a aucun bruit, l'été s'entame à peine. Et puis, une petite déchirure, le vieux pyjama qui craque grisonnant. Alors on sort les ailes, toutes fraîches, toutes vertes, de la chrysalide, on extrait l'abdomen et on sèche au soleil. Dans la chaleur grinçante se raidir en surface et s'appuyer sur l'air pour s'envoler un peu.

Quel bonheur de respirer l'air pur ! Lavande et romarin montent en vapeurs de la terre rouge. Lumière et chaleur, se faire bombarder de photons solaires sur les ailes. Le mâle choisit une branche haute, il s'y camoufle confortable près d'un nœud, pour se mettre à chanter dans le but d'attirer une femelle. Le plus fort qu'il peut, et même le plus fort de la planète, aucun insecte pour rivaliser avec lui ! Des choristes, des petits chanteurs à la croix de bois ! Et c'est pas les criquets stridulants qui peuvent la ramener !

Moi je cymbalise monsieur ! J'ai un organe pour ça !
Et deux grosses écailles ! Je ne me frotte pas les pattes de derrière comme un rustre sans rostre !
Je ne bois que de la sève moi ! Je ne mange pas de mouches ! J'ai le ventre transparent, je préfère le garder vide, ça fait résonner mes cymbales et on m'entend mieux.
Cinq ans de cécité sous terre à téter la sève des racines, c'est pas pour rater mon récital ! Toutes ces années à creuser des galeries pour m'alimenter, pisser vers l'avant pour ramollir les racines avant d'y piquer mon rostre. Il faut que je trouve une fille bien !
On va quand même partager nos six dernières semaines ensemble et nous nous devons d'être de bons parents. Choisir la bonne brindille pour déposer les 400 œufs. Surtout que ni elle ni moi ne verrons éclore nos petits. Si tu peux passer tes cinq premières années tout seul sous terre puis sortir pour chanter au soleil ensuite, tu seras une cigale mon fils !

Je connais déjà ma mélodie, je vais envoyer du lourd. Ma petite percussion abdominale j'en fais ce que je veux, je la tends, je la détends, elle vibre sec ! 900 claquements par seconde, ça dépote mon pote !

J'attends juste que le soleil soit plus haut, 21 degrés : il fait trop froid pour moi. J'ai la membrane engourdie, je ne fais pas ma starlette : j'ai des exigences de diva. Mais regardez aussi : je brille ! On voit le soleil à travers mon abdomen, c'est pas des paillettes ! De toute façon je ne lâcherai rien. Car je sais très bien que je ne passerai pas l'automne. Tout ce qui compte c'est de cymbaliser. C'est le sens de ma vie, la direction. C'est l'objectif.
Je suis cigale, la seule de la création à posséder des cymbales dans le bide et j'ai deux étouffoirs.
On chante les plus forts et on est autant d'espèces que de chants de cigales.
En plus on est les seuls insectes à piquer sans meurtrir pour se nourrir.
Alors c'est quand même pas compliqué de se rendre compte de ce qu'il faut faire !
Cymbaliser c'est mon destin !
Si j'avais un cerveau je me dirais peut-être que je suis fait pour réfléchir, mais moi ce sont les cymbales.
Elles sont une évidence qui fait sens, et ce sens est une direction à suivre, je cymbalise un max ! Pour me reproduire, pour que ça cymbalise toujours, tous les cinq ans, c'est le sens, la direction qu'on suit. Notre religion à nous les cigales c'est cymbalistes, et on y croit à fond, ça résonne en nous par l'abdomen qui brille au soleil. Alors on chante, tiens d'ailleurs ça commence à chauffer.
Kssss... Kssss...
Hmm, c'est si bon, cymbaliser à fond.
Kssss... Kssss... Kssss...
Hmm, c'est si bon de se dorer à l'astre.
Kssss... Kssss... Kssss...
Hmm c'est si bon, simplement d'être là.
Kssss... Kssss... Kssss...
J'entends les autres, ya du niveau.
Kssss... Kssss... Kssss...
C'est la première fois que je suis en présence de congénères !
Kssss... Kssss... Kssss...
Vivement une femelle !
Kssss... Kssss... Kssss...
Mais d'ailleurs on connaît le ratio ? C'est paritaire ?
Kssss... Kssss... Kssss...
Pourquoi il s'est arrêté de chanter lui ? Il a trouvé une femme ?
Kssss...
Pourquoi ils s'arrêtent tous de chanter ? Il y a plein de femmes ?
Kssss...
Super, mais ne m'oubliez pas, je suis là !!
Kssss... BOUM
C'est quoi ce truc, arrêtez !
BOUM BOUM BOUM BOUM
Hé ho ! Voilà que l'arbre vibre ! J'ai des doubles griffes pour me tenir mais quand même !
BOUM BOUM BOUM BOUM
Eh bien ? Vous dansez maintenant ? C'est de la musique ça ? Qu'est-ce que c'est ?
BOUM BOUM BOUM BOUM
Free Rave Party ? Teknival ? Oh mais on ne s'entend plus ! J'étais en train de draguer là ! Bonté de bois ! Ne me faites pas rater ma vie !!
BOUM BOUM BOUM BOUM

PRIX

Image de Hiver 2018
126

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
c'est très créatif !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Excellent TTC sur un univers de chant et de vie cigale. Je cymbalise moi aussi à la lecture. Fin superbe. Mes votes avec plaisir. Je vous invite à découvrir *le grand noir du Berry* en finale du prix haïkus. http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/grand-noir-du-berry
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
bon moment de lecture
·
Image de Bito
Bito · il y a
Captivant , agréable, je dis oui!
·
Image de Wall-E
Wall-E · il y a
Eh bien, un TTC comme je n'en ai jamais lu. Un étrange et bon moment de lecture. +5 pour l'originalité !
N'hésitez pas à venir faire un tour du côté de la Régence afin d'y observer une noble partie d'échecs.
Wall-E

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...mes voix pour votre côté fable revu en drôlerie !
si vous avez 2 mn venez goûter à mes ' vendanges tardives' et à ' de ses eaux profondes '!

·
Image de Romuald G. Benton
Romuald G. Benton · il y a
Merci, je vais allez lire ça oui !
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Mes voix sans hésitation. Sans contrepartie aucune, je vous invite à lire mon dernier TTC en compétition, merci par avance http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/tropique
·
Image de Romuald G. Benton
Romuald G. Benton · il y a
Merci Artémis, je m'empresse d'y aller.
·
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
J'aime beaucoup. Pourtant d'emblée une histoire de cigale ça ne m'intéressait pas a priori... belle plume et belle chute.
·
Image de Romuald G. Benton
Romuald G. Benton · il y a
Merci d'avoir franchi vos préjugés pour moi !
·
Image de JayJay
JayJay · il y a
Nul, comme le premier texte.
Prends un peu exemple sur les M. Levy, G. MUSSO et autres divinités littéraires et philosophiques !!
Non, sérieusement, texte absolument génial. Vivement la prochaine sélection !!!

·
Image de Romuald G. Benton
Romuald G. Benton · il y a
Haha ! Merci beaucoup !!
·
Image de Duodom
Duodom · il y a
toujours un plaisir d'apprendre en lisant, sans s'enliser
·
Image de Romuald G. Benton
Romuald G. Benton · il y a
Merci du compliment qui s'implémente !
·